Le site du Docteur Claude DEL NIBBIO

Médecine Interne
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
Je vais être traité par l'iode radioactif pour mes troubles de la thyroïde - Le site du Docteur Claude DEL NIBBIO - Docvadis

Je vais être traité par l'iode radioactif pour mes troubles de la thyroïde

L’iode qu’il soit radioactif ou issu de notre alimentation, se concentre dans la glande thyroïde. Cette propriété permet son utilisation sous forme radioactive dans le traitement des cancers de la thyroïde et les hyperthyroïdies. Ce traitement est administré en milieu hospitalier (service de médecine nucléaire) car il nécessite des précautions.

Quel est le lien entre la glande thyroïde et l’iode ?

La glande thyroïde absorbe l’iode pour produire l’hormone thyroïdienne. C’est le seul organe de notre corps capable d’avoir une telle fonction.La glande thyroïde va donc capter l’iode issu de l’alimentation comme l’iode radioactif, sans faire de distinction. L’iode va se concentrer dans les cellules thyroïdiennes et les détruire.

L’iode radioactif non retenu est éliminé en quelques jours dans les urines et n’a pas d’impact sur les autres organes.

Dans quelle situation utilise t-on de l’iode radioactif ?

Deux situations peuvent justifier le recours à l’iode radioactif : le cancer de la thyroïde et l’hyperthyroïdie.

Au cours d’un cancer de la thyroïde, le traitement par l’iode radioactif vient en complément de la chirurgie, car quelques cellules peuvent persister et il est nécessaire de les détruire. Le traitement est envisagé après la chirurgie et permet d’éviter une récidive.

En cas d’hyperthyroïdie, si les traitements antithyroïdiens ne suffisent pas à contrôler votre hyperthyroïdie, l’iode radioactif permet alors de détruire les cellules thyroïdiennes qui fonctionnent en excès.

Comment est effectué un traitement par l’iode radioactif ?

Dans le cas d’un traitement par iode radioactif pour un cancer de la thyroïde, vous allez le plus souvent être hospitalisé pendant quelques jours. Ce traitement consiste en l’administration d’une dose d’iode radioactif sous la forme d’une gélule à prendre oralement en une seule prise le matin à jeun. Vous devez ensuite rester dans votre chambre individuelle, dans une zone contrôlée sur le plan de la radioactivité. Cet isolement permet de protéger votre entourage d’une éventuelle irradiation. Vos visites seront restreintes au seul personnel soignant.

Après trois à cinq jours, une scintigraphie du corps est programmée. Celle-cipermet au médecin qui s’occupe de vous d’évaluer, l’efficacité du traitement et de vous prescrire un traitement de substitution par hormones thyroïdiennes avant votre sortie.

Ce traitement n’est pas douloureux et n'est pas néfaste pour votre santé. Vous pouvez éventuellement ressentir quelques nausées, douleurs abdominales voire un petit gonflement du cou, qui sont en général passagers.

En cas de traitement par iode radioactif pour une hyperthyroïdie il n’y a pas d’hospitalisation mais des conseils de radioprotection vous seront donnés par l’équipe médicale

Y a-t-il des précautions à prendre avant le traitement ?

Il est indispensable pour une femme de vérifier qu'elle n'est pas enceinte, qu'elle n'allaite pas, et qu'elle prend une contraception efficace.

Une contraception sera mise en place, tant pour l’homme que pour la femme, pour un délai qui sera précisé par le médecin du service de médecine nucléaire.

Votre médecin vous indiquera comment modifier votre traitement médicamenteux pour la thyroïde avant le traitement par iode radioactif.

Il est indispensable que vous évitiez toute surcharge en iode au cours du mois qui précède votre intervention. Signalez au préalable au service de médecine nucléaire tous vos médicaments car certains peuvent contenir de l'iode.

Ce traitement comporte t-il des effets secondaires ?

Comme lors de tout traitement, des effets secondaires sont possibles.

Une altération de votre odorat, des pertes de goût, voire un gonflement des glandes salivaires peuvent apparaître. Il vous sera conseillé durant votre hospitalisation de boire beaucoup, de préférence de la citronnade, de sucer des bonbons acidulés et de mâcher des chewing-gum.

Tout rentre dans l’ordre en général en quelques jours.

En cas de traitement pour une hyperthyroïdie, le médecin surveille le retour à la normale des hormones thyroïdiennes etun éventuel passage à l'hypothyroïdie qui nécessitera un traitement par hormones thyroïdiennes.

Y a-t-il des précautions à prendre lors du retour au domicile ?

Compte tenu du risque de légère radioactivité résiduelle pendant les premières semaines, il est préférable que vous évitiez des contacts prolongés avec de jeunes enfants et les femmes enceintes.

Par contre, vous pourrez dormir au côté d’un adulte.

Le service de médecine nucléaire vous précisera les modalités pour la reprise du travail.

Le traitement par iode radioactif est effectué dans un centre hospitalier spécialisé dans ce type de traitement avec des locaux adaptés et une équipe soignante dédiée. Une contraception est habituellement maintenue pendant 6 à 12 mois après le traitement.

Centre des Maladies de l'Appareil Digestif et de la Nutrition

25 Rue pierre Dignac ,
33260 LA TESTE DE BUCH, France

Contacts

  • Fixe : 05 56 54 39 62
  • Fax : 05 56 54 21 03
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Clinique d'Arcachon

Avenue Jean Hameau ,
Pôle de santé,
33260 LA TESTE, France

Contacts

  • Fixe : 05 57 72 26 00
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Centre Médico-Chirurgical d'Arès

14 Boulevard Javal ,
33740 ARES, France

Contacts

  • Fixe : 05 56 03 87 00
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je réduis mes ballonnements : un schéma pour comprendre

    Ces schémas permettent de visualiser simplement comment réduire vos ballonnements. Les ballonnements abdominaux correspondent à une sensation de gonflement de l’abdomen dû à une accumulation de gaz dans votre tube digestif. Vous pouvez limiter leur apparition, ou les réduire, en diminuant votre consommation d’aliments qui produisent beaucoup de gaz en fermentant. Il est également très important d’avoir une activité physique régulière. Votre médecin pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite
  • Cancer de l’estomac : je comprends le choix des traitements

    Le traitement d’un cancer gastrique est adapté à chaque cas particulier et est défini de manière concertée entre spécialistes. Il peut comprendre une chirurgie, une chimiothérapie et une radiothérapie.

    Lire la suite
  • Je suis anorexique : comment serai-je soigné ?

    La majorité des personnes qui souffrent d’anorexie mentale et qui suivent une thérapie guérissent définitivement. La guérison nécessite de traiter les aspects physiques et nutritionnels de la maladie ainsi que ses aspects psychologiques.

    Lire la suite
  • J’équilibre mon diabète au quotidien : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser les bonnes pratiques à mettre en place dans votre vie pour contrôler votre diabète. Pour cela il faut pratiquer une activité physique, avoir un suivi diététique, surveiller votre poids et vous faire aider pour arrêter de fumer si nécessaire. Puis, selon les cas, la prise quotidienne de médicaments, l'auto surveillance glycémique et la surveillance de vos pieds seront nécessaires. Votre médecin pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite
  • Enceinte, puis-je prendre n’importe quel médicament ?

    Pendant la grossesse la prise de certains médicaments peut être dangereuse pour l’enfant à naître. C’est pourquoi si vous êtes enceinte ou projetez de l’être, vous ne devez prendre aucun médicament sans l’avis d’un professionnel de santé. Pour renforcer l’information auprès des femmes et la rendre plus visible, un pictogramme « Femmes enceintes » est désormais apposé sur les boîtes de médicaments concernés par cette mesure. Voici quelques conseils pour bénéficier au mieux de cette nouvelle réglementation.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale