Le site du Docteur Claude DEL NIBBIO

Médecine Interne
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
Mon traitement peut entrainer une allergie au soleil - Le site du Docteur Claude DEL NIBBIO - Docvadis

Mon traitement peut entrainer une allergie au soleil

Différents médicaments peuvent entrainer une intolérance solaire encore appelée photosensibilisation. Afin que vous soyez immédiatement prévenu de ce risque, une alerte visuelle, ou pictogramme informatif, est apposée sur le conditionnement extérieur de ces traitements.

Que se passe-t-il en cas de photosensibilisation médicamenteuse ?

La photosensibilisation est une réaction anormale de la peau au soleil due à l’absorption d’un médicament ou à son application sur la peau. Deux mécanismes peuvent être à l’origine d’un tel phénomène.

Soit il s’agit d’un effet phototoxique lié directement au médicament. Cet effet est susceptible de se produire chez toutes les personnes prenant ce produit. Quelques heures après l’exposition solaire, survient l’équivalent d’un très violent coup de soleil au niveau des zones exposées. Des vésicules ou des bulles peuvent même apparaitre. La durée et l’intensité de l’exposition solaire n’explique pas une telle réaction qui est complètement disproportionnée. La peau retrouve son aspect normal progressivement à l'arrêt du médicament et/ou de l'exposition.

Soit il s’agit d’une photoallergie et, dans ce cas, seules certaines personnes, qui ont une prédisposition, auront une réaction (comme pour les allergies). La réaction au soleil ne survient que lors de la deuxième prise du médicament et n’apparait en général que 48 heures environ après l’exposition solaire. Par ailleurs, les lésions ressemblent plus à de l’eczéma ou à de l’urticaire qu’à un coup de soleil et elles peuvent se propager sur les zones de peau non exposées. Elles sont aussi plus longues à disparaitre qu’en cas de phototoxicité.  

Quels sont les médicaments en cause ?

De nombreux médicaments pris par voie orale sont photosensibilisants, notamment certains antibiotiques, des médicaments utilisés en cardiologie, en psychiatrie ou en dermatologie. Après application locale, certaines pommades antiallergiques, anti-inflammatoires ou anti-acnéiques, ainsi que différents antiseptiques et huiles essentielles, sont également photosensibilisants.

Que faire en cas de risque de photosensibilisation par phototoxicité ou photoallergie ?

Le risque de photosensibilisation est indiqué par le pictogramme ci-dessus. Si vous prenez un tel traitement, il ne faut pas vous exposer au soleil, ni aux UV artificiels d’une cabine de bronzage. Une exposition peu prolongée et uniquement sur le décolleté, le visage ou les mains, peut suffire à provoquer la réaction. Il vous faudra ainsi éviter tout contact direct avec le soleil : mise à l’ombre systématique, protection vestimentaire (chapeaux à larges bords et vêtements couvrants) et protection solaire avec une crème à indice maximal.

Si votre médecin vous a prescrit un médicament photosensibilisant et qu’il va être difficile de vous protéger du soleil, n’hésitez pas à en parler avec lui. Il pourra éventuellement le remplacer par un produit équivalent non photosensibilisant ou envisager un arrêt momentané de votre traitement.

 

Centre des Maladies de l'Appareil Digestif et de la Nutrition

25 Rue pierre Dignac ,
33260 LA TESTE DE BUCH, France

Contacts

  • Fixe : 05 56 54 39 62
  • Fax : 05 56 54 21 03
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Clinique d'Arcachon

Avenue Jean Hameau ,
Pôle de santé,
33260 LA TESTE, France

Contacts

  • Fixe : 05 57 72 26 00
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Centre Médico-Chirurgical d'Arès

14 Boulevard Javal ,
33740 ARES, France

Contacts

  • Fixe : 05 56 03 87 00
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je prends conscience du réel danger d’un bronzage en cabine

    Les cabines de bronzage attirent chaque année de nombreux clients, souvent inconscients du risque qu’ils encourent. Car, bien loin des supposés bénéfices qu’apporteraient les rayons UV pour préparer la peau au soleil, les cabines de bronzage sont impliquées dans l’augmentation du nombre de mélanomes, les plus graves cancers de la peau.

    Lire la suite
  • Quiz : connaissez-vous les effets du soleil sur votre organisme ?

    Aujourd’hui, tout le monde a entendu parler des risques dus à une exposition prolongée, sans protection, au soleil. Mais mesurez-vous vraiment les risques ? Evaluez vos connaissances en répondant à ce quiz !

    Lire la suite
  • Je découvre la méditation : ce que je dois savoir

    S’il vous arrive de perdre le contrôle de vos pensées et que cela vous plonge dans un état de stress difficile à dépasser, la méditation en pleine conscience est faite pour vous. Pouvant être pratiquée partout, cette forme particulière de méditation vous aide à apprivoiser et maîtriser les sollicitations physiques et mentales auxquelles vous êtes confronté afin de surmonter votre stress et votre anxiété.

    Lire la suite
  • Accompagnement d'un proche en fin de vie : ce que je dois savoir

    Les soins palliatifs visent à accompagner les patients en fin de vie. Cette offre de soins spécifique est rendue possible grâce à des structures adaptées.

    Lire la suite
  • Risque de rage, j’apprends à réagir : des schémas pour comprendre

    Ces schémas permettent de visualiser simplement comment réagir en cas de morsure suspecte dans un pays à risque. La rage est présente dans plus de 150 pays, principalement en Asie et en Afrique mais aussi en Amérique du Sud et en Europe. La transmission du virus se fait d’un animal infecté à l’homme, généralement par morsure ou léchage d’une peau lésée ou d’une muqueuse, voire par griffure. Les vecteurs de la maladie sont les chiens dans 95 % des cas. Votre médecin pourra les commenter avec vous.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale