Le site du Docteur Elisabeth COUSTY

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
Quelles précautions dois-je prendre pour prévenir une phlébite ? - Le site du Docteur Elisabeth COUSTY - Docvadis

Quelles précautions dois-je prendre pour prévenir une phlébite ?

La phlébite des membres inférieurs risque de survenir quand la circulation veineuse est ralentie ou empêchée. La formation d’un caillot dans une veine profonde des membres inférieurs peut avoir des conséquences graves (embolie pulmonaire) et doit être évitée.

Dans quels cas, faut-il être vigilant ?

Dans certains cas, la prévention doit être systématique :

  • Affections cardiaques ou respiratoires.

  • Alitement prolongé (opération chirurgicale, orthopédie, neurologie).

  • Plâtre.

  • Certaines grossesses, accouchement.

Votre médecin ou votre chirurgien vous prescrira un traitement anticoagulant préventif (injection sous la peau ou anticoagulant par voie orale).

Dans d’autres cas, la prévention sera fonction des circonstances favorisantes :

  • Mauvaise circulation veineuse, varices.

  • Antécédent de phlébite.

  • Contraceptifs oraux associés au tabac.

Des mesures hygiéno-diététiques vous seront proposées par votre médecin : arrêt du tabac, changement ou arrêt du contraceptif, port de bas ou de chaussettes de contention.Un traitement médical ou chirurgical des varices pourra vous être prescrit.

 

Quelles précautions faut-il prendre pour prévenir une phlébite ?

Si vous avez des varices, vous avez un risque potentiel de phlébite.Vous devez prendre certaines mesures pour l’éviter :

  • Soulevez vos jambes aussi souvent que possible et bougez vos pieds et vos chevilles.

  • Changez de posture si vous devez rester assis longtemps.

  • Appliquez de l’eau froide sur vos jambes si vous les sentez lourdes.

  • Evitez les sources de chaleur (bains trop chauds, sauna, épilation à la cire chaude...).

  • Ne portez pas de vêtements trop serrés.

  • Marchez avec des chaussures à talons plats.

 

Lorsque vous voyagez    En voiture :

  • Ne portez pas de vêtements trop serrés.

  • Marchez avec des chaussures à talons plats.

    En avion ou en train :

  • Levez-vous aussi souvent que possible (au moins une fois par heure).

  • Faites des mouvements d’étirement et marchez un peu.

  • En position assise, faites des mouvements de flexion et d'extension de vos chevilles.

  • Ne gardez pas les jambes croisées et soulevez de temps en temps vos cuisses du bord du siège.

  • Portez des vêtements qui ne serrent ni à la ceinture ni les jambes.

  • Buvez avant, pendant et après le vol. Attention, les boissons alcoolisées déshydratent.

  • Evitez de dormir assis pendant de trop longues périodes. Et relevez, si possible, vos jambes pour dormir.

Dans tous les cas, si vous avez eu une phlébite, si vous avez des varices, prenez des précautions afin d’éviter les récidives ou les complications. Demandez des conseils à votre médecin avant de voyager.

MAISON MEDICALE DE L ' ALMONT

39 Boulevard de l'Almont,
77000 Melun, France

Contacts

  • Fixe : 0160682812/0160680962
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je bouge pour éviter les méfaits de la sédentarité

    Sédentarité vient du terme latin « sedere » : être assis. L’inactivité physique est un facteur de risque majeur pour la santé.

    Lire la suite
  • Que savons-nous sur les perturbateurs endocriniens ?

    Les perturbateurs endocriniens sont des substances chimiques d’origine naturelle ou artificielle, étrangères à notre organisme, qui ont une influence sur le système endocrinien, c'est-à-dire la libération et le mode d’action des hormones.

    Lire la suite
  • Je pratique la course à pied : ai-je un risque de rhumatismes ?

    La pratique de la course à pied est très bénéfique pour la santé, mais doit se dérouler dans de bonnes conditions pour éviter l'apparition ou l'aggravation de troubles musculaires, articulaires ou osseux.

    Lire la suite
  • Bouger plus, facile à dire, mais que puis-je faire

    Si vous n’êtes pas un grand marcheur, commencez par marcher, doucement, à votre rythme, un peu tous les jours. Allez à la boulangerie, allez chercher les enfants ou petits enfants à l'école sans la voiture. Vous trouverez beaucoup de petites occasions de marcher. Si vous êtes plutôt sportif, partez pour une bonne marche de 30 minutes par jour, environ 2 fois par semaine. Le paysage de la France est riche et les occasions de se balader nombreuses. Et découvrez d’autres activités physiques bénéfiques qui, elles aussi, vous font bouger. Prenez une brouette, un arrosoir, un balai, et vous allez bouger plus.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale