Le site du Docteur ISABELLE DE JESUS

Gynécologie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
Mes migraines et mon cycle hormonal - Le site du Docteur ISABELLE DE JESUS - Docvadis

Mes migraines et mon cycle hormonal

Deux tiers des migraineux sont des femmes. Parmi les causes : les modifications hormonales du cycle féminin.

Comment savoir s'il ne s'agit pas d'un simple mal de tête ?

La migraine semanifeste par des douleurs souvent intenses, pulsatiles, diffuses ou localisées sur un seul côté de la tête, voire concentrée sur un oeil et sans rapport avec une affection.Ces douleurs peuvent être associées à d'autres symptômes, comme des nausées, des vomissements ou une hypersensibilité à la lumière ou au bruit.Il arrive que la crise de migraine soit précédée d'un phénomène d'aura. Dans la migraine avec aura, des troubles précèdent ou parfois accompagnent le mal de tête. Principalement, des troubles de la vue (points lumineux scintillants), mais aussi sensitifs (fourmillements dans les membres) ou du langage (difficultés d'expression).

Pourquoi suis-je concernée par la migraine ?

Vos migraines peuvent « suivre » votre vie hormonale : apparaitre à la puberté, être plus marquées au moment de vos règles, diminuer pendant une grossesse, disparaitre à la ménopause...

Il existe une relation étroite entre l'apparition de la migraine et le cycle hormonal.Les premières manifestations de migraine débutent généralement à la puberté.Par la suite, les femmes migraineuses sont plus sensibles à la migraine à certaines périodes de leur cycle menstruel.

Vos migraines peuvent « suivre » votre vie hormonale : apparaitre à la puberté, être plus marquées au moment de vos règles, diminuer pendant une grossesse, disparaitre à la ménopause...

A quelle période ces crises se déclenchent-elles ?

Les crises peuvent se déclencher à l'approche des règles, on parle alors de migraine cataméniale. Ces crises ne sont pas plus sévères, mais sont souvent vécues comme telles, car les femmes concernées appréhendent leur survenue au moment des règles.

Mon mode de contraception est-il en cause ?

Les pilules contraceptivesminidosées sont généralement bien tolérées.Il arrive néanmoins que certaines femmes les supportent moins bien et que les crises s'accentuent lors de leur prise. Si c'est votre cas, votre médecin vous proposera soit une autre pilule, soit un autre moyen contraceptif.D'autre part, la contraception orale oestroprogestative peut être contre-indiquée chez des patientes souffrant de migraine avec aura, compte tenu d'une augmentation du risque vasculaire.Pour d'autres femmes, la prise de pilule ne change rien, voire améliore la situation.Votre médecin vous recommandera de ne pas fumer si vous êtes migraineuse, si vous avez moins de 35 ans et si vous prenez une pilule fortement dosée. Il surveillera votre tension artérielle.

Qu'est-ce qui va se passer si j'attends un bébé ?

Les femmes migraineuses ayant un désir de maternité doivent informer leur médecin, afin de bénéficier de conseils thérapeutiques.Le nombre de crises diminue nettement pour un grand nombre de futures mamans.Un faible pourcentage de femmes voit leurs migraines persister ou s'aggraver au cours de la grossesse.

Mais, après l'accouchement, la fréquence des migraines peut reprendre avec la même intensité qu'avant la grossesse.

Mes migraines vont-elles disparaître à la ménopause ?

Elles s'accentuent souvent à l'approche de la ménopause.Puis, après la ménopause, les femmes qui souffraient de migraine pendant leurs règles, migraine cataméniale, voient souvent leurs crises diminuer, voire disparaitre.

Est-ce que ça va passer tout seul ?

Non. La migraine nécessite de consulter son médecin.Toutefois, la plupart du temps, les migraines s'arrêtent lors de la ménopause.

Vous reconnaitrez les périodes en relation avec l'apparition de vos migraines ainsi que les facteurs qui les déclenchent. Ces éléments guideront votre médecin dans le choix de votre traitement.

Vous reconnaitrez les périodes en relation avec l'apparition de vos migraines ainsi que les facteurs qui les déclenchent. Ces éléments guideront votre médecin dans le choix de votre traitement.

Y a-t-il des facteurs aggravants ?

Le manque de nourriture ou de sommeil, certains aliments comme le chocolat, l'alcool, le fromage, ou ceux contenant du glutamate de sodium (préparations alimentaires industrielles), l'exposition à une lumière vive ou à un bruit fort, les changements de temps, le stress ou l'anxiété sont autant de facteurs qui peuvent déclencher une crise.

La migraine n'est pas une fatalité. Vous pouvez être soulagée. Essayez d'identifier les facteurs et les périodes de déclenchement de vos crises et parlez-en à votre médecin. Bien informé, il pourra vous prescrire un traitement de crise, voire un traitement de fond.

Cabinet de Gynécologie 28 Montfleury

28 Boulevard Montfleury,
Bâtiment A, en haut des escalier à gauche dans le hall (ascenseur niveau 0),
06400 CANNES, France

Contacts

  • Fixe : 0493439823
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Centre Hospitalier Pierre Nouveau - Cannes


Service de Gynécologie-Obstétrique, 15 avenue des Broussailles,
06400 CANNES, France

Contacts

  • Fixe : 0493697100
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je sais pourquoi je donne mon sang

    Le don du sang est un geste qui permet de sauver de nombreuses vies. Aucun produit ne peut remplacer le sang humain. Des règles encadrent ce don.

    Lire la suite
  • Je découvre la méditation : ce que je dois savoir

    S’il vous arrive de perdre le contrôle de vos pensées et que cela vous plonge dans un état de stress difficile à dépasser, la méditation en pleine conscience est faite pour vous. Pouvant être pratiquée partout, cette forme particulière de méditation vous aide à apprivoiser et maîtriser les sollicitations physiques et mentales auxquelles vous êtes confronté afin de surmonter votre stress et votre anxiété.

    Lire la suite
  • Je lutte contre l’incontinence urinaire : les bons conseils

    L’incontinence urinaire est une affection fréquente qui se traduit par une fuite involontaire d’urine. Des traitements existent qui permettent de conserver ses activités et de vivre normalement. Certaines astuces peuvent également vous aider au quotidien. Voici quelques conseils simples à respecter.

    Lire la suite
  • J’examine mes seins : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser simplement comment examiner vous-même vos seins. Le contrôle des seins réalisé au cabinet médical doit être complété par une auto-surveillance régulière. Votre médecin pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite
  • Je me suis fait piquer par une méduse, que dois-je faire ?

    Au bord de la mer, les piqûres de méduse ne sont pas rares. En métropole, le plus souvent, elles ne sont pas graves. Toutefois dans les mers plus chaudes ou en cas de forte envenimation elles peuvent être responsables de malaises et nécessiter de consulter rapidement un médecin. Voici ce que vous devez faire et ne pas faire en cas de piqûre.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale