Le site du Docteur Abdoul Karim CHIRARA

Psychiatrie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée

Centre médico-psychologique (CMP)

12 Rue Vauban,
58000 Nevers, France

Contacts

  • Fixe : 03 86 71 80 30
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Clinique du Pré Poitiers

2 rue du Dr Jules Renault ,
En face des Urgences de l'hôpital de Nevers,
58000 Nevers, France

Contacts

  • Fixe : 03 86 21 28 28
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

CH de Nevers


CESAM, Boulevard de l'Hôpital,
58000 Nevers, France

Bienvenue sur le site de votre Psychiatre

Vous y trouverez toutes les informations pratiques concernant mon activité.

" La Complexité de l'Etre Humain et de sa souffrance doit nous amener à nous intéresser à son corps et à sa biologie, à son organisation psychologique et affective, à sa vie familiale, sociale et professionnelle." A.K. Chirara

Ce site est le prolongement direct de mon activité clinique.

Actualités

  • Trouble bipolaire, schizophrénie : une version connectée du médicament Abilify autorisée aux États-Unis

    Publié le 19/11/2017

    L'Agence américaine du médicament, la Food and Drug Administration (FDA), a autorisé, le 13 novembre, un premier médicament connecté qui permet de suivre la prise de celui-ci sur smartphone ou ordinateur.

    L'Abilify MyCite, une version connectée de l'antipsychotique (neuroleptique) aripiprazole (Abilify), est autorisé pour le traitement de la schizophrénie, le traitement aigu des épisodes maniaques et mixtes associés au trouble bipolaire de type I et le traitement d'appoint de la dépression majeure chez les adultes.Un capteur inséré dans le médicament émet un signal indiquant l'heure et la date de la prise du médicament lorsqu'il entre en contact des liquides de l'estomac.

    Ce signal est capté par le récepteur d'un patch collé sur la cage thoracique, lequel transmet l'information à une application permettant aux patients de suivre la prise du médicament sur leur téléphone mobile.

    « Les patients qui acceptent de prendre le médicament numérique (...) peuvent signer des formulaires de consentement permettant à leur médecin et jusqu'à quatre autres personnes, dont les membres de leur famille, de recevoir des données électroniques indiquant la date et l'heure d'ingestion des pilules », précise le New York Times. Ils peuvent bloquer les destinataires s'ils changent d'avis.

    Il est toutefois important de noter, souligne le communiqué de la FDA, que la capacité du produit à améliorer l'observance du traitement par le patient n'a pas été démontrée.

    Abilify MyCite est le fruit d'une

  • Automédication : liste noire de médicaments à éviter de "60 Millions de consommateurs" Psychomédia Publié le 14 novembre 2017

    Publié le 19/11/2017

    Dans un hors-série « Se soigner sans ordonnance » (déc. 2017), le magazine 60 Millions de consommateurs de l'Institut national français de la consommation a évalué, avec l’aide du Pr Jean-Paul Giroud, pharmacologue clinicien et membre de l’Académie de médecine, et d’Hélène Berthelot, pharmacienne, 62 médicaments parmi les plus vendus en automédication.Médicaments à proscrire

    Près d’un médicament sur deux (28 sur 62, 45 %), selon l'analyse, a un rapport bénéfice/risque défavorable en automédication et est à proscrire. Parmi ceux-ci, les « stars antirhume » : Actifed Rhume, DoliRhume et Nurofen Rhume.

    « En bonne place de la liste noire figurent des “stars antirhume”. Leur point commun : un cocktail de 2 à 3 composés actifs : un vasoconstricteur (nez bouché), un antihistaminique (nez qui coule) et du paracétamol ou de l’ibuprofène (mal de tête). Ces tout-en-un ne sont pas justifiés, et ils cumulent des risques de surdosage et d’effets indésirables gravissimes (accidents cardiovasculaires ou neurologiques, vertiges…).

    On trouve dans ces médicaments de la pseudoéphédrine. Cette substance est un vasoconstricteur : elle contracte les vaisseaux sanguins et augmente le diamètre des cavités nasales, afin de décongestionner les nez bouchés. Mais étant assimilée par voie orale, elle contracte les vaisseaux sanguins de tout l’organisme. Est-ce bien raisonnable pour un simple rhume ? Clairement, non.

    De nombreux autres risques sont ignorés du public. Ainsi, certains sirops contre la to

  • Le moment de la journée où survient une blessure influence considérablement le temps de guérison Psychomédia Publié le 9 novembre 2017

    Publié le 19/11/2017

    Les blessures qui surviennent la nuit prennent plus de jours, voire de semaines, à guérir, selon une étude publiée dans la revue Science Translational Medicine.

    Des horloges biologiques circadiennes se trouvent dans chaque cellule du corps, et pas seulement dans le cerveau, soulignent les auteurs. Cette étude montre qu'elles jouent un rôle dans la cicatrisation des plaies.L'un des rôles principaux d'une cellule cutanée est de répondre aux blessures et de guérir les plaies. Les cellules de la peau y parviennent en se déplaçant dans la zone endommagée, où elles produisent des protéines restauratrices comme le collagène, expliquent John O’Neill et ses collègues du MRC Laboratory of Molecular Biology et des universités Manchester et Cambridge.

    La capacité des cellules à migrer dans les plaies dépend d'une protéine essentielle appelée actine. Les recherches menées par Nathaniel Hoyle de l'équipe de O’Neill ont montré que l'horloge circadienne veille à ce que l'actine dans les cellules de la peau soit plus active pendant le jour que la nuit.

    En utilisant des cellules cutanées cultivées en laboratoire, ainsi que des cellules de peau vivante, des blessures ont été produites à différents moments de la journée et les chercheurs ont observé la rapidité avec laquelle les cellules cutanées se déplacent dans la zone endommagée. La nuit, les cellules de la peau se déplacent plus lentement vers les plaies, qui prennent ainsi plus de temps à guérir.

    Ces résultats ont été confirmés par une

  • Film documentaire « Demain, tous crétins ? » sur Arte et sur Le Monde Psychomédia Publié le 8 novembre 2017

    Publié le 19/11/2017

    Le film documentaire « Demain, tous crétins ? » (56 min) des réalisateurs Thierry de Lestrade et Sylvie Gilman, « expose les travaux de chercheurs français et américains montrant que l’érosion récente des capacités cognitives des populations occidentales est, en partie au moins, liée à l’exposition à certains perturbateurs endocriniens ».

    Il sera diffusé par la chaîne Arte samedi 11 novembre à 22 h 35. Il est aussi en diffusion gratuite sur le Monde.fr du 7 au 11 novembre.
    La biologiste Barbara Demeneix (CNRS-Muséum national d’histoire naturelle) est l'une de ces chercheurs et une des protagonistes du film. Elle est l’auteure du livre « Cocktail toxique. Comment les perturbateurs endocriniens empoisonnent notre cerveau » (Odile Jacob), paru le 25 octobre.

    « Les molécules chimiques présentes dans les pesticides et les retardateurs de flammes, utilisés pour rendre certains produits tels que les canapés et les plastiques moins inflammables, altèrent le cycle naturel des hormones thyroïdiennes », explique-t-elle notamment dans un bref interview présenté dans le dossier de presse.

    Elle y donne aussi les conseils suivants :

    essayer de manger bio ;
    ne pas chauffer des aliments au micro-ondes dans des contenants en plastique ;
    consommer du sel iodé, indispensable pour fabriquer des hormones thyroïdiennes ;
    les femmes enceintes doivent aussi limiter l’utilisation des cosmétiques. (Choisir des cosmétiques moins toxiques a un effet très rapide dans l'organisme)

  • Le changement d'heure augmente la mortalité chez les piétons : conseils Psychomédia Publié le 29 octobre 2017

    Publié le 19/11/2017

    Le passage à l'heure d'hiver nous plonge dans le noir du jour au lendemain à la sortie du travail ou de l'école. Ce qui s'accompagne d'une forte hausse des accidents de la route impliquant des piétons.

    « Chaque année, le passage à l’heure d’hiver provoque un pic d’accidentalité routière de +47 % pour les piétons en fin de journée », indique la campagne de sensibilisation « Bien vu ensemble » de la Sécurité routière française et ses partenaires.
    Le nombre d’accidents corporels des piétons au mois de novembre est supérieur de 5,9 % par rapport au mois d’octobre et pour la tranche horaire 17 h-19, cette augmentation est de 47 %. La mortalité des piétons atteint son maximum en automne / hiver avec 43 % du total annuel sur les quatre mois d’octobre à janvier.

    Les piétons sont difficilement perçus par les conducteurs, alors qu’ils ont l’impression d’être vus.

    Pour prévenir les risques, un mot d'ordre : être visible. Il est recommandé aux piétons de privilégier des vêtements clairs ou assortis de bandes réfléchissantes.

    De mi-octobre à mi-novembre 2017, une trentaine de préfectures et de représentants Agéa mèneront diverses actions : stand, animation et rencontre, atelier mécanique vélo, contrôle du bon éclairage des véhicules… Les agents généraux d’assurance offriront gracieusement 60 000 kits de visibilité sur une large partie du territoire (gilet jaune à bandes réfléchissantes, sac à dos jaune à bandes réfléchissantes et bracelet réfléchissant).

  • Dis-moi ce que tu bois, je te dirais ce que tu ressens.. 22 déc. 2017 Univadis Résumés Cliniques

    Publié le 02/01/2018

    À retenir

    Selon l’enquête internationale Global Drug Survey (GDS), la consommation des quatre alcools considérés (vin blanc, vin rouge, bière, spiritueux) est associée à un spectre d’émotions spécifique chez les adultes participants volontaires : selon leurs déclarations, la bière apporterait surtout un sentiment de relaxation, les spiritueux rendraient plus volontiers dynamique, confiant... et sexy. Quel que soit l’alcool, les femmes et les plus jeunes éprouvent plus souvent de multiples émotions. Celles qui sont positives sont plus souvent ressenties par les personnes ayant une consommation excessive.

    Pourquoi est-ce important ?

    La consommation d’alcool est souvent envisagée pour réguler les émotions. Les consommateurs ponctuels, réguliers ou excessifs d’alcool n’y recherchent souvent pas les mêmes sensations. Les études décrivant les émotions immédiates ressenties lors de leur consommation sont néanmoins peu nombreuses. À partir des données de l’enquête GDS, il a été possible de dresser la liste des émotions associées à la consommation de chacune de ces boissons et de déterminer si les données sociodémographiques ou le niveau de dépendance à l’alcool influençaient ces relations. Une telle étude peut être utile pour comprendre ceux ayant des problèmes avec l’alcool et les aider à modifier leurs comportements. Cependant, d’autres travaux, dédiés aux émotions ressenties avant la consommation ou d’autres, plus fondamentaux, sur les liens entre alcool et émotions, seraient n

  • Les voisins du Père Noël sont-ils les plus gais ? 20 déc. 2017 Univadis Résumés Cliniques

    Publié le 02/01/2018

    Selon l’analyse des données de l’Enquête Sociale Européenne (ESS), le profil-type d’un européen empli de gaieté est un homme suisse, jeune, satisfait de sa santé et de son niveau de revenu... Ainsi, le sentiment de gaieté est très variable d’un pays à l’autre, et les populations qui semblent les plus joyeuses ne sont pas celles qui vivent à proximité de la Laponie, pays du Père Noël. Ainsi, après la Suisse, qui possède le taux de gaieté calculé le plus élevé des 21 pays participants (20,79 sur 27, moyenne européenne : 19,05), viennent les Pays-Bas et la Belgique (20,41 et 20,27). La France, elle, fait plutôt figure de bonne élève en septième place, avec un taux légèrement supérieur à la moyenne (19,76).

    Une certaine idée du bonheur

    Ce travail a été conduit par un psychiatre irlandais qui a voulu s’intéresser à la gaieté des populations, un concept qui, indique-t-il, est « plus large que le bonheur, (...) incluant non seulement la fréquence à laquelle une personne se sent heureuse, mais aussi sa jouissance de la vie, sa sociabilité ou sa propension à s’amuser ». Le chercheur s’est donc penché sur la très sérieuse Enquête Sociale Européenne conduite tous les deux ans dans 21 pays européens depuis 2001. Celle-ci vise à décrire les constantes et les changements dans la structure sociale, les conditions de vie et les attitudes et couvre, pour cela, de nombreux thèmes comme la politique, la confiance dans les institutions, la santé ou le bien-être... Le psychiatre a compilé les d

  • L'exercice aérobique comme traitement de la dépression (analyse des études randomisées) Psychomédia Publié le 21 octobre 2018

    Publié le 27/10/2018

    L'exercice aérobique supervisé constitue un traitement efficace chez les personnes souffrant de dépression majeure (ou dépression caractérisée), selon une étude publiée en octobre dans la revue Depression and Anxiety.

    Ioannis D. Morres de l'Université de Thessalie (Grèce) et ses collègues ont réalisé une revue systématique des études cliniques randomisées publiées sur le sujet.Une méta-analyse a été réalisée avec 11 essais admissibles auxquels ont participé 455 personnes, âgées de 18 à 65 ans, souffrant de dépression majeure. Des exercices aérobiques supervisés ont été effectués en moyenne pendant 45 minutes, à intensité modérée, 3 fois par semaine et pendant 9,2 semaines.

    L'analyse montre un effet antidépresseur global important de l'exercice pour le traitement de la dépression lorsque comparé aux antidépresseurs et aux thérapies psychologiques.

    Les effets étaient comparables pour l'exercice aérobique dans divers milieux et sous divers modes, indépendamment de la sévérité des symptômes.

    « Cette étude montre que l'exercice aérobique supervisé peut soutenir de manière significative le traitement de la dépression majeure dans les services de santé mentale », conclut le chercheur.

À la une

Horaires de consultation

  • Consultation libre
  • Consultation sur RDV
  • Visite à domicile
  • Autre

Urgences et premiers soins

Je souhaite contacter les urgences. Qui dois je appeler ? Pour quoi ?

Le SAMU (15) : Réponse en direct.
Urgences Médicales. Blessés par accident. Malaise dans un lieu public. Accident du travail

Les POMPIERS (18) : Réponse en direct.
Incendie. Accident de la route. Accident domestique, c'est-à-dire survenant à la maison. Explosion. Intoxication au Gaz ou toxiques. Noyade.

La SECURITE (17) : Réponse en direct.
Accident de la route.

L'URGENCE (112) : Service centralisateur.

Numéro européen à utiliser de préférence depuis un téléphone mobile.
Votre appel sera dirigé vers un des services de secours le plus proche.

Découvrez tous nos conseils

Cursus

Docteur en Médecine

Qualifié en Psychiatrie

Praticien Hospitalier à Temps Plein

Chef du Service de Psychiatrie de Nevers au CHPL

Psychothérapie d'Inspiration Analytique

Thérapie de Couple et de Famille

Adultes, Adolescents et Enfants

En savoir plus

Honoraires

Consultation privée : 46,70€ à 75€

CMU acceptée, Tiers Payant pratiqué

Consultation de secteur public au CMP: non payante

En savoir plus

Urgences et premiers soins

Découvrez tous nos conseils

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale