Le site des Docteurs Pascal BOUVET et Sylvie DEBAT

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Un dosage de PSA m'a été prescrit - Le site des Docteurs Pascal BOUVET et Sylvie DEBAT - Docvadis

Un dosage de PSA m'a été prescrit

Il n’existe pas de dépistage systématique du cancer de la prostate. Cependant, votre médecin vous a proposé un dosage de PSA, dans le cadre d’un dépistage individuel, après vous en avoir expliqué l’intérêt, pour ce qui vous concerne personnellement.

Pourquoi parle-t-on de dépistage individuel ?

Le dépistage individuel signifie qu’il n’y a pas de campagne de dépistage au niveau national. C’est le médecin qui propose un dépistage en fonction des risques éventuels qui peuvent être liés à l’âge, à vos antécédents familiaux ou à votre état de santé. C’est la différence avec le dépistage systématique organisé au niveau national comme pour le cancer du sein ou du côlon.

Pourquoi mon médecin m’a-t-il demandé un dosage de PSA ?

Le PSA (Prostate Specific Antigen en anglais) est une protéine sécrétée par certaines cellules de la prostate. Une anomalie de cette sécrétion indique un dysfonctionnement de la prostate. C’est notamment le cas lors d’un cancer de la prostate, où le taux de PSA dans le sang augmente.

Comment se déroulera mon dosage ?

Le dosage de PSA est réalisé et analysé à partir d’une simple prise de sang.

Quelle est la valeur normale de ce dosage ?

On estime que la valeur maximale admise est de 4 ng/ml. Plus ce chiffre est élevé, plus le risque de cancer augmente.Toutefois, certains cancers de la prostate ne s’accompagnent pas d’une augmentation du taux de PSA. A l’inverse, on observe des élévations modérées de ce taux en l’absence de cancer, notamment en cas d’hypertrophie de la prostate ou après une infection urinaire ou une prostatite aiguë. Par ailleurs, le taux normal moyen de PSA varie avec l’âge. Il est de 2,5 ng/ml pour les hommes de moins de 50 ans et de 4,5 ng/ml pour ceux de 60 à 70 ans.

Si mon dosage fait apparaître une augmentation dePSA, cela suffit-il pour diagnostiquer un cancer de la prostate ?

Non. Le résultat de votre dosage est une des méthodes intervenant dans le dépistage du cancer de la prostate, mais il ne suffit pas à lui seul pour poser un diagnostic.Si votre dosage de PSA est anormal, ainsi que le toucher rectal réalisé, une biopsie de la prostate est alors pratiquée.

A quel rythme dois-je faire ce dosage ?

Le dépistage individuel du cancer de la prostate repose, en général, sur un dosage de PSA une fois par an, accompagné d’un toucher rectal réalisé de préférence par un urologue. Ce dépistage régulier concerne les hommes entre 50 et 75 ans, mais il peut être recommandé à partir de 45 ans en cas d’antécédents familiaux (cancer de la prostate chez le père, un grand-père, un oncle...). Il n’est pas systématique, puisqu’il ne fait pas partie d’une campagne nationale. C’est une démarche individuelle, au cas par cas, prise en concertation avec votre médecin.

Il est important de conserver précieusement tous les dosages de PSA qui serviront à apprécier l’évolution dans le temps de l’activité prostatique, si votre médecin et vous-même êtes engagés dans un dépistage individuel.

CABINET MEDICAL

241 rue de la BRESSE ,
01400 NEUVILLE LES DAMES, France

Contacts

  • Fixe : 04 74 55 68 01
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Mon enfant est atteint de TDAH : que puis-je faire ?

    Le Trouble du Déficit de l’Attention avec Hyperactivité, ou TDAH, est un trouble psychiatrique caractérisé par des problèmes d’inattention, d’impulsivité et d’hyperactivité. La nature même de ces symptômes rend la vie quotidienne souvent dure à gérer pour les parents d’enfants atteints de ce trouble.

    Lire la suite
  • Je dois prendre des précautions dans le cadre de mon traitement anticoagulant par AVK

    Votre médecin vous a prescrit un médicament anticoagulant. Ce traitement est nécessaire, mais peut comporter des risques. Il y a des précautions à prendre pour éviter ou limiter ces risques.

    Lire la suite
  • J'ai de l'hypertension artérielle : je comprends ma maladie

    Si votre pression artérielle est supérieure à 140 – 90 mmHg, vous avez une tension trop élevée : on parle d’hypertension artérielle. Sa prise en charge est importante car vous pouvez avoir des complications graves.

    Lire la suite
  • Je me retrouve après mon cancer

    Cette vidéo raconte ce qui a permis à Catherine de retrouver son corps et l’estime de soi après une intervention chirurgicale qui lui a laissé une grande cicatrice. Soutenue par son conjoint, ses amis, apaisée après une cure thermale, elle choisit ensuite le soutien d’un psychologue pour préserver sa famille, et enfin apprend la colorimétrie, se maquille, rencontre d’autres femmes comme elles. Elle commence alors à se projeter dans sa nouvelle vie et va essayer de faire ce qu’elle n’avait pas eu le temps de faire.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale