Le site du Docteur Didier CARCIENTE

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
J’ai une hépatite A : que devrais-je savoir ? - Le site du Docteur Didier CARCIENTE - Docvadis

J’ai une hépatite A : que devrais-je savoir ?

L’hépatite A est une infection du foie provoquée par un virus. 1,5 million de personnes seraient infectées chaque année dans le monde, dont environ un millier en France. Toutefois, depuis février 2017, plusieurs pays en Europe, dont la France observent une augmentation importante du nombre de cas. Dans la grande majorité des cas, la maladie guérit spontanément sans nécessiter de traitement particulier.

Comment ai-je pu être infecté ?

Le virus de l’hépatite A se transmet principalement par l’ingestion d’eau ou d’aliments contaminés par des matières fécales. Les coquillages, notamment, concentrent de grandes quantités de virus.En France, la plupart des nouveaux cas sont ceux de personnes qui reviennent de voyages dans des régions où les conditions sanitaires sont mauvaises, en particulier en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud. On est généralement infecté en buvant de l’eau contaminée, en consommant des coquillages ou encore en mangeant des aliments crus souillés.Le virus de l’hépatite A se transmet parfois de façon directe entre deux personnes en cas de mauvaise hygiène (mains mal lavées) ou au cours de rapports sexuels bucco-anaux.

Comment mon hépatite risque-t-elle d’évoluer ?

Les symptômes de l’hépatite A varient grandement d’un individu à l’autre, notamment en fonction de l’âge : les symptômes sont rares chez les enfants et leur gravité augmente avec l’âge.Les symptômes les plus fréquents sont la fièvre, une perte d’appétit, une diarrhée, des nausées, des courbatures, des urines foncées, des selles de couleur grise et parfois un ictère (un jaunissement de la peau et des yeux).Ces symptômes restent bénins dans la plupart des cas et ne durent que quelques semaines. Une fois rétabli, vous serez immunisé à vie contre l’hépatite A. La maladie n’évoluera jamais vers une forme durable ou chronique, et la guérison ne laisse aucune séquelle.Dans de rares cas, les symptômes sont plus graves, pouvant aboutir à une hépatite très sévère, dite fulminante, qui nécessite une transplantation en urgence. La mortalité liée à l’hépatite A reste cependant très faible, de l’ordre de 0,6 % des personnes infectées.

Existe-t-il des traitements ?

Il n’existe aucun traitement contre l’hépatite A, la maladie disparaissant en général spontanément en quelques semaines. Votre médecin vous demandera simplement de vous reposer, de vous hydrater et de vous alimenter convenablement.

Suis-je contagieux ?

Vous pouvez transmettre le virus de l’hépatite A à vos proches même si vous ne présentez aucun symptôme. Les premiers signes de la maladie apparaissent d’ailleurs plusieurs semaines après l’infection : durant ce laps de temps, vous êtes déjà contagieux.Si vous êtes porteur du virus de l’hépatite A, pour limiter les risques lavez-vous fréquemment les mains (en particulier en sortant des toilettes), nettoyez les poignées de porte, les lavabos et les toilettes avec un désinfectant, ne participez pas à la préparation de repas et évitez de partager les verres et les couverts.

Si vous n’avez jamais été contaminé, la meilleure prévention reste la vaccination, surtout pour les voyageurs se rendant dans des pays à bas niveau d’hygiène et pour les personnes souffrant de maladies hépatiques chroniques. Cette vaccination n’entraîne aucun effet secondaire sérieux. Avant de partir en voyage dans une région à risque, n’hésitez pas à vous rendre dans une consultation de médecine des voyages où l’on vous donnera des conseils pour limiter ces risques.

Cabinet du Docteur Carciente

7 A RUE JEHENNE ,
APPT 109 1er ETAGE,
33120 ARCACHON, France

Contacts

  • Fixe : 0556548813
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je protège mes dents en cas de diabète : les bons conseils

    Votre diabète, s’il est mal contrôlé, peut favoriser une maladie des gencives entrainant un déchaussement des dents. La prévention des risques de complications dentaires est fondamentale. Pour éviter de perdre vos dents, voici quelques conseils simples à suivre.

    Lire la suite
  • Je m’informe sur les IST auprès d’un CeGIDD

    Cette vidéo fait le point sur les infections qui peuvent être transmises au cours d’une relation sexuelle. Certaines sont en augmentation. Meilleur moyen de se protéger : le préservatif, masculin mais aussi le préservatif féminin. Et pour se faire dépister, bénéficier d’un traitement, poser vos questions, RV dans un CeGIDD .

    Lire la suite
  • Pourquoi est-il important que je prépare ma consultation avec un médecin ?

    Une consultation médicale est un moment important et s’y préparer permet d’en tirer le meilleur profit. Bien entendu, vous ne vous préparerez pas de la même façon si vous avez rendez-vous avec le médecin généraliste qui vous suit depuis de nombreuses années et vous connaît bien, ou avec un médecin spécialiste que vous voyez pour la première fois. Quelques conseils utiles dans tous les cas de figure.

    Lire la suite
  • Découvrir l'application « Risque sida »

    L'application « Risque sida » indique la marche à suivre après un rapport sexuel à risque.

    Lire la suite
  • Diabète et coeur

    Le diabète augmente de 2 à 4 fois le risque de maladies cardiovasculaires. Leur prévention repose avant tout sur l’équilibre du taux de sucre dans le sang, mais aussi sur celui d’autres facteurs, comme votre pression artérielle, votre taux de cholestérol et de triglycérides. Une fois par an, consultez votre cardiologue pour un suivi cardiovasculaire et pour réaliser un électrocardiogramme. Votre médecin traitant peut aussi réaliser cet examen.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale