DIABETOLOGIE - HÔPITAL PASTEUR
Puis-je pratiquer des sports avec mon diabète ? - DIABETOLOGIE - HÔPITAL PASTEUR - Docvadis

Puis-je pratiquer des sports avec mon diabète ?

Un diabétique « équilibré » peut pratiquer tous les sports, s’il est motivé, bien préparé et surveillé.

Le sport améliore-t-il ma santé ?

Le sport est une activité physique plus ou moins intense et répétée, avec une notion de performance. L’activité physique est bénéfique pour l’état cardiovasculaire et le moral, et elle est essentielle dans le traitement du diabète.
Elle intervient sur le métabolisme en permettant de brûler du sucre et en améliorant l’action de l’insuline. Elle aide à perdre du poids (ou à le stabiliser). Vous aurez besoin de moins d’insuline ou de médicaments. Les glycémies seront meilleures et plus stables
Le sport, comme toute activité physique, peut aussi faire courir certains risques (cardiaques, musculaires) et nécessite de prendre des précautions.

Dois-je choisir mon sport ?

Si votre diabète est équilibré, vous pouvez, a priori, pratiquer tous les sports, si vous êtes vraiment motivé(e), bien préparé(e) et surveillé(e).

  • Les sports d’endurance sont plus faciles à gérer. Les effets sur la glycémie sont plus prévisibles. Plus l’activité est régulière, plus il est facile de prévoir les adaptations de votre traitement et de votre alimentation.

  • Certains sports peuvent toutefois représenter un danger, si vous les pratiquez seul(e), tels que la haute montagne, la plongée sous-marine, etc.

En effet, les activités sportives prolongées ou exigeant une vigilance particulière vous exposent à un risque accru d’hypoglycémie.

Quel sport avec quel diabète et quel traitement ?

1. Diabète traité avec un régime seul ou avec des médicaments hypoglycémiants sans risque d’hypoglycémie

 Pas de précautions particulières à prendre. Il y a souvent un excès de poids. Bouger est excellent. Il n’est pas nécessaire de manger plus en période d'effort. Vous êtes peu ou pas exposé(e) à un risque d’hypoglycémie.

 

2. Diabète traité avec des médicaments hypoglycémiants exposant à un risque d’hypoglycémie

 Même si le diabète est bien équilibré, il peut y avoir des hypoglycémies à l’effort. Vous devez en parler à votre médecin et tester ce qui vous convient le mieux selon votre expérience. 

 

3. Diabète traité avec de l’insuline

 La glycémie est un équilibre entre activité physique, alimentation et insuline. Si l’effort augmente, la glycémie baisse. Il vous faudra trouver la solution pour chaque activité : réduire la dose d’insuline la plus proche de l’effort, consommez davantage de sucre rapide (glucose) si l’effort se prolonge… Votre éducation et votre connaissance sur la gestion de l’effort sont indispensables. Votre médecin vous aidera dans cette démarche. 

Avec un diabète équilibré, vous pouvez pratiquer a priori tous les sports si vous êtes bien préparé(e) et suivi(e).Avec un diabète équilibré, vous pouvez pratiquer a priori tous les sports si vous êtes bien préparé(e) et suivi(e).

Les 10 commandements du sportif diabétique

  • Faites un bilan médical avant de démarrer un sport et renouvelez-le régulièrement. Il s’agit d’évaluer la survenue des complications liées au diabète (cœur, yeux, hypertension, nerfs) :
    - Une rétinopathie (atteinte au niveau de l’œil) peut s’aggraver durant certains efforts intenses.
    - Une neuropathie (atteinte du système nerveux périphérique) peut favoriser l’apparition de plaies aux pieds.
    - Une maladie des coronaires (entraînant la souffrance du muscle cardiaque) peut s’aggraver lors de gros stress.

  • Entraînez-vous progressivement et régulièrement.

  • Contrôlez votre glycémie fréquemment : avant, pendant et après les exercices prolongés.

  • Absorbez des glucides toutes les heures, voire toutes les demi-heures (jus de fruits, boissons énergétiques).

  • Buvez souvent, avant même de ressentir la soif : avant, pendant et après l’effort.

  • Choisissez un bon équipement, en particulier les chaussures.

  • Prenez particulièrement soin de vos pieds : lavez-les et séchez-les soigneusement, évitez les macérations et traitez immédiatement toute plaie, même minime.

  • Ne dépassez pas vos limites : arrêtez-vous en cas d’essoufflement et parlez-en à votre médecin.

  • Prévenez les autres pratiquants ou accompagnateurs que vous êtes diabétique. En cas d'hypoglycémie (malaise, sueurs, palpitations, tremblements, fringale, troubles de la vue, etc.), arrêtez l’effort et prenez des glucides (3 morceaux de sucre ou une boisson sucrée). Complétez, si nécessaire, par des fruits et des gâteaux secs, faciles à transporter et à garder.

  • Apprenez à adapter votre traitement en fonction de l’entraînement et des efforts prévus (intensité et durée).

Pratiquer un sport quand on est diabétique aide de façon importante à équilibrer son diabète. Cependant, il faut le pratiquer en diminuant au maximum les risques, c'est-à-dire, avoir :

  • Un bilan médical avant de débuter l’activité sportive, puis régulièrement par la suite.

  • Un équilibre glycémique adéquat (traitement et contrôle).

  • Une bonne connaissance des principes de l’activité physique (éducation à la gestion de l’effort).

  • Une adaptation parfaite (expérience et pratique).

  • Une bonne hydratation.

Hôpitaux Civils de Colmar


Service de Diabétologie-Endocrinologie, 39 Avenue de la Liberté,
68240 COLMAR Cedex, France

Contacts

  • Fixe : 03 89 12 41 16
  • Fax : 03 89 12 45 72
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je bouge pour ma santé : des schémas pour comprendre

    Ces schémas permettent de visualiser simplement des activités physiques à faire au quotidien pour rester en bonne santé. Organisez votre emploi du temps pour pratiquer une activité, soit durant quelques heures un jour de la semaine, soit une demi-heure par jour, et faites une marche rapide ou du vélo par exemple. Commencez, même doucement, mais bougez ! Votre médecin pourra les commenter avec vous.

    Lire la suite
  • Je pratique une activité physique pour améliorer le contrôle de mon diabète

    Pour un diabétique, l’exercice physique est un véritable traitement. Mettre régulièrement votre corps en mouvement diminue le taux de sucre dans le sang. Si vous associez cette activité physique à une alimentation équilibrée, vous favorisez la perte de poids.

    Lire la suite
  • Je concilie activité physique et vie quotidienne avec le diabète

    Trente minutes d’activité physique quotidienne et modérée sont suffisantes pour vous apporter de véritables bénéfices de santé.

    Lire la suite
  • Diabétique, je fais du sport : les bons conseils

    Pratiquer un sport quand on est diabétique aide de façon importante à équilibrer votre diabète. Cependant, il faut le pratiquer en diminuant au maximum les risques. Voici quelques conseils simples à suivre pour faire attention et éviter les complications.

    Lire la suite
  • Diabétique, le jardinage me ferait du bien, pourquoi ?

    Ramasser les feuilles, arroser, sortir ses gants et son sécateur, sont des activités physiques bénéfiques. En jardinant, les muscles utilisent du sucre et l’insuline agit plus efficacement. Cela permet d’équilibrer vos glycémies. Une activité physique régulière fait partie du traitement de votre diabète. Vous avez un balcon, une terrasse, un jardin ? Ces objets utilisés régulièrement vous font du bien ! Regardez- les autrement, ils font partie de votre traitement.

    Lire la suite

Urgences et premiers soins

Je souhaite contacter les urgences. Qui dois je appeler ? Pour quoi ?

Le SAMU (15) : Réponse en direct.
Urgences Médicales. Blessés par accident. Malaise dans un lieu public. Accident du travail

Les POMPIERS (18) : Réponse en direct.
Incendie. Accident de la route. Accident domestique, c'est-à-dire survenant à la maison. Explosion. Intoxication au Gaz ou toxiques. Noyade.

La SECURITE (17) : Réponse en direct.
Accident de la route.

L'URGENCE (112) : Service centralisateur.

Numéro européen à utiliser de préférence depuis un téléphone mobile.
Votre appel sera dirigé vers un des services de secours le plus proche.

Découvrez tous nos conseils

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale