Cabinet du Dr NGUYEN

Endocrinologie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
Quel suivi médical est conseillé pour le surpoids de mon enfant ? - Cabinet du Dr NGUYEN - Docvadis

Quel suivi médical est conseillé pour le surpoids de mon enfant ?

La prise en charge du surpoids ou de l’obésité de l’enfant s’inscrit dans la durée, et nécessite un suivi régulier de l’enfant et de sa famille, afin d’évaluer les résultats et de limiter les échecs.

En quoi consiste la prise en charge de mon enfant en surpoids ou obèse ?

La prise en charge de l'obésité de votre enfant passe par une première étape : comprendre l'origine de la prise de poids trop importante (déménagement, séparation des parents, naissance d'un autre enfant, problèmes scolaires, accidents, effets secondaires de médicaments...). On recherche aussi un éventuel problème endocrinien.

Cette étape est très importante pour déterminer la prise en charge la plus adaptée à votre enfant et augmenter les chances de succès.

C'est une prise en charge hygiéno-diététique qui implique de véritables changements de la part de votre enfant , que ce soit sur les habitudes alimentaires ou l'activité physique.
Ceci est bien sûr à adapter à l’âge de l’enfant dont la coopération est indispensable pour ne pas induire des troubles du comportement alimentaire (anorexie, boulimie) et l'aggravation du surpoids.

Pour la réussite de la prise en charge, le soutien de l'ensemble de la famille est indispensable.

Un suivi médical régulier est essentiel.
L'objectif recherché est la stabilisation de l'IMC (Indice de Masse corporel) c'est-à-dire que votre enfant grandisse sans prendre du poids.
Ne cherchez pas à faire maigrir votre enfant à tout prix !
Votre médecin fixera avec votre enfant et vous-même, des objectifs à atteindre. Il suivra l’évolution et apportera des corrections si nécessaire.

Quels sont les modalités et le planning du suivi ?

La prise en charge s’inscrit dans la durée car les changements sont progressifs, et s'opèrent en plusieurs étapes.

Elle se compose :

  • d'un soutien régulier pour encourager votre enfant et votre famille,

  • d'une consultation médicale tous les mois, nécessaire durant les 6 premiers mois, comprenant un contrôle de son poids et de sa taille. Le rythme du suivi est ensuite adapté à la situation.

  • Une période de suivi peut s'étaler sur plusieurs années de manière à obtenir la stabilisation des résultats et limiter les récidives. Si votre enfant reprend du poids par la suite, n'hésitez pas à consulter le médecin.

Il est important de noter que les résultats peuvent ne pas être visibles rapidement. Mais il ne faut pas se décourager. Parlez-en avec le médecin.

L'essentiel est de mettre en place les règles hygiéno-diététiques.

D'autres personnes peuvent-elles intervenir dans la prise en charge ?

D’autres professionnels de santé peuvent intervenir dans la prise en charge et le suivi multidisciplinaire en coordination avec le médecin : diététicien ou médecin nutritionniste, kinésithérapeute, psychologue.

Une psychothérapie peut-elle être utile ?

Dans certaines situations, un soutien psychologique peut être proposé à votre enfant pour mieux l'accompagner.

 

La prise en charge d’un enfant en surpoids ou obèse est globale et s’inscrit dans la durée. Elle est du ressort d'un médecin. Le rythme de suivi est mensuel les 6 premiers mois, puis se poursuit au cas par cas pendant plusieurs années.

Cabinet entrée rue Delsart

46 Av de l'avenue de St Amand ,
Entrée rue Jules Delsart,
59300 Valenciennes, France

Contacts

  • Fixe : 03 27 41 16 20
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Diabétique, je surveille moi-même ma glycémie

    Cette vidéo montre comment surveiller régulièrement sa glycémie. Une bonne surveillance de sa glycémie permet de savoir où en est son diabète et ainsi, de modifier son alimentation si besoin, ou d’aller voir son médecin en cas de trop grands changements dans les résultats.

    Lire la suite
  • Diabétique, je m'informe sur les signes et les conséquences d'une hypoglycémie (langue arabe)

    CETTE FICHE EST EN LANGUE ARABE. L’hypoglycémie n’est pas une maladie, mais un manque de sucre dans le sang. Elle est fréquente chez les diabétiques traités par insuline ou par certains médicaments. Il ne faut ni la dramatiser ni la négliger.

    Lire la suite
  • J’ai du diabète : comment gérer le jeûne du Ramadan (langue arabe)?

    CETTE FICHE EST EN LANGUE ARABE. Le Ramadan est le quatrième des cinq piliers de l’Islam, avec la prière, la profession de foi, l’aumône et le pèlerinage à la Mecque. Au cours de ce mois, il est interdit aux adultes de manger et boire de l'aube au coucher du soleil. Si vous avez du diabète, faire le Ramadan est très souvent possible, mais cela doit être préparé pour éviter les risques liés au jeûne. Il est indispensable d’en discuter tôt avec votre médecin.

    Lire la suite
  • Je prends un AVK, antivitamines K : pourquoi surveiller l'INR?

    Un traitement par AVK vous expose à deux types de risque : hémorragie ou thrombose. Il est indispensable d’observer la prescription de votre médecin et de contrôler régulièrement votre INR. L'INR mesure la fluidité de votre sang. Vous devez par ailleurs connaître les signes évoquant une possible hémorragie.

    Lire la suite
  • Je comprends mon taux d'HbA1c

    Le taux d’HbA1c, c’est le témoin de l’équilibre du diabète. Ce dosage sanguin fondamental, réalisé avec une simple prise de sang (non à jeun), reflète l’équilibre global de votre diabète au cours des 2 ou 3 derniers mois. Il permet d’ajuster votre traitement si besoin.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale