Unité d'Endocrinologie Diabétologie du CHIV
Diabétique de type 1 je gère mon alimentation - Unité d'Endocrinologie Diabétologie du CHIV - Docvadis

Diabétique de type 1 je gère mon alimentation

Equilibrer votre diabète de type 1 nécessite avant tout d’adapter votre traitement insulinique à votre prise alimentaire. Une bonne hygiène de vie accompagnée d’une alimentation saine et équilibrée est naturellement recommandée.

Pourquoi mon médecin m’a-t-il prescrit de l’insuline ?

Votre diabète empêche votre organisme d’utiliser le sucre, «carburant alimentaire » indispensableà son fonctionnement. Les injections d’insuline visent à corriger ce défaut : ce traitement est OBLIGATOIRE et À VIE.

Je suis diabétique de type 1, cela signifie-t-il que je vais devoir suivre un régime toute ma vie ?

Non, ce sont vos injections d’insuline qui s’adapteront à votre alimentation. Toutefois, vous avez tout intérêt à manger « sain et équilibré » comme toute personne qui veut  rester en bonne santé.

Mon diabète implique-t-il des contraintes particulières ?

L’alimentation doit rester un plaisir et une liberté, mais vous devez adapter vos doses d’insuline rapide aux glucides que vous mangez.

Si je supprime totalement le sucre, vais-je améliorer ma glycémie ?

Non. Votre organisme a besoin de sucre pour fonctionner et, si vous ne l’apportez pas par votre alimentation, c’est votre foie qui prendra le relais en fabriquant du sucre à partir de vos muscles : cela fera quand même monter la glycémie. Vos besoins quotidiens en sucre peuvent être satisfaits par la consommation de féculents (céréales, pain, pâtes, riz, pommes de terre…), de fruits et de laitages...

Si je ne mange pas, dois-je quand même faire mon injection d’insuline?

Il faut distinguer l’injection d’insuline basale, indépendante de votre prise alimentaire, destinée à pallier le manque de sécrétion d’insuline du pancréas, et les injections d’insuline rapide, calculées pour s’adapter à votre ration glucidique. En cas de repas léger ou sauté, votre injection d’insuline basale reste inchangée, mais votre insuline rapide doit être diminuée ou omise.

Puis-je boire de l’alcool ?

Oui, modérément : l’équivalent de 2 ou 3 verres de vin par jour, au maximum. ATTENTION, vous ne devez pas consommer d’alcool à jeun pour éviter l’hypoglycémie. A noter que la bière contient du sucre, à comptabiliser dans votre ration glucidique si vous enbuvez.

Comment puis-je savoir quoi manger ?

Nous définirons ensemble votre ration journalière calorique et glucidique adaptée à votre âge, votre activité physique, votre poids et votre diabète. Vous pourrez varier votre alimentation en tenant compte du contenu en glucides des aliments.
Par exemple :

Une portion de glucides = 20 grammes de glucides

40 g de pain = 20 g de glucides

100 g de féculents =
20 g de glucides

1 fruit de 150 g =
20 g de glucides

3 biscottes
2 tranches de pain de mie
2 crêpes
1 croissant
1 brioche
1 éclair
10 biscuits apéritif

100 g de pommes de terre
50 g de frites
100 g de pâtes, ou de riz, ou de lentilles, ou de semoule, ou de haricots secs

1 pamplemousse
1 grosse orange
4 mandarines
1 pomme
1 poire
1 pêche
3 ou 4 abricots
3 prunes
2 kiwis
1/4 d’ananas
300 g de melon ou
de fraises
30 g de fruits secs : 2 pruneaux, 2 dattes, 2 figues, 2 boules de glace ou de sorbet

Vous devez être attentif à la quantité et au type d'aliments que vous mangez : le nombre d’unités d’insuline rapide que vous injectez dépend du contenu en glucides de vos repas.

Centre Hospitalier Lucie et Raymond Aubrac (CHIV)


Unité d'Endocrinologie Diabétologie, 28 avenue de la République 91 560 Crosne,
(Adresse postale: 40 allée de la Source, 94195 Villeneuve-saint-Georges Cedex),
91 560 Crosne, France

Contacts

  • Fixe : 01 43 86 22 67
  • Fax : 01 43 86 21 37
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Livret de recettes Diabète et Ramadan

     Afin de faciliter la réalisation du jeûne du Ramadan chez les diabétiques musulmans qui le peuvent, nous avons créé ce livret de recettes. Il aborde en premier lieu les contre-indications à vouloir mener le jeûne (risques pour la santé) car prendre un risque pour sa santé, ou celle d'autrui, serait contraire à l'esprit du texte. Chacun doit se déterminer en conscience et prendre considération de l'avis très important de son médecin. Une répartition est proposée qui respecte équilibre alimentaire et apports appropriés. En saison chaude, souvent deux repas sont pris, il convient bien sûr d'adapter selon la durée de la nuit. Les recettes sont proposées pour donner une idée des apports en terme de glucides et de lipides qu'elles représentent. Beaucoup sont allégées en matières grasses pour prendre en considération les problèmes de poids des diabétiques. En fin de livret un tableau des équivalences glucidiques est donné. Bon Ramadan!

    Lire la suite
  • Recette de cuisine: consommé de noix de saint-jacques sur lit de poireaux

    Chaque repas doit apporter sa ration de lipides, glucides et protéines

    Lire la suite
  • Un test pour évaluer mes habitudes alimentaires

    Pour assurer un bon équilibre alimentaire, il faut associer un apport calorique, en quantité adaptée à votre âge et à votre activité, et un comportement alimentaire harmonieux, qui allie plaisir et équilibre. Evaluez vos habitudes alimentaires en faisant ce test et selon vos résultats parlez-en avec votre médecin.

    Lire la suite
  • Je suis diabétique : ce que je peux manger au restaurant ou à la cantine

    Vous devez déjeuner le midi à l’extérieur, vous êtes invité au restaurant avec des amis ? Quelques règles simples vous permettront de mieux vivre ces moments, sans crainte pour votre diabète.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale