Le site du Docteur Denis SMILA

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
J'apprends à bien contrôler mon asthme - Le site du Docteur Denis SMILA - Docvadis

J'apprends à bien contrôler mon asthme

Un asthme mal équilibré nuit à la qualité de la vie au quotidien. En suivant des mesures simples et les conseils de son médecin, on peut contrôler et équilibrer sa maladie.

Comment savoir si mon asthme est bien contrôlé ?

Votre asthme est bien contrôlé s’il vous permet de mener une vie normale, sans que les symptômes ne vous gênent.

  • Vous ne ressentez pas ou peu de symptômes respiratoires, et notamment pas de réveils la nuit dus à l’asthme.

  • Vous n’avez pas de crise d’asthme.

  • Votre état n’impose pas d’hospitalisation en service d’urgence ni de consultation imprévue.

  • Vos besoins de traitement de secours, bronchodilatateur d’action rapide et de courte durée, sont réduits.

  • Vous n’êtes pas gêné dans vos activités physiques, même lors d’un effort.

  • Votre fonction respiratoire reste normale ou quasi normale (débit de pointe).

  • Vos médicaments sont bien tolérés.

Comment maintenir ce contrôle ?

Pour maintenir le contrôle, vous devez respecter certaines mesures simples :

  • Prenez régulièrement votre traitement de fond.

  • Echauffez-vous avant de faire du sport et évitez de pratiquer à l’extérieur en cas de température très basse ou de pic de pollution.

  • Sachez repérer les signes qui annoncent une crise.

  • Evitez les allergènes auxquels vous pourriez être sensible. De façon générale, pensez à toujours bien aérer votre logement, à passer quotidiennement l’aspirateur dans votre chambre, à laver régulièrement les voilages, rideaux, tapis, à nettoyer vos revêtements muraux, à éviter la compagnie des animaux domestiques.

  • Réduisez vos sorties inutiles en période de pollinisation.

  • Evitez le tabac et les atmosphères enfumées.

  • Lors du coucher, gardez à portée de main votre traitement.

Comment améliorer le contrôle ?

Il faut bien connaître les raisons qui peuvent déclencher vos crises. Souvenez-vous et notez ce que vous avez faitle jour d’une crise pour avoir des repères et prévenir une autre crise.
Des tests allergologiques peuvent vous être proposés pour déterminer les éventuels allergènes en cause et prévenir d’autres crises.
Sachez que certains facteurs peuvent déséquilibrer votre asthme, comme certains exercices, une infection virale, le climat, un stress… Vous devez apprendre à les reconnaître pour prévenir l’apparition de crises.
Pensez à toujours conserver sur vous votre traitement de secours (bronchodilatateur d’action rapide).

Prenez chaque jour votre traitement de fond, même si vous vous sentez bien.

Ayez toujours avec vous votre traitement de secours.

Le Cabinet Médical du Docteur Denis Smila

60 Rue Gabriel Péri ,
91330 Yerres, France

Contacts

  • Fixe : 01 69 49 33 88
  • Fax : 01 69 83 38 60
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Hépatite C et grossesse : que devons-nous savoir ?

    Dans un couple, lorsque l’un des deux partenaires est suivi pour une hépatite C, le projet parental doit être programmé et discuté avec le personnel médical pour éviter tout risque de complication. Le dépistage de l’hépatite C a été récemment recommandé de façon systématique chez toutes les femmes en début de grossesse.

    Lire la suite
  • Je prends un AVK, antivitamines K : pourquoi surveiller l'INR?

    Un traitement par AVK vous expose à deux types de risque : hémorragie ou thrombose. Il est indispensable d’observer la prescription de votre médecin et de contrôler régulièrement votre INR. L'INR mesure la fluidité de votre sang. Vous devez par ailleurs connaître les signes évoquant une possible hémorragie.

    Lire la suite
  • Diabète et nerfs

    L'excès de sucre dans le sang, en cas de diabète mal équilibré, peut entraîner des lésions de vos nerfs. Cette complication du diabète, longtemps discrète, impose la vigilance. Vous apprendrez à bien surveiller vos pieds s'ils deviennent insensibles. Une petite plaie peut entraîner une gangrène d'un orteil, et même du pied. Vous devez être examiné au moins une fois par an pour dépister et prévenir ces complications.

    Lire la suite
  • Insuffisant rénal chronique : comment suis-je suivi ?

    Pour évaluer le stade et la gravité de l’insuffisance rénale, les médecins se basent sur les résultats de vos examens de sang et d’urine. Cette fiche présente les marqueurs de l’insuffisance rénale chronique autres que créatinémie, clairance et débit de filtration glomérulaire (DFG).

    Lire la suite
  • Je m'informe sur les anticoagulants oraux directs (AOD)

    Votre médecin vous a prescrit un anticoagulant oral faisant partie des nouveaux anticoagulants oraux directs. Ces médicaments nécessitent de respecter certaines précautions.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale