Le site du Docteur Denis Depardieu

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je préviens la chute de mes cheveux sous chimiothérapie : les bons conseils  - Le site du Docteur Denis Depardieu - Docvadis

Je préviens la chute de mes cheveux sous chimiothérapie : les bons conseils

La chute des cheveux est un effet secondaire fréquent de certaines chimiothérapies. Selon le type de traitement et son dosage et selon les personnes, l’effet est plus ou moins important. Lors de la mise en route de votre traitement, certaines mesures peuvent vous aider à préserver vos cheveux. Voici quelques conseils simples à respecter.

8 bons conseils pour m’aider à préserver mes cheveux sous chimiothérapie

J’opte pour une coupe courte avant la mise en route d’une chimiothérapie, qui facilitera par ailleurs le port du casque réfrigéré.
Pendant ma chimiothérapie, je me lave les cheveux avant la séance puis je ne les lave plus pendant 3 à 8 jours.
J’emploie un shampoing doux, mais j’évite les shampoings pour bébés.
J’utilise peu de produit sur mes cheveux pour les protéger.
J’évite de me servir d’un séchoir, de bigoudis chauffants, de fers chauds ou encore de plaques à lisser chaudes.
Je laisse sécher mes cheveux naturellement, sans brushing.
J’évite les traitements agressifs pour les cheveux : les colorations, les mèches et autres balayages, les lissages et défrisages, ou, au contraire, les nattages.
 Je peux porter un casque réfrigéré pendant mes séances de chimiothérapie.
  • La chute de cheveux, si elle survient, est temporaire. 
  • L'équipe médicale saura vous adresser à des perruquiers adhérents à la charte de l'INCa.
  • A l’exception de cas particuliers, vos cheveux repousseront à l’arrêt de votre traitement.

cabinet medical depardieu

35 avenue du président wilson ,
ancien surgelés picart,
45500 GIEN, France

Contacts

  • Fixe : 02 38 67 03 58
  • Fax : 02 38 67 03 58
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • 7 raisons de bien faire vos examens chaque année si vous avez du diabète

    Vous avez du diabète et votre médecin vous a expliqué l’importance des examens à réaliser chaque année. Choisissez parmi ces 7 déclinaisons, les sujets et les formats qui vous intéressent : 4 fiches, 2 vidéos et 1 quiz. Vous comprendrez mieux pourquoi surveiller son évolution, évaluer l’efficacité de votre traitement (le bon équilibre de votre diabète) dépister, surveiller et traiter d’éventuelles complications.

    Lire la suite
  • J’améliore la prise en charge de mon diabète grâce à l’activité physique

    Découvrez dans cette vidéo comment des patients diabétiques ont amélioré la gestion de leur diabète grâce à la pratique d’une activité physique. Encadrée par des professionnels de santé ou pas, l’activité physique régulière, adaptée à vos capacités, est en effet une alliée incontournable dans la prise en charge de la maladie. Bricolage, jardinage, marche à pied, vélo : les professionnels de santé et patients interviewés vous donnent de nombreuses idées.

    Lire la suite
  • J’ai une BPCO et je vais avoir une anesthésie

    Avant toute intervention chirurgicale chez une personne souffrant de BPCO (Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive), l’anesthésiste doit évaluer la sévérité des troubles respiratoires afin de prendre les précautions nécessaires pour réaliser l’anesthésie en toute sécurité et faciliter les suites post-opératoires.

    Lire la suite
  • Diabète et entretien des pieds: des schémas pour comprendre

    Ces schémas vous permettent de choisir les bons accessoires pour prendre soin de vos pieds. Si des plaies apparaissent, signalez-le immédiatement à votre médecin ou pédicure-podologue. Plus vous prenez soin de vos pieds plus vous vous protégez du risque de complications.

    Lire la suite
  • Mon enfant a-t-il un risque de devenir obèse ?

    La probabilité qu’un enfant obèse le reste à l’âge adulte varie selon les études : de 20 à 50 % pour une obésité avant la puberté, de 50 à 70 % pour une obésité débutant après la puberté. Il est recommandé de dépister tôt le surpoids voire l'obésité, pour une prise en charge précoce. Il y a des enfants qui sont plus à risque d’être obèses que d'autres.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale