Le site du Docteur Denis DELASSEAUX

Médecine Générale
Conventionnement : Autre
Je suis à risque d'ostéoporose et je fais attention à mon hygiène de vie - Le site du Docteur Denis DELASSEAUX - Docvadis

Je suis à risque d'ostéoporose et je fais attention à mon hygiène de vie

Face à l’ostéoporose, le respect d’une bonne hygiène de vie peut aider à préserver son capital osseux.

L’ostéoporose entraîne une baisse de la qualité de vos os. Ils deviennent plus légers, plus cassants. Il est donc nécessaire de tout faire pour les entretenir.

Faut-il changer mon alimentation ?

L’alimentation joue un rôle essentiel dans le maintien, voire le renforcement, de votre masse osseuse.
Les os sont composés en grande partie de calcium. Il est nécessaire de consommer des aliments riches en calcium pour renforcer votre masse osseuse et en vitamine D pour augmenter l’absorption du calcium.
Vous devez faire au moins 3 vrais repas par jour, sans négliger le petit déjeuner. Vous ne devez pas sauter de repas ou grignoter entre les repas.

Quelle quantité de produits laitiers dois-je manger ?

Il est recommandé de manger au moins  3 produits laitiers par jour et jusqu'à 4 pour les personnes âgées .
Ils doivent vous apporter les 1 200 mg de calcium recommandés pour maintenir vos os en forme.
A titre d’exemple, voici les portions nécessaires pour vous apporter un quart du calcium dont vous avez besoin quotidiennement :

3 produits laitiers par jour pour atteindre la dose journalière de 1200mg de calcium3 produits laitiers par jour pour atteindre la dose journalière de 1200mg de calcium

Notez que le gruyère et le parmesan comptent parmi les aliments les plus riches en calcium.

Si je n’aime pas le fromage ?

Il existe beaucoup d’aliments riches en calcium et certains apportent également de la vitamine D : les sardines en conserve, les amandes, les figues sèches, le chocolat notamment au lait, certains légumes verts (épinards, fenouil, brocolis, chou, persil), les légumes secs...

Voici quelques conseils pour enrichir votre alimentation en calcium.

Au petit déjeuner ou en collation

  • Boisson chaude ou froide avec du lait, lait concentré ou en poudre ;

  • crème dessert ou entremets au lait.

Au déjeuner et au dîner

  • Salade composée avec du fromage en cube ;

  • potage enrichi avec du fromage, du gruyère râpé et/ou du lait liquide, en poudre ou concentré ;

  • sandwich au fromage ;

  • sauces à base de lait sur les poissons (béchamel, etc.) ;

  • gratins de poissons, de légumes ou de pâtes ; soufflés ; flans salés ;

  • purée de pommes de terre ou de légumes, avec du lait et du gruyère râpé ;

  • crème pâtissière et anglaise, lait de poule, flans, gâteaux de riz ou de semoule.

Il est recommandé de boire des eaux minérales riches en calcium.

Certains aliments doivent-ils être évités ?

Certains aliments empêchent l’absorption du calcium au niveau de l’intestin. C’est le cas des aliments riches en fibres comme les céréales. Il est recommandé de ne pas manger en même temps des aliments riches en calcium et des aliments riches en céréales. Concrètement, évitez le pain avec le fromage !
Les aliments riches en phosphates, comme les sodas, empêchent aussi l’organisme d’absorber le calcium.
Ne pas manger trop salé. Lorsque la consommation de sel est importante, la perte de calcium dans les urines augmente. Pour les mêmes raisons, il est important d’éviter les excès de protéines (viande, poisson ou œufs en grande quantité).
Evitez les excès d'alcool et de tabac. Ils ont une action néfaste sur les cellules qui fabriquent l'os.
Limitez votre consommation d'alcool à 2 verres de vin par jour pour les femmes et 3 pour les hommes.
Faites-vous aider si besoin pour arrêter de fumer.

Faut-il une activité physique ?

Oui, c’est fondamental ! On sait que l’exercice favorise l’activité des cellules osseuses qui entretiennent la solidité des os. Quelques mouvements faits quotidiennement en pesanteur (droit, debout, les deux pieds à plat sur le sol), un peu de marche à votre rythme, 30 à 40 minutes par jour, sont indispensables pour contribuer au maintien de votre capital osseux.
Voyez avec votre médecin l’activité qui vous convient le mieux et les exercices que vous pouvez faire chez vous.

Quel doit être mon poids idéal ?

Maintenez un poids en "accord" avec votre taille. Votre poids est un élément essentiel de votre santé. Il doit être surveillé régulièrement, en tenant compte de votre taille. Grâce à l'IMC, Indice de Masse Corporelle, on évalue le poids idéal d'une personne en fonction de sa taille et de son poids. L'indice de masse corporelle est valable pour un adulte, homme ou femme (18 à 65 ans). Parlez-en à votre médecin.

Pour maintenir son capital osseux, il est important de consommer des aliments riches en calcium et qui apportent de la vitamine D, d’éviter les excès de tabac et d’alcool, d’éviter les aliments trop riches en sel ou en protéines, de maintenir un poids et un indice de masse corporelle normaux ainsi qu'une activité physique.

CMP Longwy

48 avenue du 8 mai 1945 ,
54400 LONGWY, France

Contacts

  • Fixe : 0382259020
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Me faire tatouer, oui...en limitant les risques

    Cette vidéo vous explique que le tatouage n'est pas un geste anodin s'il n'est pas fait dans des conditions strictes d'hygiène. Le Dr Denis Ouzan décrit les risques infectieux encourus et un tatoueur montre ce qu'il faut faire et ne pas faire. Si vous avez fait un tatouage dans des conditions limites, pensez à vous faire dépister : parlez en avec votre médecin ou rendez vous dans un centre de dépistage, un Cegidd.

    Lire la suite
  • Je m’informe sur les IST auprès d’un CeGIDD

    Cette vidéo fait le point sur les infections qui peuvent être transmises au cours d’une relation sexuelle. Certaines sont en augmentation. Meilleur moyen de se protéger : le préservatif, masculin mais aussi le préservatif féminin. Et pour se faire dépister, bénéficier d’un traitement, poser vos questions, RV dans un CeGIDD .

    Lire la suite
  • Cancer colorectal : Je comprends les modalités diagnostiques

    Le dépistage et le diagnostic précoce du cancer colorectal augmentent les chances de guérison. Fréquent chez les hommes et les femmes à partir de 50 ans, on peut le guérir quand il est détecté à temps. On peut même l'éviter, en traitant les polypes avant leur évolution vers une forme cancéreuse.

    Lire la suite
  • Cancer colorectal : je comprends les examens réalisés

    Différents examens complémentaires sont nécessaires pour préciser l’étendue de la tumeur. Les résultats de ces examens permettront ensuite d'adapter au mieux le traitement à votre situation.

    Lire la suite
  • L'application « Mon coach sommeil »

    L'application «Mon coach sommeil » a été conçue par les spécialistes du sommeil du Réseau Morphée pour vous aider à retrouver et maintenir un sommeil de qualité.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale