Le cabinet du Docteur Daniel GUILLAUME est définitivement fermé

Endocrinologie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
Diabétique de type 1 je gère mon alimentation - Le cabinet du Docteur Daniel GUILLAUME est définitivement  fermé - Docvadis

Diabétique de type 1 je gère mon alimentation

Equilibrer votre diabète de type 1 nécessite avant tout d’adapter votre traitement insulinique à votre prise alimentaire. Une bonne hygiène de vie accompagnée d’une alimentation saine et équilibrée est naturellement recommandée.

Pourquoi mon médecin m’a-t-il prescrit de l’insuline ?

Votre diabète empêche votre organisme d’utiliser le sucre, «carburant alimentaire » indispensableà son fonctionnement. Les injections d’insuline visent à corriger ce défaut : ce traitement est OBLIGATOIRE et À VIE.

Je suis diabétique de type 1, cela signifie-t-il que je vais devoir suivre un régime toute ma vie ?

Non, ce sont vos injections d’insuline qui s’adapteront à votre alimentation. Toutefois, vous avez tout intérêt à manger « sain et équilibré » comme toute personne qui veut  rester en bonne santé.

Mon diabète implique-t-il des contraintes particulières ?

L’alimentation doit rester un plaisir et une liberté, mais vous devez adapter vos doses d’insuline rapide aux glucides que vous mangez.

Si je supprime totalement le sucre, vais-je améliorer ma glycémie ?

Non. Votre organisme a besoin de sucre pour fonctionner et, si vous ne l’apportez pas par votre alimentation, c’est votre foie qui prendra le relais en fabriquant du sucre à partir de vos muscles : cela fera quand même monter la glycémie. Vos besoins quotidiens en sucre peuvent être satisfaits par la consommation de féculents (céréales, pain, pâtes, riz, pommes de terre…), de fruits et de laitages...

Si je ne mange pas, dois-je quand même faire mon injection d’insuline?

Il faut distinguer l’injection d’insuline basale, indépendante de votre prise alimentaire, destinée à pallier le manque de sécrétion d’insuline du pancréas, et les injections d’insuline rapide, calculées pour s’adapter à votre ration glucidique. En cas de repas léger ou sauté, votre injection d’insuline basale reste inchangée, mais votre insuline rapide doit être diminuée ou omise.

Puis-je boire de l’alcool ?

Oui, modérément : l’équivalent de 2 ou 3 verres de vin par jour, au maximum. ATTENTION, vous ne devez pas consommer d’alcool à jeun pour éviter l’hypoglycémie. A noter que la bière contient du sucre, à comptabiliser dans votre ration glucidique si vous enbuvez.

Comment puis-je savoir quoi manger ?

Nous définirons ensemble votre ration journalière calorique et glucidique adaptée à votre âge, votre activité physique, votre poids et votre diabète. Vous pourrez varier votre alimentation en tenant compte du contenu en glucides des aliments.Par exemple :

Une portion de glucides = 20 grammes de glucides

40 g de pain = 20 g de glucides

100 g de féculents =20 g de glucides

1 fruit de 150 g =20 g de glucides

3 biscottes2 tranches de pain de mie2 crêpes1 croissant1 brioche1 éclair10 biscuits apéritif

100 g de pommes de terre50 g de frites100 g de pâtes, ou de riz, ou de lentilles, ou de semoule, ou de haricots secs

1 pamplemousse1 grosse orange4 mandarines1 pomme1 poire1 pêche3 ou 4 abricots3 prunes2 kiwis1/4 d’ananas300 g de melon oude fraises30 g de fruits secs : 2 pruneaux, 2 dattes, 2 figues, 2 boules de glace ou de sorbet

Vous devez être attentif à la quantité et au type d'aliments que vous mangez : le nombre d’unités d’insuline rapide que vous injectez dépend du contenu en glucides de vos repas.

Cabinet médical

30 rue Lormand ,
Résidence Elgade,
64100 Bayonne, France

Contacts

  • Fixe : 0559256904
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Diabétique, je surveille moi-même ma glycémie

    Cette vidéo montre comment surveiller régulièrement sa glycémie. Une bonne surveillance de sa glycémie permet de savoir où en est son diabète et ainsi, de modifier son alimentation si besoin, ou d’aller voir son médecin en cas de trop grands changements dans les résultats.

    Lire la suite
  • On découvre un diabète pendant ma grossesse

    Vous êtes enceinte et on vous découvre un diabète pendant la grossesse. Ce n’est pas rare : c’est le diabète gestationnel. Il s’agit d’un diabète survenant uniquement chez la femme enceinte n’ayant pas de diabète connu auparavant, qui disparaît après l’accouchement dans 90% des cas. Il peut avoir un retentissement sur la mère et le bébé, ce qui justifie une surveillance et un traitement particuliers.

    Lire la suite
  • Je réduis mes ballonnements : un schéma pour comprendre

    Ces schémas permettent de visualiser simplement comment réduire vos ballonnements. Les ballonnements abdominaux correspondent à une sensation de gonflement de l’abdomen dû à une accumulation de gaz dans votre tube digestif. Vous pouvez limiter leur apparition, ou les réduire, en diminuant votre consommation d’aliments qui produisent beaucoup de gaz en fermentant. Il est également très important d’avoir une activité physique régulière. Votre médecin pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite
  • Je veux rejoindre une maison du diabète dans ma région

    Les Maisons du diabète sont des lieux de rencontre et d’écoute entre patients et professionnels de santé. Elles abordent avec eux les aspects liés au diabète, à l’obésité et aux risques cardio-vasculaires. Elles mettent à disposition du patient des infirmières et nutritionnistes au cours d’entretiens gratuits et personnalisés. Elles sont aussi un centre de documentations et d’informations.

    Lire la suite
  • Diabétique en surpoids, je m'informe sur la chirurgie de l'obésité

    La chirurgie de l’obésité permet de perdre du poids. Elle permet par ailleurs une amélioration du diabète de type 2.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale