Le site du Docteur Daniel DERELLE pédiatre allergologue

Pédiatrie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Protection solaire : des images pour comprendre - Le site du Docteur Daniel DERELLE pédiatre allergologue - Docvadis

Protection solaire : des images pour comprendre

S’exposer au soleil sans protection présente des risques immédiats et à long terme. Voici en images, les conseils à suivre avant une exposition au soleil, et ce, pour tous les adultes et les petits.

Comment puis-je estimer l’intensité de l’exposition ?

Plus l'ensoleillement est intense, plus il est recommandé de se protéger du soleil.

Plus l'ensoleillement est intense, plus il est recommandé de se protéger du soleil.

Comment me protéger et protéger mes proches ?

 Notre conseil : La protection solaire est indispensable et si vous voulez faire simple, adoptez une attitude efficace en faisant le choix d’une protection forte pour tous, à renouveler si besoin toutes les 2 heures. Portez un tee shirt, un chapeau, sans oublier les lunettes de soleil de qualité, même pour les enfants.

Notre conseil : La protection solaire est indispensable et si vous voulez faire simple, adoptez une attitude efficace en faisant le choix d’une protection forte pour tous, à renouveler si besoin toutes les 2 heures. Portez un tee shirt, un chapeau, sans oublier les lunettes de soleil de qualité, même pour les enfants.

Et pour les petits, quelle attitude devrais-je adopter ?

Très haute protection systématiquement recommandée pour les petits. La prévention passe aussi par une bonne hydratation, le port de chapeau, de lunettes de soleil de qualité, et d'un vêtement léger protecteur. Crème, lait, spray… peu importe le conditionnement. Seul compte le facteur de protection indiqué sur l’emballage et le respect des dates de péremption. Important : un produit solaire entamé ne doit pas être réutilisé l’année suivante.

Très haute protection systématiquement recommandée pour les petits. La prévention passe aussi par une bonne hydratation, le port de chapeau, de lunettes de soleil de qualité, et d'un vêtement léger protecteur. Crème, lait, spray… peu importe le conditionnement. Seul compte le facteur de protection indiqué sur l’emballage et le respect des dates de péremption. Important : un produit solaire entamé ne doit pas être réutilisé l’année suivante.

Je voudrais comprendre ce que veut dire « phototypes »

Toutes les peaux ne réagissent pas de la même façon à l'action des UVA et UVB. Plus la peau est claire, plus il est nécessaire de se protéger du soleil. Quatre phototypes (sensibilité de la peau au soleil) peuvent être définis. Le choix de la crème adaptée dépend de votre phototype.

Toutes les peaux ne réagissent pas de la même façon à l'action des UVA et UVB. Plus la peau est claire, plus il est nécessaire de se protéger du soleil. Quatre phototypes (sensibilité de la peau au soleil) peuvent être définis. Le choix de la crème adaptée dépend de votre phototype.

Comment les écrans solaires sont-ils classés ?

Important : aucun produit ne peut affirmer protéger complètement contre le soleil. Donc, depuis 2000, la mention « écran total » ou « protection totale » est interdite sur tous les produits de protection contre le soleil vendus dans l'Union européenne. Réf : Agence Nationale de Sécurité Sanitaire du Médicament et des produits de santé (2011).

Le choix d’une protection solaire adaptée est indispensable pour profiter du soleil toute l’année et en toute sécurité. L’application de crème ne dispense pas du port d’un vêtement, d’un chapeau et de lunettes de qualité, qui représente le meilleur moyen de se protéger du soleil.

Important : aucun produit ne peut affirmer protéger complètement contre le soleil. Donc, depuis 2000, la mention « écran total » ou « protection totale » est interdite sur tous les produits de protection contre le soleil vendus dans l'Union européenne.

Cabinet Dr Daniel DERELLE


Cabinet de pédiatrie et d'allergologie, 2 Rue Thiers,
54200 Toul, France

Contacts

  • Fixe : 03 83 43 34 65
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je pars en mer : que devrais-je savoir sur le mal de mer ?

    Le bateau est le moyen de transport le plus susceptible de provoquer le mal des transports. Pouvant toucher un passager occasionnel comme un marin aguerri, le mal de mer, appelé naupathie, peut entraîner des symptômes bien plus importants qu’une simple nausée.

    Lire la suite
  • Je fais des exercices physiques lors d’un long trajet en avion

    Cette fiche à imprimer vous accompagnera dans vos longs trajets en avion en vous indiquant dix exercices simples à faire depuis votre siège. En plus de détendre et soulager les muscles ankylosés, ces exercices, notamment ceux faisant travailler les jambes, facilitent la circulation sanguine et limitent ainsi le risque de phlébite.

    Lire la suite
  • En voyage : je me méfie d'un animal pouvant être enragé

    La rage est une maladie virale transmise à l’homme par un mammifère, le plus souvent un chien, lors d’une morsure ou d’un léchage sur une peau lésée. La maladie est toujours mortelle une fois déclarée. Il est impératif de respecter les mesures de précaution et de consulter très rapidement si vous avez eu un contact à risque avec un animal potentiellement porteur.

    Lire la suite
  • Je sais installer correctement ma moustiquaire

    Les moustiquaires imprégnées d’insecticide vous protègent efficacement contre plusieurs maladies comme le paludisme, la leishmaniose ou la filariose qui sont transmises par des insectes vecteurs. Il est important de les utiliser correctement.

    Lire la suite
  • En voyage, je me protège des piqûres de moustiques

    De nombreuses maladies peuvent être transmises par des moustiques lors d’un séjour dans un pays étranger ou dans les départements et territoires français d’outre-mer. La lutte contre les moustiques est le meilleur moyen de prévention même s’il existe aussi des médicaments préventifs contre le paludisme et des vaccins contre la fièvre jaune ou l’encéphalite japonaise.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale