Le site du Docteur Damien WATTEAU

Cardiologie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je connais les facteurs de risque cardio-vasculaires - Le site du Docteur Damien WATTEAU - Docvadis

Je connais les facteurs de risque cardio-vasculaires

Certaines maladies et certaines habitudes de vie peuvent augmenter de manière importante le risque de développer des maladies du cœur et des artères.

Qu’est-ce qu’un facteur de risque cardiovasculaire ?

Certaines maladies et certaines habitudes de vie peuvent augmenter de manière importante le risque de développer des pathologies touchant le cœur et les artères.

Ces maladies et ces habitudes sont appelées facteurs de risque cardiovasculaire.

Hypertension artérielle, diabète, cholestérol... sont-ils des facteurs de risque ?

Oui. Ces trois maladies ont des effets négatifs sur le cœur et les artères.

Une maladie touchant les artères peut avoir des conséquences sur tous les organes qu’elles nourrissent.

Ainsi, elle peut endommager les reins, les yeux, le cerveau, les jambes et, bien évidemment, le cœur.

Quels sont mes facteurs de risque ?

Le tabac : j’arrête.

  • Fumer augmente de manière très importante le risque de développer une maladie cardiovasculaire. Il faut compter 3 ans après l’arrêt complet du tabac pour considérer que ce risque n’existe plus.

L’alimentation : je ne mange ni trop gras, ni trop salé, ni trop sucré.

  • Une consommation excessive de graisses animales (notamment la charcuterie) a pour conséquence l’apparition d’un excès de mauvais cholestérol (LDL) dans le sang qui se dépose sur les parois des artères et risque de les obstruer.

  • Une consommation excessive de sel favorise l’hypertension artérielle.

  • Une consommation excessive d'aliments trop sucrés favorise l'apparition du diabète, un excès de sucre dans le sang.

L’âge, le sexe et les antécédents familiaux : j’en tiens compte.

  • Femmes et hommes ne sont pas égaux. Le risque commence vers 60 ans pour une femme et 50 ans pour un homme.

  • Les personnes, ayant un parent proche (père/mère, frère/sœur, fils/fille) qui a souffert d’un infarctus ou qui est décédé subitement d’un problème cardiaque, ont plus de risque de développer une maladie cardiovasculaire.

L’hygiène de vie : je fais attention.

  • La consommation d’alcool agit sur les artères et la circulation en général.

  • Le surpoids favorise l’hypertension artérielle.

  • Le manque d’activité physique est un risque supplémentaire.

L’âge, le tabac, l’alcool, le diabète, l’hypertension artérielle, l’excès de cholestérol et l’hérédité augmentent le risque de souffrir d’une maladie du cœur et des vaisseaux. Ce risque augmente de manière très importante lorsque ces facteurs sont associés. Une surveillance régulière de sa santé et une bonne hygiène de vie permettent de diminuer le risque de souffrir d’une maladie cardiovasculaire.

Cabinet de Cardiologie du Docteur Damien WATTEAU

13 ALLEE DE L 'ILE GLORIETTE ,
44000 Nantes, France

Contacts

  • Fixe : 02 40 47 74 63
  • Fax : 02 51 72 05 24
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Quelle méthode pour arrêter de fumer ?

    Arrêter de fumer demande de la motivation et une méthode adaptée. Substituts nicotiniques, consultation anti-tabac, prescriptions médicales, cigarette électronique, méthodes alternatives. Tour d’horizon de l’arsenal anti-tabac.

    Lire la suite
  • Comment savoir si j'ai de l'hypertension artérielle ?

    L’hypertension artérielle est une maladie le plus souvent sans symptômes. Pourtant, si elle n’est pas traitée efficacement, elle entraîne des problèmes sévères. Il est donc nécessaire d’être suivi régulièrement par un médecin qui mesure la pression artérielle à chaque visite.

    Lire la suite
  • NASH : votre médecin vous conseille de suivre un régime méditerranéen

    Inspiré des habitudes alimentaires pratiquées autour de la Méditerranée, le régime méditerranéen participe à l’amélioration générale de votre état de santé en diminuant votre consommation de graisse d’origine animale et d’aliments contenant des sucres ajoutés. Il est important chez celles et ceux qui ont une maladie du foie appelée la NASH, (Stéato-Hépatite Non Alcoolique).

    Lire la suite
  • Maladie cardiovasculaire, je fais du sport sans risque : les bons conseils

    La pratique d’une activité physique douce d’endurance régulière (marche rapide, nation, vélo, gymnastique douce) permet de diminuer le risque d’accident cardiovasculaire. Elle fait partie du traitement des maladies cardiovasculaires, au même titre que n’importe quel médicament. Certaines consignes doivent être respectées systématiquement pour éviter tout risque pour votre santé. Voici quelques conseils simples à suivre.

    Lire la suite
  • Je découvre la gym douce : yoga, stretching, méthode Pilates…

    Si vous êtes peu sportif, âgé ou que vous souhaitez pratiquer une activité physique régulière pour prendre soin de votre santé sans engager d’efforts violents, pensez à la gym douce qui, comme son nom l’indique, permet de s’entretenir tout en douceur.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale