Docteur Cyrille ALBOUY

Ophtalmologie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
Je suis hypermétrope - Docteur Cyrille ALBOUY - Docvadis

Je suis hypermétrope

L’hypermétropie est un trouble de la vision lié le plus souvent à un œil trop court.

Qu’est-ce que l’hypermétropie ?

L’hypermétropie se traduit par des difficultés à voir de près. A l’inverse, votre vue de loin est généralement assez bonne.

Hypermétrope : vous voyez bien de loin mais difficilement de près

Ce trouble est dû au fait que votre œil est « trop court » par rapport à la norme. Ce phénomène est exactement l’inverse de la myopie, où l’œil est trop allongé.
Ce défaut fait que l’image d’un objet éloigné est projetée en arrière de la rétine. L’image est floue au niveau de la rétine, etc’est donc une image floue qui est envoyée au cerveau.

Votre oeil est trop court. L'image du stylo est projetée en arrière de la rétine. le stylo est flou

L’hypermétropie est-elle héréditaire ?

Comme la myopie, l’hypermétropie est liée à l’hérédité. Mais elle peut aussi être liée à la présence d’autres maladies qu’il faudra éventuellement rechercher.

 

Comment va évoluer mon hypermétropie ?

Votre hypermétropie existe depuis votre enfance. A mesure que vos yeux se sont agrandis, qu’ils se sont allongés, votre défaut s’est légèrement corrigé. Chez certaines personnes, ce défaut, lorsqu’il est léger au départ, peut même disparaître totalement vers 10 ans. Néanmoins, chez l’enfant, elle peut provoquer un strabisme, que l’on corrige par le port de lunettes.

Le port régulier des lunettes ne fera pas disparaître l’hypermétropie, mais il permettra d’avoir une bonne vision avec la correction.

Lorsque l’hypermétropie est plus forte, elle ne disparaît pas à l’adolescence, mais se stabilise dans le temps.

En général, c’est vers 35-40 ans que l’on s’en aperçoit. L’œil perd sa capacité à accommoder, ce qui provoque un phénomène de presbytie plus précoce (baisse naturelle, liée à l’âge, de la capacité du cristallin à s’accommoder).

Une forte hypermétropie peut exposer au risque de développer un type particulier de glaucome.
C’est pourquoi il est important de surveiller la pression à l’intérieur de votre œil.

Comment évaluer mon hypermétropie ?

Il est possible d’évaluer l’importance de votre trouble de la vision à la fois en évaluant votre acuité visuelle et en déterminant la correction nécessaire pour revenir à une vision normale.

 

La correction de l'hypermétropie est établie avec des lunettes d'essai

La valeur de la correction nécessaire se compte en dioptries. Pour chiffrer l’acuité visuelle, on utilise les dixièmes. Contrairement à la myopie, qui est mesurée en dioptries négatives, l’hypermétropie s’exprime en dioptries positives.

On estime qu’une hypermétropie est faible entre + 1 et + 2 dioptries, moyenne entre + 2 et + 4 dioptries et forte au-delà de + 4 dioptries.

Comment peut-on corriger mon hypermétropie ?

Chez une personne jeune, une faible hypermétropie ne se corrige pas. On attendra éventuellement qu’apparaisse la presbytie pour proposer une correction.

En revanche, si elle est forte, elle peut être corrigée par le port de lunettes, de lentilles de correction, voire, pour les cas les plus sévères, par la chirurgie au laser.

Nous naissons tous hypermétropes dans la mesure où, à la naissance, nos yeux n’ont pas atteint leur taille définitive. Normalement, l’hypermétropie régresse spontanément, mais elle peut persister et être révélée par un strabisme. Dès la naissance, le contrôle régulier de la vue est donc essentiel.

Cabinet d'Ophtalmologie

16 Boulevard GUIST'HAU ,
44000 NANTES, France

Contacts

  • Fixe : 02 40 48 57 90
  • Fax : 02 40 48 92 11
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Clinique Jules Verne

2-4 Route De Paris ,
44300 NANTES, France

Polyclinique de l'Atlantique

Avenue Claude Bernard ,
44800 SAINT HERBLAIN, France

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • DMLA : que dois-je savoir ?

    La DMLA est liée au vieillissement d’une zone particulière de la rétine. Elle est la première cause de cécité et de malvoyance chez les personnes de plus de 50 ans.

    Lire la suite
  • Occlusion veineuse rétinienne : que dois-je savoir ?

    Les occlusions veineuses rétiniennes sont une pathologie fréquente et peuvent survenir à tout âge. Ce ralentissement de la circulation sanguine au niveau de la rétine doit être diagnostiqué, n’hésitez pas à consulter votre ophtalmologiste en cas de trouble de la vision d'un seul œil.

    Lire la suite
  • Mon enfant souffre de strabisme : que faire ?

    Le strabisme touche 5 % des enfants. Il est important de le traiter le plus tôt possible pour éviter la mauvaise vision d’un œil (amblyopie unilatérale).

    Lire la suite
  • Diabète et yeux

    Vous êtes diabétique, votre fond d’œil doit être contrôlé chaque année, car le risque de troubles de la vue est important. La normalisation du taux de sucre dans le sang et la surveillance ophtalmologique sont vos meilleurs atouts pour conserver longtemps une bonne vue. Vous irez chez l'ophtalmologiste une fois par an.

    Lire la suite
  • Je souffre d'une maladie rare : le kératocône

    Le kératocône est une maladie de l’œil qui altère la vision. Différentes mesures médicales ou chirurgicales peuvent corriger les troubles engendrés et permettre de continuer à mener une vie normale.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale