OPHTALMOLOGIE

vitrectomie pour trou maculaire

 fiche d'information destinée aux patients , à ramener signée lors de la réalisation du traitement

Madame, Mademoiselle, Monsieur,

Vous êtes atteint d'un trou maculaire responsable de vos troubles visuels. Votre ophtalmologiste vous

propose l'opération, car la chirurgie constitue le seul moyen d'améliorer votre vision.

Cette fiche contient l'information sur l'opération qui vous est proposée, sur ses résultats et sur ses risques.

Il correspond à un trou qui se forme au centre de la rétine, appelé macula. Il s'agit d'une pathologie

habituellement liée au vieillissement de l'oeil.

Pourquoi opérer le trou maculaire

Parce que le trou peut entraîner une baisse progressive de l'acuité visuelle jusqu'à une tache centrale et des

déformations. Cependant, cette affection n'entraîne jamais une cécité complète.

L'intervention est réalisée alors que le patient est installé sur le dos, en milieu chirurgical stérile et sous

microscope. Elle représente un geste chirurgical majeur car le corps vitré est retiré (vitrectomie).

Dans un second temps, à l'aide de micro-instruments, des membranes peuvent être pelées de la surface de

la rétine. Il est possible aussi d'ajouter un produit servant de "colle". L'intervention s'achève en remplissant

l'oeil avec un gaz. Le gaz est éliminé progressivement au cours des premières semaines qui suivent

l'opération. Les voyages en avion sont contre-indiqués en présence de gaz intraoculaire. En cas

d'anesthésie générale pour un autre motif, la présence de gaz intraoculaire doit être signalée à

l'anesthésiste. Le chirurgien peut être amené à tout moment à modifier son plan initial.

adapté à votre cas vo us sera proposé par votre ophtalmologiste en accord avec l'anesthésiste.

également possible. Le choix résulte de l'avis de votre ophtalmologiste et de celui du médecin anesthésiste.

Il prend en compte, si possible, votre souhait.

Incidents ou difficultés peropératoires : Ils sont rares et imprévisibles : atteinte du cristallin, déchirure(s)

rétinienne(s), décollement de la rétine.

Dans la très grande majorité des cas elle impose une position du patient tête penchée en avant. Ainsi, le gaz

appuie sur l'arrière de l'oeil où se trouve le trou. Cette position est à respecter jour et nuit durant 8 à 15 jours

selon les cas. En cas de douleurs liées au maintien de ce positionnement, des médicaments peuvent être

indiqués.

La présence d'autres lésions de l'oeil peut limiter la récupération visuelle.

Les soins locaux sont réduits à l'instillation de gouttes, à l'application d'une pommade et au port d'une

protection selon des modalités et durant une période qui vous seront précisées par votre chirurgien.

Il est parfois nécessaire de procéder à l'ablation de fils de suture.

L'activité professionnelle, 1'utilisation de machines ou d'instruments dangereux, la conduite automobile sont

déconseillées pendant une période limitée qui sera définie par votre ophtalmologiste.

Les complications de l'opération de vitrectomie

pour trou maculaire

Bien qu'elle soit en généra1 suivie de bons résultats, l'opération de vitrectomie pour trou maculaire

n'échappe pas à la règle générale selon laquelle il n'existe pas de chirurgie sans risque. Il n'es t donc pas

possible à votre ophtalmologiste de garantir fonnellement le succès de l'intervention.

Les complications sévères de l'opération de vitrectomie pour trou maculaire sont rares. Elles peuvent

nécessiter une réintervention et aboutir, dans les cas les plus extrêmes, à la perte de toute vision de l'oeil

opéré, voire à la perte de l'oeil lui-même. Il s'agit de :

déchirure(s) de la rétine, décollement de la rétine pouvant survenir après l'intervention et nécessiter un

traitement complémentaire par réintervention chirurgicale et/ou par laser,

amputation du champ visuel,

infection oculaire.

altération de la macula.

D'autres complications sont moins sévères, comme

cataracte, quasi constante.

augmentation de la pression intraoculaire.

Recueil des fiches d'information des patients Page 1 sur 2

http://www.sfo.asso.fr/fr/07-Ophtalmologie/fiches/fiche-2005-13-new.asp 08/10/2008

Les dispositions réglementaires font obligation au médecin de prouver qu'il a fourni l'information au patient.

Aussi vous demande-t-on de signer ce document dont le double est conservé par votre médecin.

Hôpital de la Croix-Rousse


OPHTALMOLOGIE, 103 Boulevard de la Croix-Rousse ,
69317 LYON Cédex 04, France

Contacts

  • Fixe : 04 26 10 93 23
  • Fax : 04 26 73 29 87
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale