Le site du Docteur Corinne DUHAMEL

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Quel sport pour mon enfant asthmatique? - Le site du Docteur Corinne DUHAMEL - Docvadis

Quel sport pour mon enfant asthmatique?

L’asthme ne doit pas être un frein au sport. Au contraire, il peut améliorer les capacités respiratoires, pour peu que parents et médecin l’encadrent et l’encouragent. Trouver un sport pour votre enfant asthmatique : à vos marques !

Votre enfant fait du sport : c'est « top »

L'asthme entraîne une gêne, mais le sport est recommandé. Ses bienfaits vont d'ailleurs bien au-delà du mieux-être physique.

Des athlètes de haut niveau, eux-mêmes asthmatiques, sont là pour en attester.

Il est important que votre enfant pratique une activité physique ou sportive avec d'autres enfants, ceux de sa classe par exemple.

Faites le bon choix avec votre enfant

Quel sport choisir ? Celui qu'il aime ou rêve de pratiquer. Guidez-le dans sa sélection.

La plupart des sports sont compatibles avec son asthme : rugby, judo, danse classique ou rythmique, gymnastique corporelle, escrime, volley-ball, handball, football, vélo, natation...

Certains sports doivent être entourés de plus de précautions.

Comme ceux qui exposent à l'air froid : ski, surf des neiges, hockey sur glace, patinage.

Les sports en salle si celles-ci sont trop poussiéreuses.

La piscine - normalement autorisée - est déconseillée si votre enfant est sensible aux vapeurs de chlore. Choisissez alors les piscines désinfectées à l'ozone : la DDASS de votre département peut vous les indiquer.

Même le plongée subaquatique peut être pratiquée sous certaines conditions. Les médecins de plongée sont en mesure de vous renseigner et de vous  dire si votre enfant peut effectuer de la plongée. La plongée en apnée est particulièrement favorable au développement des bronches et de la cage thoracique.

Le seul sport contre-indiqué est l'équitation si votre enfant est allergique au poil ou à la sueur des chevaux.

Prenez quelques précautions qu'il mettra rapidement en application tout seul

Si votre enfant prend un traitement, veillez à ce qu'il ait toujours sur lui une copie de l'ordonnance. Informez le moniteur et l'école.

Votre enfant apprendra à se préparer : un échauffement progressif et préalable est recommandé pour éviter de provoquer une crise d'asthme, dite « asthme d'effort ».

Vérifiez que votre enfant emporte bien avec lui son aérosol bronchodilatateur : il doit l'avoir en permanence dans sa poche.

Recommandez-lui d'inhaler quelques bouffées un quart d'heure avant son activité.

Un vrai bénéfice pour toi

Le sport va te permettre :

  • De te muscler.

  • De mesurer ton agilité.

  • De connaître tes limites et pourquoi pas de les repousser.

  • De te faire des amis et de jouer en équipe avec eux en développant des valeurs de solidarité, de respect de l'autre.

  • D'accroître tes capacités d'adaptation, de concentration, de maîtrise de soi.

Cabinet médical du Dr Corinne DUHAMEL

3 Route de litry,
14710 TREVIERES, France

Contacts

  • Fixe : 02 31 21 69 82
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je découvre la marche nordique et ses bienfaits sur ma santé

    Si vous souhaitez pratiquer une activité physique vous permettant d’entretenir en douceur vos muscles, vos articulations, votre cœur et votre souffle, tout en profitant de la nature et en vous détendant, la marche nordique est faite pour vous. Vous pouvez la pratiquer à tout âge et, quasiment quelle que soit votre condition physique.

    Lire la suite
  • On doit me remplacer une valve cardiaque par une prothèse

    Une prothèse valvulaire permet de remplacer une valve cardiaque défectueuse qui ne peut pas être réparée. L’objectif est de rétablir une circulation normale du sang au niveau du cœur et d’éviter le développement d’une insuffisance cardiaque

    Lire la suite
  • Je fais du sport, dois-je modifier mes apports nutritionnels ?

    L’exercice musculaire intense ou prolongé augmente les besoins de l’organisme. Une alimentation équilibrée est essentielle pour reconstituer les dépenses en macronutriments (glucides, lipides, protéines), micronutriments (vitamines et minéraux) nécessaires à l’effort et à la récupération après l’effort. L’eau est essentielle : partir bien hydraté, en consommer pendant et après l’effort pour éviter la fatigue, les crampes et les tendinites. Selon la durée de l’effort, vous aurez besoin de vous réhydrater ou de faire une collation pendant l’effort, afin d’éviter tout risque de déshydratation, de carence, et de contreperformance.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale