COREVIH LORRAINE CHAMPAGNE ARDENNE

A quel moment va démarrer mon traitement antirétroviral

Votre médecin vous propose de démarrer un traitement en tenant compte des résultats de vos analyses (paramètres biologiques).       

Sur quel facteur repose la décision de débuter mon traitement ?

Le recours aux médicaments est envisagé à la suite de plusieurs dosages sanguins faisant apparaître un affaiblissement de votre système immunitaire : un taux de lymphocytes CD4 durablement inférieur à 350/mm³ de sang.

Il doit débuter avant que les CD4 n'atteignent le seuil de 200/mm³.

 

1224845299236.jpg

Parce que, sans traitement, l'infection au VIH évolue inéluctablement vers un déficit du système de défense immunitaire et le SIDA (syndrome de l'immunodéficience acquise).

Parce que les traitements anti-VIH permettent de maîtriser le virus, de protéger votre système immunitaire (les CD4), donc de maintenir un bon équilibre de santé.

Pas trop tôt, mais avant que votre système immunitaire soit trop affaibli.

La date précise du déclenchement du traitement est propre à chaque patient.

En pratique, ce sont les résultats des examens de sang qui permettent de savoir où en est la bataille entre le virus et l'organisme : c'est pourquoi il est important de surveiller régulièrement la charge virale et le taux de lymphocytes CD4.

Le début du traitement est une décision collective entre l'équipe médicale et vous.

Vous devez être prêt(e) psychologiquement à l'assumer, car c'est un traitement  contraignant, et qui peut provoquer des effets indésirables.

Le psychologue est présent pour vous aider à vous préparer.

Si votre taux de CD4 est inférieur à 200/mm³ ou si vous souffrez d'une infection opportuniste associée, autrement dit d'une infection liée à l'affaiblissement de votre système immunitaire.

Le traitement s'impose immédiatement pour permettre la remontée des lymphocytes T CD4.

Points importants

Le début du traitement n'est pas une urgence : prenez le temps d'en discuter, de vous préparer à l'assumer, car c'est un traitement à vie, parfois lourd et difficile.

Si vous ne vous sentez pas prêt(e), parlez-en avec l'équipe médicale.

Il est extrêmement important que le traitement soit pris très régulièrement, car cela détermine en grande partie son succès à long terme. La préparation au traitement est une phase essentielle.

Hôpitaux de Brabois


Maladies Infectieuses et Tropicales, Rue du Morvan ,
Bâtiment Philippe Canton,
54500 VANDOEUVRE LES NANCY, France

Contacts

  • Fixe : 03 83 15 35 36
  • Fax : 03 83 15 70 27
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale