Antirétroviraux et Médicaments de la coagulation - 2018 - Actualité... - Docvadis

Antirétroviraux et Médicaments de la coagulation - 2018

Les pathologies thrombo-emboliques sont des co-morbidités fréquentes et en augmentation chez les patients VIH+. Les co-médications à bases d’anticoagulants / antiagrégants plaquettaires sont donc fréquentes chez les patients VIH+. De fortes interactions médicamenteuses à retentissement clinique sont possibles entre certains anticoagulants / anti-agrégants plaquettaires et certains traitements antiretroviraux notamment lorsque ces derniers contiennent un booster tels que le Ritonavir ou le Cobicistat. Ces boosters peuvent se retrouver au sein d’associations fixes de médicaments et donc difficiles à repérer. Cette plaquette a pour but d’attirer l’attention des prescripteurs d’anticoagulants / anti-agrégants plaquettaires sur ces potentielles interactions. Elle est destinée aussi aux spécialistes prenant en charge les patients VIH+.

CHRU JEAN MINJOZ


COREVIH Bourgogne-Franche-Comté, 3 bd Alexandre Fleming,
25000 Besançon, France

Contacts

  • Fixe : 03.81.21.80.98
  • Fax : 03.81.21.84.67
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • ANTIRETROVIRAUX ANTICANCEREUX

    La fréquence des cancers chez les patients VIH+ est en augmentation. Certaines classes d’antirétoviraux, principalement celles boostées par le Ritonavir® ou le Cobicistat®, sont capables de provoquer de fortes interactions médicamenteuses avec les anticancéreux avec risque augmenté de toxicité de ces derniers. À l’inverse, il peut exister un risque d’inefficacité du traitement anticancéreux du fait principalement du pouvoir inducteur de certains antirétroviraux, d’où la nécessité d’une concertation pluridisciplinaire avant mise en place du traitement anticancéreux pour certains patients VIH+ traités par antirétroviraux.

    Lire la suite

Urgences et premiers soins

Je souhaite contacter les urgences. Qui dois je appeler ? Pour quoi ?

Le SAMU (15) : Réponse en direct.
Urgences Médicales. Blessés par accident. Malaise dans un lieu public. Accident du travail

Les POMPIERS (18) : Réponse en direct.
Incendie. Accident de la route. Accident domestique, c'est-à-dire survenant à la maison. Explosion. Intoxication au Gaz ou toxiques. Noyade.

La SECURITE (17) : Réponse en direct.
Accident de la route.

L'URGENCE (112) : Service centralisateur.

Numéro européen à utiliser de préférence depuis un téléphone mobile.
Votre appel sera dirigé vers un des services de secours le plus proche.

Découvrez tous nos conseils

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale