Comte.Martin.Ladougne
Je sais comment se passe une biopsie du sein - Comte.Martin.Ladougne - Docvadis

Je sais comment se passe une biopsie du sein

Une biopsie est un examen destiné à préciser la nature d’une lésion révélée par la palpation, une mammographie ou une échographie.

Qu’est-ce qu’une biopsie du sein ?

Cet examen consiste à prélever un échantillon de tissu dans une zone du sein où une anomalie a été détectée.
On parle de biopsie ou de ponction selon la technique utiliséeet l’importance du prélèvement réalisé.
L’échantillon de tissu est ensuite analysé au microscope pour déterminer si le tissu prélevé est cancéreux ou non.

Comment me préparer à l’examen à la maison ?

Avant l’intervention, vous devez signaler l’ensemble de vos traitements en cours, notamment si vous prenez des médicaments agissant sur la coagulation du sang.
Si vous prenez de l’aspirine de manière régulière, vous devez l’arrêter 48 heures avant l’examen.
Si vous prenez des anticoagulants (après une phlébite ou pour des problèmes cardiaques), il faut consulter votre médecin 10 jours avant la biopsie.
Vous devez apporter votre ordonnance, les résultats de vos autres examens radiologiques mammaires (mammographies, IRM, échographies) et tout autre résultat d’examen concernant vos seins.
Le jour de l’examen, n’appliquez pas de produit cosmétique sur votre peau : crème, lait hydratant, parfum, talc…

Cet examen est-il douloureux ?

Cet examen se déroule sous anesthésie locale. Hormis cette injection d’anesthésique, l’examen n’est pas douloureux.
Un médicament anti-douleur (antalgique) pourra vous être prescrit pour les heures ou les jours qui suivent.

Comment se déroule cet examen ?

En fonction des anomalies détectées, le médecin peut choisir la façon de guider le prélèvement.

  • Sous échographie : allongée sur le dos, torse nu. Une échographie est réalisée pour déterminer précisément la zone de prélèvement.

  • Sous stéréotaxie : assise devant le mammographe, torse nu. Plusieurs clichés sont réalisés et transmis à un ordinateur qui va guider l’aiguille jusqu’à l’image anormale.

  • Par « macrobiopsie mammotome ®  », en cas de microcalcificationsdécouvertes sur une mammographie.


Table d'examen et poste de contrôle parfois utilisés pour guider les biopsies par 'macrobiopsie mammotome®' 1-Poste de contrôle 2-Table d'examen 3-Emplacement du sein pour l'examen

 Table d'examen et poste de contrôle parfois utilisés pour guider les biopsies par 'macrobiopsie mammotome®'
1-Poste de contrôle 2-Table d'examen 3-Emplacement du sein pour l'examen

Le médecin repère le trajet de l’aiguille et réalise une anesthésie locale sur tout le trajet jusqu’à l’anomalie.
Différentes techniques peuvent être utilisées :

  • Pour une ponction, une aiguille très fine est introduite dans le sein, afin d’aspirer des cellules. En général, plusieurs passages sont nécessaires pour recueillir une quantité de cellules suffisante. Cet examen se déroule sous contrôle échographique pour guider l’aiguille jusqu’à la zone à prélever.

  • Pour une biopsie, on utilise une aiguille spéciale, munie de ressorts qui produisent un claquement sec lorsque le tissu est prélevé.

Les échantillons ainsi prélevés sont mis dans un liquide spécial pour être ensuite étudiés au microscope.
L’aiguille très fine utilisée pour la ponction ne laisse aucune cicatrice.
Pour les biopsies, une cicatrice de toute petite taille disparaît en quelques mois. Il peut arriver qu’il y ait un léger hématome qui va se résorber en quelques jours.

L’examen présente-t-il des risques ?

Compte tenu des faibles doses de rayons X utilisées et du caractère localisé, il n’y a aucun risque lié à la radiographie. Toutefois si vous êtes enceinte, signalez-le, des précautions supplémentaires seront prises.
Les risques d’infection sont minimes après un geste bref réalisé dans de bonnes conditions d’asepsie.
Si vous ressentez un malaise ou une sensation désagréable, faites-en part au personnel médical ou paramédical qui est à vos côtés pendant toute la durée de l’examen.
Le risque de saignement après la ponction est limité par une petite compression. Il y a, parfois, une ecchymose ou un léger hématome qui disparaîtra seul en quelques jours.

Combien de temps dure-t-il ?

30 à 45 minutes environ mais, en cas d’anesthésie générale, vous devrez être hospitalisée quelques jours.

Où dois-je passer cet examen ?

Votre médecin vous orientera vers l’établissement de soins adapté à cette intervention.

Et les résultats ?

Les résultats sont envoyés à votre médecin qui vous les commentera lors du prochain rendez-vous.

Rangez bien vos résultats, classez-les, et n’oubliez pas de les apporter lors d’une prochaine consultation.

Cabinet des Docteurs Comte , Ladougne et Martin


Médecine Générale, Mérignac,
4 impasse des caducées,

Contacts

  • Fixe : 05.45.35.83.53
  • Fax : 05.45.35.82.66
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Rôle et fonctionnement du foie : un schéma pour comprendre

    Ce schéma localise l’emplacement du foie et illustre les quatre fonctions de cet organe. Votre médecin pourra le commenter avec vous. Il vous permettra de mieux comprendre les explications qu’il vous donnera selon le problème que vous présentez.

    Lire la suite
  • Je m'informe sur le rhumatisme psoriasique

    Le rhumatisme psoriasique est une maladie qui n’est pas rare et qui touche le plus souvent à la fois la peau et les articulations. Ce qui rend son diagnostic parfois difficile.

    Lire la suite
  • Je comprends la prise en charge de mon insuffisance cardiaque

    Vous souffrez d’insuffisance cardiaque. La capacité de votre cœur à propulser le sang dans vos artères est altérée. Il s’agit d’une maladie chronique qui nécessite, outre une surveillance régulière, de bien suivre les conseils de votre médecin et de bien prendre vos traitements.

    Lire la suite
  • J’ai des vertiges

    Tout tourne autour de vous ? Il s’agit de vertiges. Ils sont probablement bénins. Quelques repères sont utiles pour comprendre leur origine, leur prise en charge et la démarche à avoir si vous en ressentez.

    Lire la suite
  • Je m’informe sur la NASH

    La stéatose-hépatique non-alcoolique, appelée NASH, est une maladie caractérisée par une accumulation de graisse dans le foie qui cause des lésions hépatiques parfois importantes. La NASH n’est pas liée à l’alcool mais au surpoids et au diabète parfois associé.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale