Christine LAURENS sage femme

Gynécologie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Bébé est né : je comprends les tests réalisés dès sa naissance - Christine LAURENS sage femme - Docvadis

Bébé est né : je comprends les tests réalisés dès sa naissance

Dès leur naissance, les nouveau-nés font l’objet d’examens cliniques et sanguins pour dépister d’éventuels problèmes de développement ou des maladies génétiques.

Quels vont être les premiers tests réalisés dès la naissance de mon bébé ?

√ Sa vitalité

Dès la naissance de votre bébé, la sage-femme ou le pédiatre réalise le test d’AGPAR afin de vérifier ses fonctions vitales. Le test est effectué 4 fois : 1 minute environ après la naissance, puis 5 minutes, 10 minutes et enfin 15 minutes après. Le test porte sur la fréquence cardiaque, la respiration, les réflexes, la couleur de sa peau, le tonus musculaire. Chaque élément est noté de 0 à 2 selon une grille, la note maximale est de 10/10.

 

√ Sa morphologie

La sage-femme ou le médecin vérifie sa taille, son poids et le tour de son crâne (périmètre crânien), son abdomen, ses organes génitaux, son visage et son cou, les os du crâne et palpe les fontanelles. Chaque membre est examiné. Une sonde souple et fine est passée dans les narines, parfois jusqu’à l’estomac, pour s’assurer de sa perméabilité et ôter les mucosités.

 

√ Ses sens

La sage-femme ou le médecin examine ses yeux, ses oreilles, son nez et sa bouche et vérifie sa vue et son audition. Le dépistage néonatal de la surdité est désormais obligatoire et il doit être proposé systématiquement avant la sortie de la maternité. Si l’examen n’a pas été effectué ou n’a pas permis de déterminer les capacités auditives de l’enfant, des examens devront être réalisés avant la fin du troisième mois.

 

√ Ses réflexes neurologiques

Un examen neurologique est pratiqué afin d’évaluer la motricité globale du bébé et ses réflexes. Cet examen porte sur :

  • La marche automatique. Le nouveau-né ébauche quelques pas, lorsqu’il est maintenu en position debout.

  • Le réflexe d’agrippement. Il se manifeste en stimulant la plante des pieds et la paume des mains.

  • Le réflexe de Moro. Il consiste pour le bébé à écarter, puis à embrasser avec les membres supérieurs à la suite d’une traction sur les deux mains brusquement relâchée.

  • La succion et d’autres réflexes présents à la naissance chez un enfant à terme.

 

√ L’absence de luxation

Le pédiatre s’assure que votre bébé ne présente pas de luxation de la hanche, en particulier si son poids est élevé, s’il est né par le siège ou s’il existe des antécédents familiaux. Pour cela, il allonge votre bébé sur le dos, replie ses jambes sur ses cuisses, puis sur son abdomen et lui écarte les genoux. Une radiographie ou une échographie peut être demandée.

 

√ Certaines maladies génétiques

3 ou 4 jours après sa naissance, un examen complémentaire est réalisé. Il consiste à recueillir un peu de sang sur une bandelette de papier buvard, afin de dépister cinq maladies génétiques graves.

  • La phénylcétonurie : maladie héréditaire due à une enzyme déficitaire, responsable d’une atteinte neurologique.

  • L’hypothyroïdie congénitale : déficience de la glande thyroïde pouvant conduire à des troubles de la croissance et du développement neurologique.

  • L’hyperplasie congénitale des surrénales : elle modifie la production d’hormones qui, selon le sexe, entraîne des anomalies du développement sexuel et des troubles du métabolisme.

  • La drépanocytose : maladie héréditaire touchant la composition des globules rouges, provoquant des anémies.

  • La mucoviscidose : maladie héréditaire touchant principalement les voies respiratoires et digestives.

L’examen est réalisé habituellement dans un centre de dépistage régional. Sans nouvelles pendant les quinze jours qui suivent le prélèvement, cela signifieque votre bébé n’est pas concerné. Dans le cas contraire, votre médecin vous en informera pour réaliser des tests complémentaires. Un dépistage précoce et un traitement adapté permettent un développement normal ou d’éviter des complications graves.

Les informations collectées sont notifiées sur le carnet de santé de votre enfant. Veillez à le conserver précieusement et à l’emporter avec vous à chaque consultation.

CPEF


CPEF, Rue Toussaint Culiolli ,
20137 Porto Vecchio, France

Contacts

  • Fixe : 0495706958
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

préparation à la naissance

objectif d route de Muratello ,
20137 Porto Vecchio, France

Contacts

  • Fixe : 04 20 03 93 10
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Cala Verde


PMI, rue Lucien Valli ,
20137 Porto Vecchio, France

Contacts

  • Fixe : 0420039310
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je sais pourquoi me rendre dans un Cegidd

    Les Centres Gratuits d’Information, de Dépistage et de Diagnostic sont des centres à la disposition de toute personne qui souhaite savoir si elle a été infectée par le virus du sida ou d’une hépatite B ou C. Ces centres existent dans tous les départements de France et proposent aussi une information sur les infections sexuellement transmissibles (IST), la vaccination contre les hépatites A et B et le papillomavirus, la prescription de moyens contraceptifs, une aide en cas de violence liée à l’orientation sexuelle ou au genre, ainsi qu’une réponse aux troubles et dysfonctions sexuels.

    Lire la suite
  • Je suis enceinte : pourquoi rechercher un éventuel diabète ?

    Au cours d’une grossesse, un éventuel diabète doit être recherché et pris en charge pour limiter ses complications tant chez la maman que le bébé. Cette recherche est réalisée dans un certain nombre de situations précises.

    Lire la suite
  • Mon suivi gynécologique : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser simplement votre suivi gynécologique. Il est bien d'avoir un examen gynécologique une fois par an et une mammographie à partir de 50 ans dans le cadre du dépistage national. Votre gynécologue pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite
  • J'ai peut être une IST, Infection Sexuellement Transmissible : que faire ?

    Ces maladies correspondent à des infections transmises au moment des rapports sexuels. Lorsqu’elles sont traitées à temps, elles guérissent habituellement sans séquelles et n’entrainent pas de complications. Leur prévention est essentielle.

    Lire la suite
  • Hépatites : je pense être à risque, je me fais dépister

    On estime qu'aujourd'hui, en France, 500 000 personnes ignorent qu'elles sont infectées par le virus de l'hépatite B ou de l'hépatite C. D'où l'importance de se soumettre à un test de dépistage.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale