Le site du Docteur Christian OMER

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Pourquoi ma glycémie à jeun est plus élevée que ma glycémie après les repas? - Le site du Docteur Christian OMER - Docvadis

Pourquoi ma glycémie à jeun est plus élevée que ma glycémie après les repas?

La surveillance du diabète repose sur le dosage du taux de sucre dans le sang (ou glycémie). Celui-ci est réalisé soit à jeun, soit deux heures après le repas.

Pourquoi mesurer ma glycémie ?

Le plus important à retenir est que le diabète est une maladie sans symptôme dans la majorité des cas. C’est la mesure de la glycémie (à jeun) qui permet d’en faire le diagnostic.

Un fois le diagnostic établi, il faudra s’assurer que le traitement est bien ajusté. C’est pourquoi il vous sera demandé de faire régulièrement des glycémies au laboratoire, généralement le matin à jeun et deux heures après le repas (ou glycémie post-prandiale).

Vous pouvez aussi disposer d’un lecteur de glycémie qui vous permettra de suivre votre glycémie au bout du doigt, à la maison, à divers moments de la journée.

Pourquoi ma glycémie à jeun est-elle plus élevée que ma glycémie post-prandiale ou celle du soir ?

  • A l’état normal :

Le glucose est le carburant de l’organisme. Il provient du foie qui le stocke et le largue en permanence dans le sang pour assurer le fonctionnement des organes.

Ce largage est régulé par le pancréas qui sécrète l’insuline et le glucagon, afin d’assurer une glycémie stable entre 0,70 et 1,10 g/l sur toute la journée. Il y a donc en permanence sécrétion d’insuline et de glucagon à l’état normal pour stabiliser la glycémie.

Ainsi, après un repas, il y a apport de glucose par l’alimentation. Celui-là stimule le pancréas qui sécrète l’insuline pour stocker le glucose dans le foie, les muscles et le tissu gras, et pour freiner la libération de glucose par le foie.

La nuit, on admet que l’on est strictement à jeun vers 4 heures du matin. La sécrétion d’insuline existe toujours, mais à un taux plus faible, pour maintenir la glycémie à un taux normal.

  • Lorsque l’on a du diabète :

Il y a deux dysfonctionnements : non seulement le pancréas sécrète moins d’insuline (on parle d’insulinopénie), mais en plus cette insuline est moins efficace (on parle d’insulinorésitance) au niveau des organes.

A jeun, la quantité et l’efficacité réduites de l’insuline sont à l’origine d’une glycémie plus élevée, car le foie libère toujours le glucose puisque c’est son rôle, mais le glucose est moins stocké dans les tissus.

Après un repas, le pancréas est stimulé par le glucose alimentaire et va sécréter l’insuline qui permettra d’abaisser la glycémie après le repas, et parfois plus que la glycémie à jeun, ce qui indique que le pancréas a encore une réserve de sécrétion.

Après un repas, le pancréas sécrète de l'insuline, qui va freiner la production de sucre (glucose) par le foie et permettre aux tissus d'utiliser ou de stocker le sucre présent dans le sang

Centre MÉDIPOLE

1139 Chemin du Lavarin ,
84000 AVIGNON, France

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Il m’arrive de trembler : est-ce grave ?

    Les tremblements sont des mouvements involontaires, provoqués par la contraction en alternance de groupes musculaires opposés. Leurs causes sont diverses.

    Lire la suite
  • Mon enfant est migraineux : je reconnais les signes

    La migraine chez l’enfant est plus fréquente qu’on ne le pense. C’est une affection handicapante pour les activités scolaires et sportives. Comme l’enfant a des migraines différentes de celle de l’adulte, il est plus difficile d’en faire le diagnostic. Voici les signes qui peuvent vous indiquer que votre enfant souffre de migraines.

    Lire la suite
  • Je comprends ce qu’est un purpura thrombopénique immunologique chez l’adulte

    Le purpura thrombopénique immunologique (PTI) est une maladie non cancéreuse du sang qui voit le nombre de plaquettes diminuer et le risque de saignements augmenter. C’est une maladie qui peut rester longtemps silencieuse et qui n’altère pas la qualité de vie des patients à condition de respecter certaines précautions au quotidien et d’avoir un suivi régulier.

    Lire la suite
  • J’ai des vertiges

    Tout tourne autour de vous ? Il s’agit de vertiges. Ils sont probablement bénins. Quelques repères sont utiles pour comprendre leur origine, leur prise en charge et la démarche à avoir si vous en ressentez.

    Lire la suite
  • Je m’informe sur la NASH

    La stéatose-hépatique non-alcoolique, appelée NASH, est une maladie caractérisée par une accumulation de graisse dans le foie qui cause des lésions hépatiques parfois importantes. La NASH n’est pas liée à l’alcool mais au surpoids et au diabète parfois associé.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale