Le site du Docteur Christian OMER

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Métastases hépatiques : je comprends leur prise en charge - Le site du Docteur Christian OMER - Docvadis

Métastases hépatiques : je comprends leur prise en charge

Les métastases hépatiques sont les tumeurs du foie les plus fréquentes. Le diagnostic est le plus souvent posé lors d’un bilan d’extension d’un autre cancer.

Qu’est-ce que le cancer secondaire du foie ?

Le cancer secondaire du foie est appelé ainsi car il est secondaire à un autre cancer dit « primitif ».Il est appelé métastatique car il est la conséquence de métastases d’un autre cancer digestif (côlon, estomac, pancréas ...) ou des organes génito-urinaires (utérus, vessie, sein...).

Que sont  les métastases hépatiques ?

Il s’agit de cellules cancéreuses venues, d’autres organes malades, par les voies lymphatiques ou sanguines. Ces cellules ont migré et se sont installées pour se développer dans le foie.

Quelles en sont les causes ?

Les causes sont le plus souvent la conséquence de cancers d’autres organes plus ou moins proches. Plus rarement, il s’agit des conséquences d’un cancer primitif du foie, autrement dit, d’un cancer localisé au foie.

Quels sont les symptômes ?

Le cancer secondaire du foie peut se manifester par une dégradation de l’état général ou par un ictère (jaunisse).A la palpation, on peut trouver une augmentation du volume et un durcissement du foie.

Comment est fait le diagnostic ?

La plupart du temps, ce cancer métastatique du foie est découvert lors d’une échographie hépatique dans le cadre d’un bilan d’extension d’un autre cancer ou bien lors d’une intervention chirurgicale d’un cancer des voies digestives (côlon).Des examens sanguins viendront compléter les éléments de diagnostic.La biopsie (prélèvement d’un fragment de tissus) et le scanner font partie des moyens de diagnostic et d’évaluation de la tumeur.

Ces examens vous seront expliqués par l'équipe médicale.

Quel est le traitement ?

Il tiendra compte du développement et de la nature de la tumeur.Une intervention chirurgicale (hépatectomie partielle) peut être envisagée si la tumeur est petite (moins de 5cm de diamètre).D'autres petites tumeurs pourront être détruites par radiofréquence. Une fine aiguille en métal, appelé sonde de radiofréquence, est insérée à travers la peau de façon à ce que son extrémité soit placée au centre de la tumeur. Pour ce faire, le médecin utilise l'échographie pour le guider. Un courant électrique est alors envoyé via la sonde et la chaleur produite détruit les cellules cancéreuses. L'injection, dans la métastase, d'éthanol ou d'acide acétique afin de la détruire demeure possible, mais cette technique est de moins en moins utilisée.On peut avoir recours à une chimiothérapie très localisée par injection (chimio-embolisation).

Ces différentes techniques vous seront présentées par l'équipe médicale qui répondra à toutes vos questions.

Un cancer secondaire du foie est traité comme un cancer à part entière et sans relation avec les traitements du cancer précédent, à l’origine des métastases.Le traitement du cancer est toujours fonction de son stade (évolution et développement).

Centre MÉDIPOLE

1139 Chemin du Lavarin ,
84000 AVIGNON, France

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Il m’arrive de trembler : est-ce grave ?

    Les tremblements sont des mouvements involontaires, provoqués par la contraction en alternance de groupes musculaires opposés. Leurs causes sont diverses.

    Lire la suite
  • Mon enfant est migraineux : je reconnais les signes

    La migraine chez l’enfant est plus fréquente qu’on ne le pense. C’est une affection handicapante pour les activités scolaires et sportives. Comme l’enfant a des migraines différentes de celle de l’adulte, il est plus difficile d’en faire le diagnostic. Voici les signes qui peuvent vous indiquer que votre enfant souffre de migraines.

    Lire la suite
  • Je comprends ce qu’est un purpura thrombopénique immunologique chez l’adulte

    Le purpura thrombopénique immunologique (PTI) est une maladie non cancéreuse du sang qui voit le nombre de plaquettes diminuer et le risque de saignements augmenter. C’est une maladie qui peut rester longtemps silencieuse et qui n’altère pas la qualité de vie des patients à condition de respecter certaines précautions au quotidien et d’avoir un suivi régulier.

    Lire la suite
  • J’ai des vertiges

    Tout tourne autour de vous ? Il s’agit de vertiges. Ils sont probablement bénins. Quelques repères sont utiles pour comprendre leur origine, leur prise en charge et la démarche à avoir si vous en ressentez.

    Lire la suite
  • Je m’informe sur la NASH

    La stéatose-hépatique non-alcoolique, appelée NASH, est une maladie caractérisée par une accumulation de graisse dans le foie qui cause des lésions hépatiques parfois importantes. La NASH n’est pas liée à l’alcool mais au surpoids et au diabète parfois associé.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale