Le site du Docteur Christian OMER

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Mes règles sont douloureuses - Le site du Docteur Christian OMER - Docvadis

Mes règles sont douloureuses

De nombreuses femmes sont concernées par les douleurs associées aux règles. Ces troubles, appelés dysménorrhées, peuvent apparaître dès les premières règles ou après quelques années.

J’ai mal au ventre chaque mois depuis que j’ai mes règles, est-ce normal ?

Lorsque ces troubles apparaissent dès les premières menstruations, on parle de dysménorrhée primaire.Les dysménorrhées concernent 30 à 50 % des femmes.Il s’agit le plus souvent de douleurs au ventre d’intensité variable qui peuvent s’accompagner de maux de tête, de nausées et de vomissements, de fatigue générale.Le plus souvent, ces troubles s’atténuent avec le temps et les grossesses.

Quelles en sont les raisons ?

Il semble qu’elles soient dues à une forte concentration de prostaglandine ou à des troubles de vascularisation de l’utérus.La prostaglandine est une hormone qui agit sur les contractions de l’utérus.La vascularisation est l’ensemble des vaisseaux (veines, artères) qui irriguent les tissus d’un organe.Une autre raison pourrait justifier ces douleurs, notamment dans les dysménorrhées primaires, c’est une malformation ou une malposition de l’utérus.

Pourquoi ai-je mal au ventre depuis quelques cycles ?

Si vous n’êtes pas habituellement sujette aux douleurs durant vos règles, cette dysménorrhée dite secondaire peut être le signe d’une pathologie gynécologique comme un fibrome, une endométriose, une infection des trompes de Fallope, un kyste... Le traitement dépend de la cause.

Comment diagnostiquer la cause ?

La douleur peut être pelvienne et irradier dans le dos, vers le vagin ou le rectum, voire dans tout l’abdomen.La date d’apparition par rapport au cycle est aussi importante.Enfin, y a-t-il des signes associés ou non : spasmes, troubles digestifs, nausées, vertiges... ?Avec ces informations, votre médecin procédera à un examen gynécologique et vous prescrira, si nécessaire, une échographie pelvienne.

Quel est le traitement ?

Le traitement sera fonction de la cause.Dans un premier temps, votre médecin pourra vous prescrire des antispasmodiques ou des analgésiques (antidouleurs) à prendre dès le début des symptômes et pendant toute la durée des règles.C’est bien souvent le traitement le plus efficace.Parfois, certains œstroprogestatifs (contraceptifs) ou antiprostaglandines (pour diminuer la sécrétion de prostaglandine) sont efficaces.

Les douleurs menstruelles sont très handicapantes. Même si elles sont fréquentes, elles ne doivent pas être une fatalité. Parlez-en à votre médecin qui pourra vous aider.

Centre MÉDIPOLE

1139 Chemin du Lavarin ,
84000 AVIGNON, France

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Il m’arrive de trembler : est-ce grave ?

    Les tremblements sont des mouvements involontaires, provoqués par la contraction en alternance de groupes musculaires opposés. Leurs causes sont diverses.

    Lire la suite
  • Mon enfant est migraineux : je reconnais les signes

    La migraine chez l’enfant est plus fréquente qu’on ne le pense. C’est une affection handicapante pour les activités scolaires et sportives. Comme l’enfant a des migraines différentes de celle de l’adulte, il est plus difficile d’en faire le diagnostic. Voici les signes qui peuvent vous indiquer que votre enfant souffre de migraines.

    Lire la suite
  • Je comprends ce qu’est un purpura thrombopénique immunologique chez l’adulte

    Le purpura thrombopénique immunologique (PTI) est une maladie non cancéreuse du sang qui voit le nombre de plaquettes diminuer et le risque de saignements augmenter. C’est une maladie qui peut rester longtemps silencieuse et qui n’altère pas la qualité de vie des patients à condition de respecter certaines précautions au quotidien et d’avoir un suivi régulier.

    Lire la suite
  • J’ai des vertiges

    Tout tourne autour de vous ? Il s’agit de vertiges. Ils sont probablement bénins. Quelques repères sont utiles pour comprendre leur origine, leur prise en charge et la démarche à avoir si vous en ressentez.

    Lire la suite
  • Je m’informe sur la NASH

    La stéatose-hépatique non-alcoolique, appelée NASH, est une maladie caractérisée par une accumulation de graisse dans le foie qui cause des lésions hépatiques parfois importantes. La NASH n’est pas liée à l’alcool mais au surpoids et au diabète parfois associé.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale