Le site du Docteur Christian OMER

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
J'ai un souffle au coeur - Le site du Docteur Christian OMER - Docvadis

J'ai un souffle au coeur

Le souffle au cœur est un bruit audible au stéthoscope par votre médecin qui peut traduire une anomalie de la circulation du sang dans le cœur. Il en existe différents types nécessitant des prises en charge très variables.

Qu’est-ce qu’un souffle au cœur ?

Lorsque votre sang circule dans votre cœur, il provoque des bruits caractéristiques. Dans certainesconditions, la circulation provoque des bruits anormaux : on parle de « souffle cardiaque ».

Quelle peut être la cause de mon souffle au cœur ?

Il existe des souffles dits organiques et des souffles dits anorganiques ou fonctionnels. Un souffle organique correspond à une anomalie morphologique au niveau d’une structure cardiaque. Un souffle anorganique est un bruit anormal entendu avec le stéthoscope, mais sans anomalie du cœur.

La distinction entre les deux types de souffle se fait de façon formelle en réalisant une échographie du cœur à la recherche d’une anomalie cardiaque. Parfois, l’échographie n’est pas nécessaire : votre médecin peut faire la distinction entre les deux types de souffle uniquement grâce à l’auscultation.

  • Les souffles organiques correspondent le plus souvent à des anomalies des valves cardiaques. Il peut alors s’agir d’un rétrécissement (la valve s’ouvre mal) ou d’une fuite (la valve se ferme mal, n’est pas étanche) au niveau d’une valve. Les valves concernées sont le plus souvent la valve mitrale et la valve aortique. Plus rarement, le souffle organique est lié à une communication entre deux cavités cardiaques qui normalement ne communiquent pas. Par exemple, une communication inter-auriculaire entre les deux oreillettes.

  • Les souffles anorganiques ou fonctionnels, comme on l’a dit, sont des bruits audibles anormaux, sans qu’on mette en évidence de cause cardiaque à ce bruit. Ils sont sans aucune gravité et sans conséquence dans la vie quotidienne.

Est-ce grave ?

La gravité d’un souffle organique sera appréciée par votre médecin en fonction de vos symptômes et des résultats de votre échographie du cœur.

Quels sont les symptômes ou les signes d’alerte ?

Lorsque le souffle est peu important, il n’entraîne généralement pas de symptômes notables. Certains signes peuvent toutefois vous alerter et vous conduire à consulter votre médecin comme un essoufflement anormal, des palpitations, une douleur dans votre poitrine, une fièvre inexpliquée…

Quels sont les examens utiles pour le diagnostic ?

L’auscultation avec le stéthoscope permet d’écouter les bruits de votre cœur et de dépister un éventuel souffle.En cas d’anomalie, vous devrez passer une échographie cardiaque. Cet examen, parfaitement indolore, permet de visualiser notamment les valves de votre cœur et de rechercher une cause cardiaque à votre souffle.

Comment cela va-t-il évoluer ?

Pour les enfants, la présence d’un souffle cardiaque va généralement régresser spontanément lors de la croissance, sans aucun traitement.

Chez l’adulte, en fonction de la cause du souffle et de sa sévérité, l’évolution peut varier considérablement.Si la cause du souffle est bénigne et son intensité très légère, il n’y a pas de surveillance particulière. On peut mener une vie tout à fait normale. Si le souffle est dû à une lésion d’une valve cardiaque nécessitant un traitement par médicament, il faut être régulièrement suivi par son médecin, et une opération peut s’avérer nécessaire un jour.

Puis-je faire du sport avec un souffle au cœur ?

La pratique du sport doit être discutée au cas par cas. Selon l’état de votre cœur, vous pourrez ou non continuer à pratiquer une activité sportive. Si vous êtes opéré(e) pour votre souffle, il est probable que vous puissiez reprendre une activité sportive adaptée ensuite.

Un souffle cardiaque révèle un écoulement turbulent du sang dans votre cœur. Il n’est pas forcément lié à une maladie cardiaque, mais une échographie cardiaque peut s’avérer nécessaire pour le savoir et orienter le suivi médical et l’éventuel traitement à adopter.

Centre MÉDIPOLE

1139 Chemin du Lavarin ,
84000 AVIGNON, France

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Il m’arrive de trembler : est-ce grave ?

    Les tremblements sont des mouvements involontaires, provoqués par la contraction en alternance de groupes musculaires opposés. Leurs causes sont diverses.

    Lire la suite
  • Mon enfant est migraineux : je reconnais les signes

    La migraine chez l’enfant est plus fréquente qu’on ne le pense. C’est une affection handicapante pour les activités scolaires et sportives. Comme l’enfant a des migraines différentes de celle de l’adulte, il est plus difficile d’en faire le diagnostic. Voici les signes qui peuvent vous indiquer que votre enfant souffre de migraines.

    Lire la suite
  • Je comprends ce qu’est un purpura thrombopénique immunologique chez l’adulte

    Le purpura thrombopénique immunologique (PTI) est une maladie non cancéreuse du sang qui voit le nombre de plaquettes diminuer et le risque de saignements augmenter. C’est une maladie qui peut rester longtemps silencieuse et qui n’altère pas la qualité de vie des patients à condition de respecter certaines précautions au quotidien et d’avoir un suivi régulier.

    Lire la suite
  • J’ai des vertiges

    Tout tourne autour de vous ? Il s’agit de vertiges. Ils sont probablement bénins. Quelques repères sont utiles pour comprendre leur origine, leur prise en charge et la démarche à avoir si vous en ressentez.

    Lire la suite
  • Je m’informe sur la NASH

    La stéatose-hépatique non-alcoolique, appelée NASH, est une maladie caractérisée par une accumulation de graisse dans le foie qui cause des lésions hépatiques parfois importantes. La NASH n’est pas liée à l’alcool mais au surpoids et au diabète parfois associé.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale