Le site du Docteur Christian OMER

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
J'ai de l'hypertension artérielle pulmonaire. EN COURS D'ACTUALISATION - Le site du Docteur Christian OMER - Docvadis

J'ai de l'hypertension artérielle pulmonaire. EN COURS D'ACTUALISATION

L’hypertension artérielle pulmonaire correspond à une pression trop élevée au niveau des artères des poumons. Cela a des répercussions au niveau du cœur.

D'où vient mon hypertension artérielle pulmonaire ?

Le plus souvent, l'hypertension artérielle pulmonaire est la conséquence d'une insuffisance cardiaque.

Parfois, l'origine est pulmonaire : il y a une obstruction de l'artère pulmonaire à cause d'un caillot ou d'un épaississement de la paroi de l'artère.

Dans de très rares cas, la cause est inconnue. On parle d'hypertension artérielle idiopathique. Certaines maladies peuvent aussi se compliquer rarement d'hypertension artérielle pulmonaire (sclérodermie, infection par le VIH...).

Quels examens vais-je devoir faire ?

  • Vous allez passer une radiographie des poumons, un électrocardiogramme et une échographie cardiaque de dépistage.

  • En fonction des résultats des examens précédents, on vous fera peut-être un cathétérisme cardiaque pour confirmer le diagnostic.

Comment se passe un cathétérisme cardiaque ?

Cet examen peut nécessiter une courte hospitalisation.

Sous anesthésie générale, un tube équipé d'une sonde à son extrémité est introduit dans une veine, au niveau de l'aine, de la clavicule, du cou ou du bras.

L'objectif est de mesurer la pression au niveau des artères pulmonaires et de mesurer le débit cardiaque.

Comment vais-je être traité ?

Cela dépend de la cause.

Un anti-coagulant peut vous être donné pour rendre le sang plus fluide et empêcher la formation de caillots de sang.

Un vasodilatateur peut être donné pour «ouvrir» (dilater) les vaisseaux sanguins, en particulier les artères pulmonaires. Les principaux vasodilatateurs sont administrés par comprimés, aérosols ou injection continue sous-cutanée ou intraveineuse.

L'oxygénothérapie est conseillée aux personnes chez qui l'hypertension artérielle pulmonaire perturbe fortement l'oxygénation du sang.

Parfois, une opération chirurgicale est nécessaire.

Il est particulièrement important d'éviter tout effort physique intense.Vous pouvez pratiquer certaines activités physiques : demandez conseil à votre médecin.

Centre MÉDIPOLE

1139 Chemin du Lavarin ,
84000 AVIGNON, France

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Il m’arrive de trembler : est-ce grave ?

    Les tremblements sont des mouvements involontaires, provoqués par la contraction en alternance de groupes musculaires opposés. Leurs causes sont diverses.

    Lire la suite
  • Mon enfant est migraineux : je reconnais les signes

    La migraine chez l’enfant est plus fréquente qu’on ne le pense. C’est une affection handicapante pour les activités scolaires et sportives. Comme l’enfant a des migraines différentes de celle de l’adulte, il est plus difficile d’en faire le diagnostic. Voici les signes qui peuvent vous indiquer que votre enfant souffre de migraines.

    Lire la suite
  • Je comprends ce qu’est un purpura thrombopénique immunologique chez l’adulte

    Le purpura thrombopénique immunologique (PTI) est une maladie non cancéreuse du sang qui voit le nombre de plaquettes diminuer et le risque de saignements augmenter. C’est une maladie qui peut rester longtemps silencieuse et qui n’altère pas la qualité de vie des patients à condition de respecter certaines précautions au quotidien et d’avoir un suivi régulier.

    Lire la suite
  • J’ai des vertiges

    Tout tourne autour de vous ? Il s’agit de vertiges. Ils sont probablement bénins. Quelques repères sont utiles pour comprendre leur origine, leur prise en charge et la démarche à avoir si vous en ressentez.

    Lire la suite
  • Je m’informe sur la NASH

    La stéatose-hépatique non-alcoolique, appelée NASH, est une maladie caractérisée par une accumulation de graisse dans le foie qui cause des lésions hépatiques parfois importantes. La NASH n’est pas liée à l’alcool mais au surpoids et au diabète parfois associé.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale