Le site du Docteur Christian LAGUILLIEZ

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je connais les dispositifs d'accueil pour la scolarité de mon enfant handicapé - Le site du Docteur Christian LAGUILLIEZ - Docvadis

Je connais les dispositifs d'accueil pour la scolarité de mon enfant handicapé

La scolarisation de votre enfant handicapé est possible dès l’âge de 3 ans si vous, parents, en faites la demande. A partir de l’école élémentaire, la scolarité peut se faire dans une classe ordinaire ou dans une classe d’intégration.

Mon enfant est handicapé, peut-il aller à l’école ?

Pour votre enfant, différents types de scolarisation sont possibles. Il convient pour cela de vous adresser à la Maison départementale des Personnes handicapées (M.D.P.H.) la plus proche de votre domicile, qui vous indiquera les formalités à accomplir.Une équipe pluridisciplinaire d’évaluation, attachée à la Commission des droits et de l’autonomie (C.D.A.), définit alors ses besoins spécifiques.Votre enfant peut bénéficier d’un projet personnalisé de scolarisation (P.P.S.).Le P.P.S. détermine la scolarité la plus favorable selon son type de handicap.Il peut être intégré dans une classe ordinaire ou dans une classe d’intégration scolaire (C.L.I.S.).

Comment mon enfant peut-il suivre une scolarité normale ?

Dans le cadre du projet personnalisé de scolarisation, si son handicap le permet, votre enfant est intégré dans une classe ordinaire.Il peut bénéficier de mesures d’accompagnement :

  • Des aménagements scolaires.

  • La présence d’une auxiliaire de vie scolaire.

Quelle aide peut apporter l’auxiliaire de vie scolaire ?

L’auxiliaire de vie scolaire, ou A.V.S., ne se substitue pas aux enseignants.Selon le handicap de votre enfant, elle l’aide pour écrire et manipuler le matériel scolaire.Elle l’accompagne lors de sorties scolaires ou durant les séances d’éducation physique.Elle peut être présente à la cantine ou lors des récréations.

Que se passe-t-il si mon enfant ne peut pas être scolarisé dans une classe traditionnelle ?

Votre enfant peut intégrer une classe spécifique au sein de l’école ou du collège.

  • En primaire, une classe d’intégration scolaire (C.L.I.S.).

  • Au collège, une unité pédagogique d’intégration (U.P.I.).

Votre enfant est dans une classe à effectif réduit (10 à 12 élèves).Il est encadré par un enseignant spécialisé.Il est régulièrement intégré aux autres classes dans certaines disciplines.

Puis-je bénéficier de certaines aides financières pour mon enfant ?

Une carte d’invalidité peut être délivrée au nom de votre enfant. Adressez-vous à la M.D.P.H. la plus proche.Votre enfant peut bénéficier d’un transport individuel adapté pour la durée de l’année scolaire.Vous pouvez bénéficier de l’allocation pour enfant handicapé.

Mon enfant pourra-t-il passer des examens ?

Votre enfant peut bénéficier de conditions d’examen aménagées. Elles sont variables selon le type de handicap :

  • Installation dans une salle d’examen spéciale.

  • Temps de l’épreuve augmenté.

  • Autorisation d’utiliser un ordinateur.

La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances a encore renforcé les dispositifs mis en place afin d’accueillir tous les enfants à l’école. Pour connaître les dispositifs d’intégration qui existent, vous pouvez vous renseigner sur différents sites.

Cabinet médical

8 Rue du Général Leclerc (Place de la Mairie) ,
02610 MOY DE L AISNE, France

Contacts

  • Fixe : 03 23 07 42 56
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je souffre d'acné et je prends soin de ma peau

    L’acné est une maladie de la peau provoquée par un dérèglement des follicules pilo-sébacés présents sur le visage, le thorax et le dos. Affection chronique, l’acné évolue par poussées.

    Lire la suite
  • Me faire tatouer, oui...en limitant les risques

    Cette vidéo vous explique que le tatouage n'est pas un geste anodin s'il n'est pas fait dans des conditions strictes d'hygiène. Le Dr Denis Ouzan décrit les risques infectieux encourus et un tatoueur montre ce qu'il faut faire et ne pas faire. Si vous avez fait un tatouage dans des conditions limites, pensez à vous faire dépister : parlez en avec votre médecin ou rendez vous dans un centre de dépistage, un Cegidd.

    Lire la suite
  • J'offre un bon sommeil à mon bébé

    Pendant son sommeil, le cerveau de bébé fabrique de l’hormone de croissance et son système nerveux achève son développement. Un bon sommeil est donc garant d’une bonne croissance.

    Lire la suite
  • Envie d'un tatouage ou d'un piercing : ce que je dois savoir

    Les tatouages et les piercings doivent être réalisés dans des conditions d’hygiène rigoureuses pour éviter tout risque ou complications.

    Lire la suite
  • Les soins de mon bébé au quotidien

    Cette vidéo vous donne des conseils sur les soins à apporter à votre bébé. Marianne Morawski, puéricultrice, vous montre comment lui donner son bain, effectuer les soins du cordon, le lavage du nez, des yeux et de ses oreilles. Vous verrez comment prendre sa température, lui couper les ongles : autant de gestes simples que vous maitriserez rapidement.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale