Le site du Docteur Christian ZALEJSKI

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
J'ai un souffle au coeur - Le site du Docteur Christian ZALEJSKI - Docvadis

J'ai un souffle au coeur

Le souffle au cœur est un bruit audible au stéthoscope par votre médecin qui peut traduire une anomalie de la circulation du sang dans le cœur. Il en existe différents types nécessitant des prises en charge très variables.

Qu’est-ce qu’un souffle au cœur ?

Lorsque votre sang circule dans votre cœur, il provoque des bruits caractéristiques. Dans certainesconditions, la circulation provoque des bruits anormaux : on parle de « souffle cardiaque ».

Quelle peut être la cause de mon souffle au cœur ?

Il existe des souffles dits organiques et des souffles dits anorganiques ou fonctionnels. Un souffle organique correspond à une anomalie morphologique au niveau d’une structure cardiaque. Un souffle anorganique est un bruit anormal entendu avec le stéthoscope, mais sans anomalie du cœur.

La distinction entre les deux types de souffle se fait de façon formelle en réalisant une échographie du cœur à la recherche d’une anomalie cardiaque. Parfois, l’échographie n’est pas nécessaire : votre médecin peut faire la distinction entre les deux types de souffle uniquement grâce à l’auscultation.

  • Les souffles organiques correspondent le plus souvent à des anomalies des valves cardiaques. Il peut alors s’agir d’un rétrécissement (la valve s’ouvre mal) ou d’une fuite (la valve se ferme mal, n’est pas étanche) au niveau d’une valve. Les valves concernées sont le plus souvent la valve mitrale et la valve aortique. Plus rarement, le souffle organique est lié à une communication entre deux cavités cardiaques qui normalement ne communiquent pas. Par exemple, une communication inter-auriculaire entre les deux oreillettes.

  • Les souffles anorganiques ou fonctionnels, comme on l’a dit, sont des bruits audibles anormaux, sans qu’on mette en évidence de cause cardiaque à ce bruit. Ils sont sans aucune gravité et sans conséquence dans la vie quotidienne.

Est-ce grave ?

La gravité d’un souffle organique sera appréciée par votre médecin en fonction de vos symptômes et des résultats de votre échographie du cœur.

Quels sont les symptômes ou les signes d’alerte ?

Lorsque le souffle est peu important, il n’entraîne généralement pas de symptômes notables. Certains signes peuvent toutefois vous alerter et vous conduire à consulter votre médecin comme un essoufflement anormal, des palpitations, une douleur dans votre poitrine, une fièvre inexpliquée…

Quels sont les examens utiles pour le diagnostic ?

L’auscultation avec le stéthoscope permet d’écouter les bruits de votre cœur et de dépister un éventuel souffle.En cas d’anomalie, vous devrez passer une échographie cardiaque. Cet examen, parfaitement indolore, permet de visualiser notamment les valves de votre cœur et de rechercher une cause cardiaque à votre souffle.

Comment cela va-t-il évoluer ?

Pour les enfants, la présence d’un souffle cardiaque va généralement régresser spontanément lors de la croissance, sans aucun traitement.

Chez l’adulte, en fonction de la cause du souffle et de sa sévérité, l’évolution peut varier considérablement.Si la cause du souffle est bénigne et son intensité très légère, il n’y a pas de surveillance particulière. On peut mener une vie tout à fait normale. Si le souffle est dû à une lésion d’une valve cardiaque nécessitant un traitement par médicament, il faut être régulièrement suivi par son médecin, et une opération peut s’avérer nécessaire un jour.

Puis-je faire du sport avec un souffle au cœur ?

La pratique du sport doit être discutée au cas par cas. Selon l’état de votre cœur, vous pourrez ou non continuer à pratiquer une activité sportive. Si vous êtes opéré(e) pour votre souffle, il est probable que vous puissiez reprendre une activité sportive adaptée ensuite.

Un souffle cardiaque révèle un écoulement turbulent du sang dans votre cœur. Il n’est pas forcément lié à une maladie cardiaque, mais une échographie cardiaque peut s’avérer nécessaire pour le savoir et orienter le suivi médical et l’éventuel traitement à adopter.

pavillon médical d'ombredanne

drève moreel ,
59232 VIEUX-BERQUIN, France

Contacts

  • Fixe : 0328427142
  • Fax : 0328407418
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Mon enfant a de l'asthme, en savoir davantage sur les allergies

    Quand un enfant a de l’asthme, un bilan allergologique avec tests cutanés doit être réalisé afin de vérifier l’origine allergique des symptômes.

    Lire la suite
  • DMLA : que dois-je savoir ?

    La DMLA est liée au vieillissement d’une zone particulière de la rétine. Elle est la première cause de cécité et de malvoyance chez les personnes de plus de 50 ans.

    Lire la suite
  • Qu'est ce que la maladie de Dupuytren ?

    La maladie de Dupuytren concerne près de 10 % de la population française. Elle se caractérise par une flexion progressive et irrémédiable des doigts vers la paume de la main. Elle est plus fréquente chez les hommes que chez les femmes.

    Lire la suite
  • Comprendre l’insuffisance rénale chronique pour adhérer à mon traitement

    A la suite d’une maladie rénale chronique (MRC) qui altère progressivement les reins, il peut survenir une insuffisance rénale chronique (IRC). Il y a différents types de MRC ; mais les MRC ont une seule et même conséquence : l’IRC. Celle-ci est silencieuse. En effet, on ne souffre pas des reins. Cependant, une surveillance médicale régulière, la bonne observance de votre traitement et une hygiène diététique adaptée permettent de ralentir l’évolution de l’IRC et de prendre en charge ses conséquences.

    Lire la suite
  • Zona, que dois-je savoir ?

    Le zona est une maladie infectieuse. Il se manifeste par des douleurs parfois intenses, aiguës, d’un seul côté du corps ou du visage avec une éruption localisée de petites vésicules, c'est-à-dire de petites cloques.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale