Docteur Frédéric Douchez

Chirurgie Viscérale
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée

Conseils diététiques

Le suivi diététique après chirurgie bariatrique est indispensable, les conseils permettent aux patients d’adapter leurs habitudes alimentaires, modifiées par la chirurgie.

Les conseils sont donnés en pré-opératoire par l’équipe médico-chirurgicale, cependant c’est une fois l’intervention réalisée que le patient se questionne face à son assiette.

La réalimentation en post-opératoire immédiat

A l’hôpital, la reprise alimentaire est autorisée par le chirurgien. Elle se fait initialement sous forme liquide (eau, thé, bouillon) permettant de tester la tolérance du tube digestif. La texture évolue ensuite vers le semi-liquide (bouillon, yaourt, compote) puis vers le mixé en ajoutant purée et autres aliments mixés, sans graisse ni saccharose pour le by-pass, avec des prises alimentaires fractionnées en six fois permettant l’apport de petits volumes.

De retour au domicile l’alimentation reste mixée et fractionnée pendant deux semaines pour la sleeve gastrectomie et le by-pass, afin de permettre une meilleure cicatrisation du montage. La texture est ensuite élargie en fonction de la tolérance. Le patient ne doit pas s’étonner durant les premières semaines des quantités de nourriture parfois très minimes qu’il peut ingérer (parfois limitées à l’équivalent d’une cuillère à soupe à chaque prise alimentaire).

A un mois de l’intervention, une texture habituelle et une alimentation équilibrée peuvent être réintroduites, parfois source d’appréhension par les patients.

Il est important d’assurer un apport hydrique satisfaisant, ce qui peut s’avérer compliqué les premiers jours après l’opération. Il est conseillé de boire de petites gorgées en dehors des prises alimentaires, voire d’utiliser une paille. Les boissons gazeuses sont à éviter les premiers jours, sources de complications chirurgicales, elles seront par la suite réintroduites en fonction du goût du patient, mais plutôt à éviter car source de dilatation des segments digestifs gastriques qui limitent normalement la prise alimentaire.

Concernant l’anneau gastrique, il est conseillé de reprendre rapidement une alimentation équilibrée et diversifiée de texture normale. En effet retarder la réintroduction d’une alimentation en morceaux peut aggraver les craintes de remanger normalement.

Que manger à terme après une chirurgie bariatrique ?

Chaque patient correspond à une situation différente, nécessitant des conseils personnalisés, cependant certaines consignes diététiques peuvent s’appliquer à tous :

    - Prendre si possible les trois repas principaux et au moins une à deux collations dans la journée.

    - Manger lentement, dans le calme, en mastiquant bien de petites bouchées.

    - Boire à distance des repas en évitant les boissons sucrées (qui favorisent le dumping syndrome dans le by-pass). Ne pas hésiter à boire à la paille les premiers temps.

    - N’exclure a priori aucun type d’aliment et tester sa tolérance personnelle.

    - Assurer la prise des protéines en premier au cours du repas et privilégier les collations protéinées (biscotte et fromage, yaourt, fromage blanc et petits suisses).

    - Ne pas supprimer définitivement les aliments mal tolérés, essayer de les consommer à nouveau en petites quantités.

    - En prévention du dumping syndrome, tester très progressivement au sein d’un repas les aliments à forte densité osmotique et les aliments ou boissons glacés ou très chauds.

    - La consommation d’alcool en convivialité se teste en petite quantité, en effet les court-circuits digestifs favorisent une absorption plus rapide de l’alcool et exposent les patients à des effets d’alcoolisation plus rapides qu’en pré-opératoire.

    - Concernant la quantité des aliments, une prescription diététique chiffrée n’a pas lieu d’être, chaque patient a sa capacité et tolérance digestive. Le patient doit rester attentif à la perception du rassasiement, signalant que la nouvelle poche gastrique est pleine. Il faut rassurer les patients sur le caractère normal des petites quantités tolérées à chaque prise alimentaire, notamment dans les tous premiers mois suivant l’intervention.

Hôpital Privé de l'Ouest Parisien

14 Rue Castiglione del Lago,
78190 Trappes, France

Contacts

  • Secrétariat : 01 30 69 45 81

Cabinet Médical

25 Rue Chasles,
78120 Rambouillet, France

Contacts

  • Secrétariat : 01 30 69 45 81

Urgences et premiers soins

Je souhaite contacter les urgences. Qui dois je appeler ? Pour quoi ?

Le SAMU (15) : Réponse en direct.
Urgences Médicales. Blessés par accident. Malaise dans un lieu public. Accident du travail

Les POMPIERS (18) : Réponse en direct.
Incendie. Accident de la route. Accident domestique, c'est-à-dire survenant à la maison. Explosion. Intoxication au Gaz ou toxiques. Noyade.

La SECURITE (17) : Réponse en direct.
Accident de la route.

L'URGENCE (112) : Service centralisateur.

Numéro européen à utiliser de préférence depuis un téléphone mobile.
Votre appel sera dirigé vers un des services de secours le plus proche.

Découvrez tous nos conseils

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale