NORD CHIRURGIE Drs Arnalsteen, Denimal et Lamblin

Hémodialyse et fistule artério-veineuse

 Les reins sont des organes indispensables à la vie qui permettent de purifier le sang en filtrant les déchets (urée, acide urique.. .), les toxiques, l'excès d'eau et de sels. Quand les reins sont très malades et ne peuvent plus effectuer leur travail (on parle alors d'insuffisance rénale sévère), une machine située à l'extérieur du corps (ou rein artificiel) peut les remplacer. Cette technique médicale s'appelle hémodialyse ou épuration extra-rénale. Elle nécessite la création d'un circuit sanguin extra-corporel. Schématiquement, le sang sort de l'organisme par une tubulure qui est reliée au rein artificiel. Puis une fois épuré, le sang retourne dans le corps par une autre tubulure. 

Pour que le rein artificiel fonctionne efficacement, il faut pourvoir disposer d’une quantité de sang à filtrer importante. Or ce n'est pas possible en ponctionnant simplement les veines situées superficielle­ment sous la peau. C'est pourquoi avant de commen­cer les séances d'hémodialyse, le chirurgien va créer (sous anesthésie loco-régionale ou générale) un court-­circuit entre une artère et une veine c'est-à-dire qu'il va aboucher directement une artère et une veine. La veine va ainsi, sous l'effet de la pression, se dilater et s’épaissir (on parle d’artérialisation). Ce court-circuit s'appelle fistuleartérioveineuse . La mise en place de cette fistule s'effectue si possible à l'avant-bras, à défaut au pli du coude. Le développement de cette fistule nécessite parfois plusieurs semaines pour qu’elle soit utilisable. On cherche donc à anticiper la réalisation de ce montage.

 

Il vaut mieux avoir une fistule bien fonctionnelle et ne pas encore s’en servir plutôt que d’être en situation de dialyse urgente sans fistule efficace.

 

Le débit sanguin est important dans la fistule et si l'on touche la peau à ce niveau, on peut percevoir un frémissement. La disparition de ce frémissement ou le remplacement de celui-ci par une pulsation doit être signalé à votre médecin.

 

Au cours des séances d'hémodialyses, la fistule est ponctionnée le plus souvent à deux endroits pour brancher les deux tubulures.

 

En cas de dialyse urgente et en l’absence de fistule efficace, on mettra en place un cathéter directement dans une veine du cou ou de la cuisse.

 

Que se passe-t-il  l’intérieur du rein artificiel ?

 

A l'intérieur de l'appareil, appelé dialyseur, le sang circule au contact d'une membrane semi-perméable qui le sépare d'une solution, appelée dialysat. Cette membrane agit comme un filtre à travers laquelle des échanges vont se produire. La composition du dialysat est calculée de façon très précise pour chaque malade afin que le sang puisse se débarrasser de ses déchets, et d'un excès d'eau ou d'éléments minéraux (sodium, potassium, phosphore).

 

Trois séances parsemaine

 

Les séances d'hémodialyse ont lieu en général trois fois par semaine durant 4 heures. Elles sont réalisées au sein de centres spécialisés ou plus rarement à domi­cile. Pendant les séances, le malade est installé dans un lit ou dans un fauteuil. Il peut lire, regarder la télévision, manger, se reposer... Une formation est délivrée au patient et à sa famille afin qu'ils maîtrisent les gestes et apprennent les rè­gles d'hygiène et de diététique essentielles. L'objectif de cette formation est double : que le patient suive bien son traitement et qu'il mène la vie la plus normale pos­sible.

 

Il est important de préciser qu'il existe égale­ment un autre type de dialyse que l'hémodialyse : la dialyse péritonéale qui utilise un processus de filtration similaire à celui de l'hémodialyse, mais le sang est, dans ce cas, purifié à l'intérieur du corps. On doit alors placer chirurgicalement un tube dans l’abdomen pour permettre les échanges liquidiens. Après éducation du patient, les manipulations sont réalisées à domicile mais doivent être quotidiennes.

Hôpital privé La Louvière

69 rue de la Louvière ,
59800 LILLE, France

Contacts

  • Fixe : 03 20 06 42 31
  • Fax : 03 20 31 76 01
  • Fixe : 03 20 06 42 31
  • Fax : 03 20 31 76 01
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale