Cabinet Esthétique Cynanthus, traitements Lasers Médicaux (Pour info: le cabinet d'ostéopathie de Laurent Pujol a déménagé)

Le poil

 A la naissance, le corps humain contient un capital de 5 millions de follicules pileux ......

 

 

A la naissance, le corps humain contient un capital de 5 millions de follicules pileux, 1 million

sur la tête et 4 millions sur le corps. La femme possède un nombre de poils identique à celui de

l'homme. Les testostérones de l'homme font maturer le poil sur une plus grande surface que

chez la femme chez qui les poils sur le visage, sur la poitrine et sur le dos demeurent du duvet

tout au long de sa vie.

 

Structure d'un poil

Les poils sont enracinés obliquement (angle d'inclinaison variable de 10° à 90°) à environ 4

mm sous la peau (derme). Les poils se composent donc d'une tige libre à la surface de la peau,

ou poil proprement dit, et d'une partie invisible enchâssée dans le derme, la racine, dont

l'extrémité en cupule (le bulbe) reçoit la papille vasculaire nourricière. L’épilation au laser ne

peut pas être totalement indolore en raison de petits filets nerveux entourant les follicules

pileux.

 

On distingue différents types de poils :

 

Les follicules pileux se forment, une fois pour toute, pendant les premiers mois de la vie

intra-utérine et bien que les poils auxquels ils donnent naissance puissent être très différents

selon le sexe ou l'origine, leur nombre est toujours le même.

 

- Le lanugo

Les poils, à la naissance, sont appelés lanugo.

le lanugo, très fin, frisé, non pigmenté, qui couvre le foetus et tombe au septième mois de la

grossesse. Certains bébés en sont recouverts. C'est normal, et cela disparaît peu de temps

après la naissance.

 

- Le duvet

Le duvet est fin, entre 5 et 40 μm, et court; avec une tige inférieure à 5 mm. Peu ou pas

pigmenté son follicule est logé entre 0,5 et 1,5 mm de profondeur. Il pousse lentement.

 

- Le poil intermédiaire

Est un peu plus épais, entre 40 et 80 μm, avec une tige un peu plus longue, inférieure à 2 cm.

légèrement pigmenté son follicule est logé entre 1 et 3 mm de profondeur.

 

- Le poil terminal

Le poil terminal est gros, plus de 80μm, et long, plus de 2 cm. Franchement pigmenté son

follicule est situé entre 2,5 et 5 mm de profondeur. Sa vitesse de croissance est rapide.

Les poils terminaux existant sont de deux types : les poils sexuels et les poils asexuels.

Des poils asexuels se trouvent sur le cuir chevelu, les avant-bras et les jambes, les sourcils

chez les deux sexes et à tous les âges.

 

A la puberté, chez les deux sexes, les follicules pileux pubiens et axillaires, stimulés par les

androgènes, commencent également à produire des poils terminaux. Plus tard, chez le garçon

uniquement, suite à une stimulation androgénique supplémentaire, d’autres poils terminaux se

développent au niveau de la barbe, de la ligne blanche, parfois aussi du haut du tronc. Il y a

donc physiologiquement, dans ces régions, transformation de follicules en follicules terminaux.

En cas d’hypertrichose, une transformation similaire se produit en dehors des zones

normalement porteuses de poils terminaux. Le stimulus est cependant alors indépendant de

l'action des androgènes.

 

 

Evolution de la pilosité

La grossesse

 

La pilosité se modifie fréquemment dans un sens ou un autre, ces variations régressant la

 

plupart du temps 4 mois après l'accouchement.

Les épilations temporaires

-La décoloration

Bien que la décoloration soit la méthode la plus douce, elle a cependant tendance à allonger le

duvet qui grossit légèrement et devient roux.

-La pince

La pince a tendance à stimuler les poils environnants, surtout au niveau des zones

hormonodépendantes, et les quelques poils épilés au début se transforment souvent en des

dizaines de poils quelques mois plus tard.

 -Le rasage

Le rasoir a tendance à transformer tous les poils en poils terminaux, ce qui le contre-indique sur

tous les duvets et poils intermédiaires.

-La cire

La cire a tendance à réduire la densité pilaire, avec disparition du duvet mais renforcement

des poils restants. Au bout de quelques années, elle diminue la pilosité sous les aisselles et sur

les jambes en "chaussette", mais augmente la pilosité du genou ; elle est contre indiquée sur

les zones hormonodépendantes.

 

Avec l'âge

 

 

La pilosité diminue et s'affine sur le corps, avec une réduction de la densité et du nombre de

poils terminaux. Avec l’âge, la diminution progressive des mélanocytes et des kératinocytes

(donc de la kératine) provoque une décoloration des poils (ils deviennent blancs) et ralentit leur

croissance, ou la stoppe complètement (ce qui cause par exemple la calvitie).

 

Variation raciale

Ils existe des variations raciales régionales et sexuelles :

 

La barbe est rare chez les hommes flavodermes (ou de type asiatique).

 

La pilosité inter-mammaire est exceptionnelle chez les hommes mélanodermes (ou de type africian).

 

Beaucoup de femmes méditerranéennes ont une pilosité pubienne s'étendant sur la ligne

ombilico-pubienne et la face interne des cuisses .

 

Chez la femme enfin, il existe un épaississement progressif de certains poils, d'où l'apparition

sur la face de poils véritablement testoïdes à un certain âge. C'est le cas d'un grand nombre de

femmes ménopausées. Ce phénomène n'est pas symptomatique d'un désordre endocrinien

associé.

Il peut exister chez certaines femmes des poils isolés au niveau de l'aréole mammaire ou de la

ligne ombilico-pubienne.

 

Liés à une variation locale et isolée de la sensibilité des follicules pileux, ils n'ont pas de signification

pathologique, comme le confirment leur caractère ancien et leur non évolutivité.

 

Laurent PUJOL, Ostéopathe, a déménagé au 5 rue des Frères Leca, 98800 Magenta. Vous pouvez le joindre au +687 26 10 09

2 rue Edouard PENTECOST ,
Domaine Tuband,
98800 Nouméa, Nouvelle-Calédonie

Contacts

  • Fixe : +687 27 77 27
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • La première consultation en épilation Laser : ce qu'il faut savoir

     La première consultation en matière d'épilation laser est la plus importante de tout le processus. Elle ne doit pas être bâclée. Elle engage la responsabilité du patient et du médecin qui peut être condamné et peut aller jusqu'à se voir interdire d'exercer.

    Lire la suite
  • Contenu et déroulement d'une séance Laser

    L'image d'un acte de laser d'épilation facile et sans danger est largement véhiculé par les médias et certaines professions non médicales souhaitant une libéralisation d'actes médicaux vers le secteur commercial.

    Lire la suite
  • votre phototype

     LE PHOTOTYPE... C’est une notion importante en médecine esthétique tout particulièrement dans les indications des traitements de surface : peeling, lasers,lampe flash ... Il permet une classification des différents types de peau.

    Lire la suite
  • Resurfacing

    Le resurfacing est le meilleur moyen de régénérer un tissu jeune et sain sur le plan cutané. Les nouvelles technologies basées sur le laser en mode fractionné est le plus sure, il est indolore avec des effets secondaires faibles et complication exceptionnelle. Il permet de traiter également les cicatrices, cicatrices d'acnés , vergetures , ridules et rides en repulpant le tissu associé à un effet tenseur verticale.

    Lire la suite
  • Les différents types de peaux

      Les peaux claires ont besoin d'une protection plus élevée contre les UV que les peaux mates. Elles sont plus sensibles au soleil et ont plus de risque d'avoir un cancer de la peau. Les peaux foncées possèdent une plus grande quantité de mélanine qui filtre naturellement les UV. Connaître son phototype permet de choisir une crème solaire adaptée.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale