Cabinet Esthétique Cynanthus, traitements Lasers Médicaux (Pour info: le cabinet d'ostéopathie de Laurent Pujol a déménagé)

Indications de l'épilation laser

  L'épilation est apparue très tôt dans la civilisation humaine

 

 

 

Un peu d'histoire : le poil dans la culture humaine

 

L'épilation est apparue très tôt dans la civilisation humaine : elle était en effet très courante déjà

chez les Egyptiens. La pilosité était associée aux animaux, et l’épilation apparaissait alors

comme un symbole de pureté.

 

Les hommes, comme les femmes, s’épilaient intégralement le corps. De même dans la

civilisation Gréco-romaine, où l’épilation était de mise dans toutes les classes sociales et pour

les deux sexes. Durant la Renaissance, une autre technique était pratiquée : l’épilation du front.

 

Les femmes, voulant faire ressortir leur regard, s’épilaient jusqu’en haut du crâne.

Aujourd’hui, l’épilation est plus que jamais de rigueur, mais davantage chez les femmes que

chez les hommes.

 

Dans le sport, pour engranger les millièmes, les nageurs s'épilent tout le corps. Les cyclistes,

eux, s’épilent pour éviter que les pommades relaxantes ne les irritent ; et puis en cas de chutes,

il est plus difficile de soigner les plaies et brûlures s’il y a trop de poils.

 

Epilation esthétique ou de confort

 

Eliminer une pilosité axillaire diminue la transpiration, affiner un sourcil adoucit le regard, les

pilosités pubiennes étendues s'accordent mal avec les maillots de bain échancrés et la lingerie

fine, une pilosité sur les jambes n'est pas très féminine, tandis que certaines pilosités viriles des

épaules ou du dos sont de plus en plus mal vécues.

 

Enfin les notions de confort esthétique sont des données subjectives et la gêne est rarement

proportionnelle à la pilosité : les dysmorphophobiques peuvent développer des complexes à partir

d'une pilosité modérée, tandis que d'autres supportent bien une hyperpilosité inesthétique.

 

Les pseudo folliculites

 

Les pseudo folliculites sont localisées au niveau du cou après rasage et sur le Bikini et les

jambes après épilation à la cire. Sur les peaux noires, elles sont à l'origine d'une

hyperpigmentation inesthétique.

 

 

Hirsutisme

 

C'est l'apparition chez la femme de poils sur les territoires sexuels secondaires masculins,

développés sous l'action temporaire ou permanente des androgènes libres circulants. Les

zones les plus caractéristiques sont le menton, la région périmamelonnaire et la ligne blanche

sous-ombilicale. Chez la femme noire, le buste est souvent également touché.

A la ménopause, les hormones féminines diminuent et deviennent insuffisantes à

contrebalancer l'effet des androgènes, ce qui crée une hyper androgénie relative, parfois à

l'origine d'un développement de la pilosité du menton et de la lèvre supérieure

 

Hypertrichose

C'est l'exagération d'une pilosité normalement disposée. Elle est fréquente dans certaines

ethnies et dans certaines familles, avec une grande sensibilité du follicule pileux aux différents

stimuli. Elles sont souvent aggravées par les épilations temporaires. En pratique hirsutisme et

hypertrichose sont souvent associés.

 

Hyperpilosités iatrogènes

Certains médicaments provoquent un hirsutisme comme les stéroïdes anabol isants, le

clomifène, les progestatifs de première génération et la ciclosporine. D'autres, comme la

cortisone au long cours, développent une hypertrichose composée de poils fins sur tout le

corps. Chez la femme noire africaine, la cortisone appliquée pour blanchir la peau stimule la

pilosité du visage. Le minoxidil, enfin, peut faire apparaitre un duvet long et dense sur les

oreilles, les joues et le front.

 

Laurent PUJOL, Ostéopathe, a déménagé au 5 rue des Frères Leca, 98800 Magenta. Vous pouvez le joindre au +687 26 10 09

2 rue Edouard PENTECOST ,
Domaine Tuband,
98800 Nouméa, Nouvelle-Calédonie

Contacts

  • Fixe : +687 27 77 27
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale