Centre d'Assistance Médicale à la Procréation de Bretagne Sud Lorient
MICI, sexualité et désir d’enfant : que devrions-nous savoir ? - Centre d'Assistance Médicale à la Procréation de Bretagne Sud Lorient - Docvadis

MICI, sexualité et désir d’enfant : que devrions-nous savoir ?

Les Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin (MICI) ont des conséquences sur de nombreux aspects de la vie, notamment lors des rapports sexuels ou au cours de la grossesse.

MICI et sexualité sont-elles compatibles ?

Les rapports sexuels ne favorisent pas le déclenchement d’une poussée. Toutefois, il peut paraître difficile d’avoir des rapports sexuels lorsqu'on contrôle mal son corps et qu'on est victime d'une maladie touchant le périnée, les poussées étant susceptibles d’engendrer des douleurs et des saignements.

Par ailleurs, la prise en charge d’une MICI peut nécessiter une intervention chirurgicale qui touche le pelvis (par exemple l'ablation du rectum). Cette chirurgie s’accompagne dans certains cas d'une impuissance chez l’homme.

Quel impact ma MICI a-t-elle sur ma fertilité ?

Contrairement à une idée longtemps répandue, les femmes atteintes de MICI ont une fertilité normale en période de rémission. Lors des poussées, en revanche, la fertilité est souvent diminuée du fait de l’inflammation.

Chez l’homme, il arrive que les traitements provoquent une baisse de la fertilité, toujours réversible à l’arrêt du traitement.

Puis-je utiliser une contraception ?

Toutes les méthodes contraceptives habituelles sont utilisables avec les MICI : pilule, stérilet, préservatif, diaphragme, implant, etc.

La contraception est recommandée quand l’homme ou la femme reçoit un traitement contre une MICI. Certains médicaments devront être suspendus si le couple fait le choix d'une grossesse. N’hésitez pas à parler de votre désir de grossesse à votre médecin, qui vous aidera à la programmer.

Puis-je envisager une grossesse ?

Un projet d’enfant est tout à fait réalisable mais il est préférable qu’il soit discuté et planifié avec votre médecin car certains médicaments doivent être arrêtés plusieurs semaines avant la conception. Avant ce projet, votre médecin veillera à l’efficacité de votre contraception.

De plus, il vaut mieux être dans une période de rémission stable avant d'envisager d’avoir un enfant : une MICI active peut provoquer un accouchement prématuré et un faible poids à la naissance. Un accouchement par césarienne sera peut-être envisagé en cas d'atteintes anopérinéales actives. Si votre partenaire ne souffre pas lui-aussi d’une MICI, le risque que votre enfant soit atteint n’est que de l’ordre de 1 %.

De nombreux médicaments peuvent être utilisés pendant l'allaitement (anti-inflammatoires intestinaux, corticoïdes, etc.) mais d'autres sont contre-indiqués (antimétabolites, antinéoplasiques, etc.). Ces questions sont à aborder avec votre médecin.

Pole femme mère enfant du CHBS, Laboratoire BIOLOR


Service d' AMP 1er étage PFME , Laboratoire BIOLOR, Rue Louis Guiguen ,
56100 Lorient, France

Contacts

  • Fixe : 0297069285
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • On découvre un diabète pendant ma grossesse

    Vous êtes enceinte et on vous découvre un diabète pendant la grossesse. Ce n’est pas rare : c’est le diabète gestationnel. Il s’agit d’un diabète survenant uniquement chez la femme enceinte n’ayant pas de diabète connu auparavant, qui disparaît après l’accouchement dans 90% des cas. Il peut avoir un retentissement sur la mère et le bébé, ce qui justifie une surveillance et un traitement particuliers.

    Lire la suite
  • Hépatite C et grossesse : que devons-nous savoir ?

    Dans un couple, lorsque l’un des deux partenaires est suivi pour une hépatite C, le projet parental doit être programmé et discuté avec le personnel médical pour éviter tout risque de complication. Le dépistage de l’hépatite C a été récemment recommandé de façon systématique chez toutes les femmes en début de grossesse.

    Lire la suite
  • Cancer des testicules: je comprends les enjeux des traitements

    À l’issue du bilan effectué pour votre cancer du testicule, différents traitements peuvent être envisagés. Cette fiche fait le point sur ce qui pourra vous être proposé.

    Lire la suite
  • Suite à une greffe de cellules souches, pourrai-je avoir un enfant ?

    Les patients, ayant recours à une greffe dans le cadre du traitement d'un cancer du sang, peuvent s'interroger sur la possibilité d'avoir un enfant plus tard. Selon leur âge et le stade de leur maladie, ils peuvent disposer de mesures préventives pour préserver les cellules reproductrices, ou de solutions alternatives.

    Lire la suite
  • Vouloir un bébé après avoir eu un cancer : ce que je dois savoir

    Vous êtes jeune. Avant votre cancer, vous aviez un projet de grossesse. Faut-il abandonner cette idée ? Est-ce encore possible ? Est-ce dangereux ? Est-ce raisonnable ? Pour vous ? Pour le bébé ? Votre médecin vous conseillera.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale