Centre AMP - Polyclinique REIMS-BEZANNES

Actualités

  • Recommandations importantes émises par l'agence de la Biomédecine relatives à l'épidémie de Coronavirus.

    Publié le 14/03/2020

    Il est recommandé de reporter les activités cliniques et biologiques d’AMP pour les prises en charge NON DEBUTEES quelle que soit la technique (FIV, TEC, IA, don d’ovocytes, préservation de fertilité non urgente).

    - Pour les patientes en cours de traitement de stimulation, non atteintes par Covid-19, il est envisageable de poursuivre celui-ci afin de congeler les ovocytes ou les embryons et reporter le transfert embryonnaire après l’épidémie

    - Cependant, pour les femmes symptomatiques, il est recommandé autant que possible d’arrêter le traitement.

    - Pour les activités de don :
    o Il est recommandé de reporter le don d’ovocytes pour éviter une stimulation en période épidémique
    o Il est envisageable que le recueil des spermatozoïdes en vue d’un don soit reporté après l’épidémie. Cette activité est à apprécier selon les capacités organisationnelles des établissements.

    Ces recommandations sont destinées à toutes les patientes concernées, infectées ou non par le coronavirus, dans le but de réduire le nombre de femmes exposées au Covid-19 en cours de stimulation et en début de grossesse.

Bienvenue sur notre site

Les techniques d'Assistance Médicale à la Procréation ont pour but de répondre à la demande parentale d'un couple, afin de remédier à une infertilité médicalement avérée.

A Reims, La première fécondation in vitro a été réalisée en Octobre 1984 à la polyclinique Courlancy. Le centre réalise chaque année plus de 1000 ponctions ovocytaires et près de 300 enfants issus d'une FIV ou d'une décongélation embryonnaire naissent annuellement.

Notre centre d'AMP est agréé pour les techniques d'insémination, de fécondation in vitro (avec ou sans micro-manipulation) et de congélation embryonnaire.

L'activité du centre est pluridisciplinaire: gynécologues, biologistes, urologues, pédiatres, psychologues, endocrinologues, anesthésistes collaborent chaque jour afin d'accompagner les couples dans leur parcours.

Nous mettons à votre disposition des techniques spécialisées dans le domaine de l'AMP conventionelle et de la préservation de la fertilité. Notre objectif est de vous accompagner dans votre projet d’enfant en restant à votre écoute tout au long de votre parcours.

Le centre d'AMP a obtenu en avril 2011 la certification ISO 9001.

Vous pouvez prendre RDV sur le site Doctolib en cliquant sur la case "Prendre RDV" de la page d'accueil.

Équipe

Autres intervenants:

SECRETAIRES COORDINATRICES AMP: Laurence, Aurélie, Gaëlle.

ANESTHESISTES: 03 52 15 10 51

PSYCHOLOGUES:

Mme ATHURION-LAGHLID: 06 03 70 75 55 (ville)

Mme HRAICHE: 07 83 81 69 38 (Polyclinique)

Mme NAVARRO-MONTANINI: 03 26 77 88 21 (Polyclinique)

ACUPUNCTURE:

Mr PARMENTIER: 07 83 36 96 96

NUTRITIONNISTE:

Mme CABARET-GUIDEZ: 03 26 36 53 82 ou 06 98 72 63 32

SEXOLOGUE:

Docteur KREBS-PATAT Patricia: 03 26 35 45 74

Docteur PILCER: 06 80 46 84 16

UROLOGUES: 03 52 15 08 80

Docteur AMORY Jean Pol, Docteur HERARD Alain, Docteur VILLENA Philippe,

Docteur PIERREVELCIN Jean, Docteur RIPERT Thomas, Docteur CHASTE Damien

ENDOCRINOLOGUES: 03 52 15 10 00

Docteur NAKIB Ihab, Docteur LEROUX-GIMONNET Agnès

Polyclinique Bezannes


Centre AMP, 119 Rue Louis Victor de Broglie,
51430 Bezannes, France

Contacts

  • Fixe : 03 52 15 11 16 Urgences: 03 52 15 14 90
  • Fax : 03 52 15 11 18 centre-pma@wanadoo.fr
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Laboratoire Bioxa

Laboratoire Bioxa - Bezannes
119 rue Louis Victor de Broglie - RDC - Bat A.

51430 BEZANNES

Tél secrétaires AMP: 03 26 06 02 06

Fax: 03 26 06 12 75

Ouvert du Lundi au Vendredi de 7h30 à 19h30, le Samedi de 7h30 à 14h00.

Biologistes:
Dr Arnaud Boury, Dr Jean-Marc Dossot, Dr Paul Leulier,

Techniciennes AMP:
Nathalie Debreu, Martine Devilliers, Fiona Palma, Virginie Laurent, Carine Mouton, Emmanuelle Nivard.

Site web: www.bioxa.fr

Actualités

  • AMP et virus Zika: Recommandations de l'Agence de la Biomédecine pour les couples résidant en métropole souhaitant être pris en charge en AMP après un séjour dans une zone de circulation active du virus Zika:

    Publié le 04/04/2017

    Pour des séjours dans une région ou un pays où la fin d’épidémie n’a pas encore été officiellement
    déclarée, la prise en charge en AMP est possible au plus tôt 2 mois après le retour et sous certaines conditions. En effet, le risque de contamination par voie sexuelle peut persister plusieurs mois après le retour en raison de la présence prolongée du virus dans le sperme de certains hommes ayant été infectés. Les patients doivent en être informés préalablement à leur prise en charge.

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale