Centre Hospitalier J.E. Techer - Service d'AMP
Dois-je prendre des compléments alimentaires ? - Centre Hospitalier J.E. Techer - Service d'AMP - Docvadis

Dois-je prendre des compléments alimentaires ?

Les compléments alimentaires sont des sources concentrées de micronutriments, qui regroupent les vitamines, les minéraux et les oligoéléments. Ils n’apportent pas de calories mais sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme en facilitant les réactions énergétiques. Est-il nécessaire d’en consommer en dehors de notre assiette ?

Des micronutriments, pour quels bénéfices ?

La couverture de nos besoins en micronutriments permet d’éviter des maladies secondaires liées au déficit de l’un d’entre eux. On peut citer par exemple :

  • la carence en vitamine B1 et le Beri-Beri, retrouvé autrefois en Extrême-Orient, suite à une alimentation à base de riz décortiqué ;

  • la carence en vitamine C et le scorbut, fréquent chez les marins au XVIe siècle ;

  • l’insuffisance en fer et l’anémie ;

  • l’impact du déficit en iode sur le développement psychomoteur de l’enfant et sur la survenue d’une hypothyroïdie.

Par ailleurs, les micronutriments contribuent à lutter contre le développement de nombreuses maladies : diabète, maladies cardiovasculaires, troubles de la mémoire et dégénérescence maculaire liée à l’âge (partie centrale de la rétine).

Des micronutriments, pour qui ?

Si la carence en micronutriments doit être évitée, une consommation excessive peut être tout aussi nocive. En effet, un certain nombre de travaux scientifiques suggère que la prise régulière de certains compléments alimentaires pourrait avoir des effets contraires aux effets attendus.

Par exemple, l’analyse d’un bon nombre d’études portant sur une supplémentation non alimentaire en vitamines A et E a montré une légère augmentation de la mortalité chez les patients concernés. Un excès supplémentation peut donc avoir un effet pro-oxydant, c’est-à-dire qu’il favorise l’apparition des radicaux libres qui accélèrent le vieillissement des cellules.

La supplémentation de l’alimentation en micronutriments doit donc être ciblée à l’intention des personnes déficitaires ou à risque de présenter un déficit lié à leur état de santé ou leur situation médicale temporaire :

  • la future maman avant le début de grossesse pour prévenir des anomalies neurologiques de son bébé ;

  • les personnes ayant subi une chirurgie de l’obésité ;

  • les personnesqui suivent des régimes alimentaires très restrictifs ;

  • les personnes âgées ayant une alimentation déséquilibrée, nourries artificiellement par sonde

Des micronutriments oui…mais lesquels ?

La meilleure source de nutriments est l’alimentation, du fait de la qualité nutritionnelle des aliments consommés. Ainsi, il est clairement prouvé que manger des fruits et des légumes est associé à un moindre risque de maladies cardiovasculaires.

Les micronutriments diversifiés et naturels issus de notre alimentation sont par ailleurs mieux absorbés par l’organisme.

En dehors de situations spécifiques, il convient d’assurer un apport en nutriments par une alimentation suffisamment diversifiée et riche notamment en fruits et légumes. La prise répétée et sur le long-terme de complément nutritionnels peut comporter des risques pour votre santé. N’hésitez pas à en parler à votre médecin.

Centre Hospitalier J.E. Techer


Service d'AMP, 1601 Boulevard des Justes,
62100 Calais, France

Contacts

  • Fixe : 0321463551
  • Fax : 0321463552
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • J'apprends à lire les étiquettes pour mieux choisir mes produits alimentaires

    L’étiquetage de denrées alimentaires préemballées répond à des règles précises. Obligatoires, la liste des ingrédients et la présence possible d’allergènes doivent faire l’objet de toute votre attention. L’étiquetage est fait pour aider le consommateur dans ses choix. Il doit être visible.

    Lire la suite
  • Obésité : je contacte le Collectif national des associations d’obèses (CNAO)

    Regroupant trente-cinq associations de patients ou de proches de patients souffrant d’obésité, le Collectif national des associations d’obèses (CNAO) a pour principaux objectifs de transmettre de l’information au Grand public et aux patients afin de mieux leur venir en aide et de représenter un interlocuteur privilégié des pouvoirs publics (sur les thèmes du surpoids et de l’obésité) et de l’industrie agroalimentaire.

    Lire la suite
  • J'envisage une grossesse après une chirurgie de l’obésité

    Une grossesse est tout à fait possible après une chirurgie. Mais il est nécessaire de l’éviter dans les premiers mois après l’intervention, de la préparer et d’être suivie de façon spécifique pendant la grossesse et l’allaitement.

    Lire la suite
  • Je comprends mieux l'obésité

    Par sa complexité, l’obésité engendre de la part des personnes concernées de nombreuses interrogations. Quelles sont les origines de l’obésité ? Et ses risques pour la santé ? Que faire face à l’obésité ? Que peut-on (ou doit-on) manger lorsqu’on souffre d’obésité ? La gastroplastie est-elle adaptée à tous les cas d’obésité ?... Autant de questions auxquelles des experts de l’obésité apportent dans ce site des réponses sûres et validées scientifiquement.

    Lire la suite
  • Il nous est recommandé de manger cinq fruits et légumes par jour

    Une alimentation équilibrée est un facteur de bonne santé. Qu’il s’agisse du cancer, des maladies cardiovasculaires, de l’obésité, de l’ostéoporose ou du diabète, fruits et légumes ont leur rôle à jouer.

    Lire la suite

Urgences et premiers soins

Je souhaite contacter les urgences. Qui dois je appeler ? Pour quoi ?

Le SAMU (15) : Réponse en direct.
Urgences Médicales. Blessés par accident. Malaise dans un lieu public. Accident du travail

Les POMPIERS (18) : Réponse en direct.
Incendie. Accident de la route. Accident domestique, c'est-à-dire survenant à la maison. Explosion. Intoxication au Gaz ou toxiques. Noyade.

La SECURITE (17) : Réponse en direct.
Accident de la route.

L'URGENCE (112) : Service centralisateur.

Numéro européen à utiliser de préférence depuis un téléphone mobile.
Votre appel sera dirigé vers un des services de secours le plus proche.

Découvrez tous nos conseils

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale