Le site du Docteur Cécile Ducos

Cardiologie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Diabétique de type 1 je gère mon alimentation - Le site du Docteur Cécile Ducos - Docvadis

Diabétique de type 1 je gère mon alimentation

Equilibrer votre diabète de type 1 nécessite avant tout d’adapter votre traitement insulinique à votre prise alimentaire. Une bonne hygiène de vie accompagnée d’une alimentation saine et équilibrée est naturellement recommandée.

Pourquoi mon médecin m’a-t-il prescrit de l’insuline ?

Votre diabète empêche votre organisme d’utiliser le sucre, «carburant alimentaire » indispensableà son fonctionnement. Les injections d’insuline visent à corriger ce défaut : ce traitement est OBLIGATOIRE et À VIE.

Je suis diabétique de type 1, cela signifie-t-il que je vais devoir suivre un régime toute ma vie ?

Non, ce sont vos injections d’insuline qui s’adapteront à votre alimentation. Toutefois, vous avez tout intérêt à manger « sain et équilibré » comme toute personne qui veut  rester en bonne santé.

Mon diabète implique-t-il des contraintes particulières ?

L’alimentation doit rester un plaisir et une liberté, mais vous devez adapter vos doses d’insuline rapide aux glucides que vous mangez.

Si je supprime totalement le sucre, vais-je améliorer ma glycémie ?

Non. Votre organisme a besoin de sucre pour fonctionner et, si vous ne l’apportez pas par votre alimentation, c’est votre foie qui prendra le relais en fabriquant du sucre à partir de vos muscles : cela fera quand même monter la glycémie. Vos besoins quotidiens en sucre peuvent être satisfaits par la consommation de féculents (céréales, pain, pâtes, riz, pommes de terre…), de fruits et de laitages...

Si je ne mange pas, dois-je quand même faire mon injection d’insuline?

Il faut distinguer l’injection d’insuline basale, indépendante de votre prise alimentaire, destinée à pallier le manque de sécrétion d’insuline du pancréas, et les injections d’insuline rapide, calculées pour s’adapter à votre ration glucidique. En cas de repas léger ou sauté, votre injection d’insuline basale reste inchangée, mais votre insuline rapide doit être diminuée ou omise.

Puis-je boire de l’alcool ?

Oui, modérément : l’équivalent de 2 ou 3 verres de vin par jour, au maximum. ATTENTION, vous ne devez pas consommer d’alcool à jeun pour éviter l’hypoglycémie. A noter que la bière contient du sucre, à comptabiliser dans votre ration glucidique si vous enbuvez.

Comment puis-je savoir quoi manger ?

Nous définirons ensemble votre ration journalière calorique et glucidique adaptée à votre âge, votre activité physique, votre poids et votre diabète. Vous pourrez varier votre alimentation en tenant compte du contenu en glucides des aliments.
Par exemple :

Une portion de glucides = 20 grammes de glucides

40 g de pain = 20 g de glucides

100 g de féculents =
20 g de glucides

1 fruit de 150 g =
20 g de glucides

3 biscottes
2 tranches de pain de mie
2 crêpes
1 croissant
1 brioche
1 éclair
10 biscuits apéritif

100 g de pommes de terre
50 g de frites
100 g de pâtes, ou de riz, ou de lentilles, ou de semoule, ou de haricots secs

1 pamplemousse
1 grosse orange
4 mandarines
1 pomme
1 poire
1 pêche
3 ou 4 abricots
3 prunes
2 kiwis
1/4 d’ananas
300 g de melon ou
de fraises
30 g de fruits secs : 2 pruneaux, 2 dattes, 2 figues, 2 boules de glace ou de sorbet

Vous devez être attentif à la quantité et au type d'aliments que vous mangez : le nombre d’unités d’insuline rapide que vous injectez dépend du contenu en glucides de vos repas.

Cabinet de Cardiologie

68 rue DANTAGNAN ,
33240 SAINT ANDRE DE CUBZAC, France

Contacts

  • Fixe : 05 57 43 44 93
  • Fax : 05 57 45 38 71
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Hopital de Libourne

Centre Hospitalier Robert Boulin ,
112 rue de la Marne,
33500 Libourne, France

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Diabétique, je m'informe sur les signes et les conséquences d'une hypoglycémie

    L’hypoglycémie n’est pas une maladie, mais un manque de sucre dans le sang. Elle est fréquente chez les diabétiques traités par insuline ou par certains médicaments. Il ne faut ni la dramatiser ni la négliger.

    Lire la suite
  • Je comprends mon taux d'HbA1c

    Le taux d’HbA1c, c’est le témoin de l’équilibre du diabète. Ce dosage sanguin fondamental, réalisé avec une simple prise de sang (non à jeun), reflète l’équilibre global de votre diabète au cours des 2 ou 3 derniers mois. Il permet d’ajuster votre traitement si besoin.

    Lire la suite
  • Diabétique, je réduis mes risques cardiovasculaires : les bons conseils

    Votre diabète, s’il est mal contrôlé, peut provoquer de l’athérosclérose, et petit à petit vos artères se bouchent. Cela peut entrainer des problèmes au cœur, au cerveau et aux jambes. La prévention des atteintes cardiovasculaires est fondamentale. Voici quelques conseils simples à suivre.

    Lire la suite
  • Diabète et pieds

    Les pieds des diabétiques sont plus fragiles que ceux de personnes non diabétiques dans certaines circonstances. C'est pourquoi ils doivent faire l’objet d’une attention soutenue.

    Lire la suite
  • Diabète et nerfs

    L'excès de sucre dans le sang, en cas de diabète mal équilibré, peut entraîner des lésions de vos nerfs. Cette complication du diabète, longtemps discrète, impose la vigilance. Vous apprendrez à bien surveiller vos pieds s'ils deviennent insensibles. Une petite plaie peut entraîner une gangrène d'un orteil, et même du pied. Vous devez être examiné au moins une fois par an pour dépister et prévenir ces complications.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale