Le site du Docteur Cecile DEFRANCE

Cardiologie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je reprends une activité physique après un infarctus - Le site du Docteur Cecile DEFRANCE - Docvadis

Je reprends une activité physique après un infarctus

Vous avez été victime d’un infarctus. Il est désormais nécessaire de reprendre une activité physique régulière.

J'ai été victime d'un infarctus, puis-je reprendre une activité physique ?

Oui. Après un infarctus du myocarde,la reprise d'une activité physique est fortement conseillée, car elle réduit le risque de récidive et permet un rétablissement plus rapide.
Après avoir suivi un programme de réadaptation, et sur conseil de votre cardiologue qui vous guidera en fonction de votre âge, de votre pratique antérieure et de votre état cardiaque, vous pourrez reprendre un exercice physique régulier.

Quels sports me conseillez-vous ?

Privilégiez les sports d'endurance, comme la marche, le vélo et la natation. Le jogging n'est pas interdit. Dans tous les cas, l'augmentation de l'activité doit être progressive au cours de la même séance et d'une séance à une autre.
La gymnastique peut être pratiquée en alternance avec un sport d'endurance.
Les autres sports peuvent être pratiqués en loisir, sous certaines conditions, après accord de votre cardiologue. Les performances réalisées lors de l'épreuve d'effort constituent une aide précieuse pour évaluer le niveau d'efforts autorisé.
Les exercices violents susceptibles de provoquer de subites accélérations cardiaques, comme le squash, le foot, le rugby, la course de vitesse (sprint), ou ceux à risque, comme l'alpinisme, la plongée sous-marine, le deltaplane…, sont à proscrire.
Les sports de contact sont contre-indiqués si vous êtes sous anticoagulant, et ils sont à éviter si vous êtes sous antiagrégant plaquettaire (aspirine ou autre). Demandez conseil à votre médecin ou à votre cardiologue.

Privilégiez les sports d'endurance comme la marche, le vélo et la natation que vous pouvez alterner avec la gymnastique. Un peu d'entrainement vous permettra de vous mettre au jogging !Privilégiez les sports d'endurance comme la marche, le vélo et la natation que vous pouvez alterner avec la gymnastique. Un peu d'entrainement vous permettra de vous mettre au jogging !

Quelles précautions dois-je prendre ?

Tous les efforts que vous réaliserez doivent être précédés d'un échauffement de 10minutes par des mouvements d'étirement et de renforcement musculaire.
Pour être efficace, votre entraînement doit être d'au moins 3 séances par semaine d'une durée de 30 à 45 minutes chacune.
Le temps de récupération doit être équivalent à celui de l'effort fourni.
Vous devez garder une aisance respiratoire pendant tout votre effort, ce qui signifie que vous devez être capable d'échanger quelques mots sans être trop essoufflé(e).

Au quotidien, comment puis-je entraîner mon cœur ?

Marchez. Comme tous les sports d'endurance, la marche permet d'entretenir votre condition physique et de faire travailler votre cœur. Elle n'entraîne ni essoufflement ni fatigue musculaire. Elle est à la portée de tout le monde et permet une adaptation très progressive à l'effort.
Préférez l'escalier à l'ascenseur. Pour les petits trajets, ne cédez pas à la facilité de prendre la voiture. Puis, progressivement, marchez le plus régulièrement possible pendant environ 30 minutes par jour. D'autres activités contribuent à lutter contre la sédentarité: aller faire ses courses à pied, promener son chien, jardiner, par exemple.

La reprise d'une activité physique est un élément essentiel du traitement après un infarctus du myocarde et constitue une des meilleures préventions contre les maladies cardiovasculaires ou leurs récidives.

Commentaire du Docteur Cecile DEFRANCE

Après un infarctus, la reprise d'une activité physique puis son maintien dans le temps est bénéfique, car elle permet de mieux contrôler les facteurs de risque cardiovasculaire.

 

L'activité physique régulière diminue le risque de refaire un infarctus ou un autre accident cardiaque...

 

L'activité physique régulière fait donc partie intégrante du traitement, au même titre que les médicaments.

Par contre, elle ne doit pas être faite n'importe comment!

 

La réadaptation cardiaque permet d'apprendre à faire l'activité physique correctement , sans "abîmer" son coeur ni prendre de risque inconsidéré... De plus elle permet de retrouver confiance en soi après l'infarctus, et elle vous permettra de vous sentir mieux physiquement et moralement .

 

Un programme de réadaptation cardiaque est sans doute accessible près de chez vous: renseignez-vous auprès de votre médecin traitant ou de votre cardiologue.

 

Votre cardiologue vous proposera sans doute de réaliser quelques examens (ECG et test d'effort par exemple) avant de prescrire la réadaptation, afin de vérifier que votre état de santé est stable sur le plan cardiovasculaire .

 

Ensuite il vous adressera à un centre de rédaptation cardiaque proche de chez vous, car cette prise en charge nécessite une presciption médicale (médecin traitant ou au mieux cardiologue).

 

Enfin, dans de nombreux centres de réadaptation, il existe des associations (type "Club Coeur et Santé", parrainé par la Fédération Fraçaise de Cardiologie) qui proposent des activités phys iques adaptées et encadrées après la fin de la réadaptation, afin de vous aider à maintenir une activité physique régulière au long cours

SPORTIVA

96 rue Gustave DELORY ,
Clinique Lille Sud,
59810 LESQUIN, France

Contacts

  • Fixe : 03 20 97 82 57
  • Fax : 03 20 97 82 00
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Clinique de La Mitterie

195 RUE ADOLPHE DEFRENNE ,
59160 LOMME, France

Contacts

  • Fixe : 03 20 22 64 00
  • Fax : 03 20 22 34 51
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale