Le site du Docteur Claude DEROUSSENT

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée

Je serai absent du 26/11/2018 au 02/12/2018 23:00
En poste aux urgences de l'hôpital de Thann de 8h30 à 20h30

Je serai absent du 13/12/2018 au 16/12/2018 23:00
En poste aux urgences de l'hôpital de Thann de 8h30 à 20h30

Je serai absent du 20/12/2018 au 23/12/2018 23:00
En poste aux urgences de l'hôpital de Thann de 8h30 à 20h30

Mélanome : je m’informe sur les avancées thérapeutiques - Le site du Docteur Claude DEROUSSENT - Docvadis

Mélanome : je m’informe sur les avancées thérapeutiques

Le mélanome est un cancer de la peau qui guérit facilement s’il est traité à un stade précoce. Il peut être grave lorsque le diagnostic est fait tardivement et que la tumeur s’est étendue et propagée à d’autres organes. Toutefois, des progrès ont été faits ces dernières années dans la prise en charge de ces formes évoluées de mélanomes avec l’arrivée de nouveaux traitements : thérapies ciblées, immunothérapie.

Ma tumeur est localisée, aurai-je besoin d’un de ces nouveaux médicaments ?

Les nouveaux traitements sont destinés aux mélanomes avec des métastases ; ils ne concernent pas les mélanomes localisés pour lesquels on dispose de traitements efficaces depuis plus longtemps.

Si votre mélanome a moins d’1 mm d’épaisseur (stade I), l’ablation chirurgicale suffit, le plus souvent à la guérison de votre cancer. Il faudra, parfois, plusieurs interventions et une chirurgie large avec greffe.

Si la tumeur est un peu plus épaisse (stade II)  ou si un ganglion de voisinage est envahi (Stade III), après l’intervention et en fonction de votre risque de récidive, un traitement par interféron alpha  pourra vous être proposé. Ce médicament existe depuis plusieurs années ; il détruit les cellules tumorales et diminue le risque de récidives ; il peut entrainer des effets secondaires très pénibles (syndrome grippal, fatigue). 

Le médecin m’a parlé de métastases, qu’est-ce que cela signifie pour moi ? 

Si votre mélanome n’a pas été détecté et traité à un stade précoce, des cellules malignes ont pu diffuser hors de la tumeur, envahir des ganglions et atteindre d’autres organes comme le cerveau, le foie, les poumons ou les os. Le mélanome est dit de stade IV. Retirer chirurgicalement le mélanome et les ganglions atteints ne suffira pas, il faut aussi parvenir à éliminer les cellules cancéreuses disséminées dans votre organisme.

Des progrès récents ont été faits dans la prise en charge de ces mélanomes métastasés. En effet, les médecins disposent, maintenant, de deux nouvelles classes de médicaments, les thérapies ciblées et l’immunothérapie. 

Qu’est-ce qu’une thérapie ciblée ? 

La thérapie ciblée est un médicament qui neutralise, de façon précise,  une protéine anormale, présente dans la cellule cancéreuse. En fonction du type de cancer, les protéines anormales peuvent être différentes, ainsi que  le traitement ciblé qui leur sera opposé.

Dans le mélanome, la protéine anormale s’appelle B-Raf ; elle est située dans la cellule cancéreuse. Pour détruire les cellules cancéreuses contenant B-Raf, on administre un médicament anti-B-Raf. 

J’ai un mélanome métastasé, est-ce que j’aurai un médicament anti-BRAF ? 

La thérapie ciblée n’a d’intérêt que si la protéine anormale que l’on vise est présente dans les cellules tumorales. Pour savoir si cette molécule anormale est présente dans votre tumeur, le laboratoire va rechercher l’existence d’une mutation BRAF V600 au sein des cellules cancéreuses. Ce test est fait à partir d’une biopsie ou de la tumeur elle-même que le chirurgien a retirée. Il est réalisé dans des laboratoires spécialisés dans l’étude de la génétique des tumeurs

Le médicament anti-BRAF n’est indiqué que chez les patients porteurs de la mutation BRAF V600.

Parfois on associe à l’anti-BRAF une deuxième thérapie ciblée pour augmenter l’efficacité du traitement. 

Comment l’immunothérapie peut-elle agir sur mon cancer ? 

L’immunothérapie est une autre sorte de médicaments, utilisée depuis peu de temps dans le cancer. Ce type de médicament stimule (booste) le système immunitaire de l’organisme pour qu’il parvienne à éliminer les cellules cancéreuses ; son objectif est de diminuer, voire de faire disparaître la tumeur et les métastases. Plusieurs études sont en cours pour évaluer l’intérêt de cette approche. 

Il semble que les meilleurs résultats soient obtenus en associant plusieurs médicaments d’immunothérapie. D’après les études cliniques, une association donne déjà des résultats prometteurs.

Le mélanome est un cancer de plus en plus fréquent. Il est, le plus souvent, lié à une exposition trop importante aux rayonnements solaires ou aux ultra-violets. Pris à un stade précoce il guérit, le plus souvent totalement, d’où l’importance de faire examiner régulièrement votre peau et de correctement vous protéger du soleil. Si jusqu’à récemment, le pronostic du mélanome à un stade avancé était sombre, le développement d’approches thérapeutiques innovantes ouvre des nouvelles perspectives pour le traitement des mélanomes métastasés mais aussi d’autres cancers.

SAMU 68


Médecin Régulateur libéral, Mulhouse,

Polyclinique


Centre de soins non programmés, 1 Rue Saint-Jacques,
68800 Thann, France

Cabinet Médical Du Dr Claude Deroussent

10 Rue du Rhin,
(impasse Du Rhin),
68320 Muntzenheim, France

Contacts

  • Fixe : 0389477093
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale