Le site du Docteur Claude DEROUSSENT

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée

Je serai absent du 04/10/2018 au 07/10/2018 23:00
En poste aux urgences de l'hôpital de Thann de 8h30 à 20h30

Je serai absent du 11/10/2018 au 14/10/2018 23:00
En cas de nécessité durant mon absence, vous pouvez joindre le Cabinet Médical de KUNHEIM au 03 89 78 85 00

Je serai absent du 18/10/2018 au 21/10/2018 23:00
En poste aux urgences de l'hôpital de Thann de 8h30 à 20h30

Je souffre d'asthme professionnel - Le site du Docteur Claude DEROUSSENT - Docvadis

Je souffre d'asthme professionnel

L’environnement professionnel peut avoir des conséquences sur notre santé : il peut être responsable d’asthme.

Qu’est-ce que l’asthme professionnel ?

L’asthme est une inflammation des voies respiratoires, qui entraîne un rétrécissement des voies aériennes. Le sujet éprouve des difficultés à respirer.
L’asthme professionnel est déclenché ou aggravé par des éléments présents sur le lieu de travail.
Les métiers les plus touchés sont : les boulangers-pâtissiers, les métiers de la santé, les coiffeurs, les peintres, les travailleurs du bois et les personnels de nettoyage.

Quelles sont les différentes formes d’asthme professionnel ?

On distingue deux formes d’asthme professionnel :

  • La première se manifeste après un certain temps d’exposition à des produits déclencheurs, d’origine végétale ou animale ; ce temps peut varier entre quelques semaines et quelques années, par exemple pour certaines peintures.

  • La deuxième se caractérise par l’apparition rapide de symptômes : 24 h après l’exposition. Elle est due à la présence d’irritants en forte concentration, comme le chlore.

Comment puis-je savoir si je suis atteint d’asthme professionnel ?

Si vos symptômes disparaissent lorsque vous quittez votre lieu de travail, pendant vos congés par exemple, ou s’ils diminuent durant le week-end, il est probable que vous soyez atteint d’asthme professionnel.
Si vous avez changé de métier et si les symptômes n’étaient pas présents auparavant, parlez-en à votre médecin ou au médecin du travail.
Il revient au médecin de confirmer le diagnostic en utilisant les tests appropriés.

Que peut-on faire ?

Le traitement de l’asthme professionnel passe par l’éviction, c’est-à-dire l’arrêt de l’exposition au risque ; si l’éviction n’est pas possible, il faudrait au moins réduire l’exposition. Bien sûr, les traitements habituels de l’asthme (bronchodilatateurs, anti-inflammatoires…) peuvent être nécessaires pour contrôler les symptômes.
L’éviction du risque peut impliquer l’utilisation de produits moins allergisants, votre reclassement au sein de l’entreprise, voire votre réorientation. Celle-ci est parfois difficile à mettre en pratique.

Comment puis-je me réorienter ?

Si aucune solution n’est trouvée sur votre lieu de travail, vous pouvez vous adresser à la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH), lieu unique chargé de l’accueil et de l’accompagnement des personnes handicapées et de leurs proches, afin de préparer leur reclassement. Un bilan de compétences pourra être effectué, en vue de formuler des propositions pour une nouvelle formation professionnelle.

Supprimer le déclencheur de la crise d’asthme réduit les symptômes, mais c’est parfois au prix d’un reclassement, voire d’une réorientation professionnelle.

SAMU 68


Médecin Régulateur libéral, Mulhouse,

Polyclinique


Centre de soins non programmés, 1 Rue Saint-Jacques,
68800 Thann, France

Cabinet Médical Du Dr Claude Deroussent

10 Rue du Rhin,
(impasse Du Rhin),
68320 Muntzenheim, France

Contacts

  • Fixe : 0389477093
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale