Le site du Docteur Claude DEROUSSENT

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée

Je serai absent du 15/11/2018 au 16/11/2018 23:00
En poste aux urgences de l'hôpital de Thann de 8h30 à 20h30

Je serai absent du 26/11/2018 au 02/12/2018 23:00
En poste aux urgences de l'hôpital de Thann de 8h30 à 20h30

Je serai absent du 13/12/2018 au 16/12/2018 23:00
En poste aux urgences de l'hôpital de Thann de 8h30 à 20h30

Je voyage avec mon diabète - Le site du Docteur Claude DEROUSSENT - Docvadis

Je voyage avec mon diabète

Votre diabète ne doit pas être un obstacle au voyage. Toutefois, celui-ci exige une organisation rigoureuse afin de conserver votre santé au beau fixe.

Quels documents administratifs dois-je prévoir ?

Emportez une ordonnance complète (matériel et médicaments) et un certificat médical rédigé si possible en anglais. Le nom des médicaments doit être indiqué sous la forme DCI (dénomination commune internationale). Conservez ces documents sur vous, si vous voyagez en avion et si un traitement doit vous être administré pendant le vol.
Demandez à votre centre de Sécurité sociale la carte européenne d’assurance-maladie si vous voyagez dans un pays membre de l’Union.
Si vous partez pour plusieurs semaines, demandez l’accord préalable de la Caisse d’assurance-maladie pour la délivrance d’un traitement supérieur à un mois, avec l’ordonnance du médecin mentionnant : « Traitement pour 2 ou 3 mois à délivrer en une seule fois ».
Prévoyez une assurance rapatriement : vérifiez que les clauses particulières n’excluent pas les diabétiques.
Procurez-vous une carte de diabétique en anglais auprès d’une association.
N’oubliez pas votre carnet de vaccinations.
Conservez sur vous mon numéro de téléphone et les coordonnées du service de diabétologie dans lequel vous êtes traité.

Que dois-je prévoir dans ma trousse à pharmacie ?

Emportez votre traitement (médicaments oraux, insuline habituelle et insuline rapide…), votre matériel d’injection si vous en avez (seringues, stylo injecteur, aiguilles) et le matériel de surveillance de votre diabète (bandelettes, lecteur de glycémie et piles).
Prévoyez des pansements et un désinfectant, ainsi qu’un stock d’insuline de réserve et du matériel de rechange. Comptez comme si votre séjour allait durer deux fois plus longtemps.
Placez votre insuline dans un emballage isotherme, car elle est sensible aux variations de température.
Préparez deux trousses pour ne pas être démuni en cas de retard ou de perte de vos bagages. Conservez toujours avec vous l’une des deux.
Emportez quelques morceaux de sucre ou des biscuits.

Si je prends l’avion ? Quelques informations utiles

Sur certaines compagnies, vous pouvez commander, lors de votre réservation, un plateau-repas pour diabétiques. Par prudence, emportez un peu de pain avec vous pour l’apport de glucides lents.
Conservez en bagage à main une de vos trousses à pharmacie contenant vos médicaments oraux et/ou votre insuline, votre matériel nécessaire pendant le voyage et pendant les quelques jours qui suivent.
Attention à bien respecter la réglementation qui limite à 100 millilitres de liquide (soit un dixième de litre) le volume transportable en bagage cabine. Le reliquat de votre insuline doit donc voyager en soute.
Lors du passage au poste de sûreté, ayez avec vous une ordonnance et un certificat médical rédigé en français, à votre nom et en cours de validité, comportant tous les éléments de votre traitement. Si vous rencontrez des difficultés, faites appel au superviseur ou au chef d’équipe de sûreté.
A bord, il est recommandé d’avoir avec vous votre carte de diabétique (rangée avec vos papiers d’identité). Si vous avez un malaise, cette carte sera utile au personnel de bord.

Et pendant mon séjour ?

Conservez vos bonnes habitudes d’autocontrôle, de surveillance et d’adaptation de votre traitement.
En cas d’activité physique plus intense, adaptez votre traitement et soyez plus prudent, les structures de soins ne sont pas forcément toutes proches.
Ne buvez que de l’eau en bouteille et, pour vos repas, pensez à toujours bien calculer en équivalences glucidiques.
Veillez à bien surveiller vos pieds, à mettre des chaussures confortables et à soigner immédiatement une ampoule (pansement hydrocolloïde) ou une plaie même petite (désinfection, pansement).

La carte européenne d’assurance-maladie est valable un an. Vous pouvez l’obtenir auprès de votre caisse d’assurance-maladie. Elle permet de pouvoir bénéficier de la priseen charge des soins nécessaires durant un voyage en Europe.

SAMU 68


Médecin Régulateur libéral, Mulhouse,

Polyclinique


Centre de soins non programmés, 1 Rue Saint-Jacques,
68800 Thann, France

Cabinet Médical Du Dr Claude Deroussent

10 Rue du Rhin,
(impasse Du Rhin),
68320 Muntzenheim, France

Contacts

  • Fixe : 0389477093
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je pars en mer : que devrais-je savoir sur le mal de mer ?

    Le bateau est le moyen de transport le plus susceptible de provoquer le mal des transports. Pouvant toucher un passager occasionnel comme un marin aguerri, le mal de mer, appelé naupathie, peut entraîner des symptômes bien plus importants qu’une simple nausée.

    Lire la suite
  • Je voyage en étant cardiaque : les bons conseils

    Etre cardiaque ne doit pas être un frein à vos envies de voyager. La plupart des déplacements, même lointains, sont possibles. Il faut néanmoins respecter certaines règles pour le faire en toute sécurité et pour en profiter pleinement. Voici quelques conseils simples à suivre.

    Lire la suite
  • En mer, j’évite les piqûres venimeuses : les bons conseils

    Vous pouvez rencontrer des animaux venimeux si vous nagez, plongez dans les eaux tropicales, intertropicales ou tempérées chaudes, ou lorsque vous vous promenez en bord de mer. Pour éviter leurs piqûres de venin, vous devez être vigilant et observer certains gestes. Voici quelques conseils simples à suivre.

    Lire la suite
  • En voyage : je me méfie d'un animal pouvant être enragé

    La rage est une maladie virale transmise à l’homme par un mammifère, le plus souvent un chien, lors d’une morsure ou d’un léchage sur une peau lésée. La maladie est toujours mortelle une fois déclarée. Il est impératif de respecter les mesures de précaution et de consulter très rapidement si vous avez eu un contact à risque avec un animal potentiellement porteur.

    Lire la suite
  • Je voyage avec mon diabète de type 1

    Vous êtes diabétique de type 1 et vous allez voyager. Certaines précautions doivent être prises pour prévenir tout risque de déséquilibre de votre diabète.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale