Le site du Docteur Claude DEROUSSENT

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée

Je serai absent du 26/11/2018 au 02/12/2018 23:00
En poste aux urgences de l'hôpital de Thann de 8h30 à 20h30

Je serai absent du 13/12/2018 au 16/12/2018 23:00
En poste aux urgences de l'hôpital de Thann de 8h30 à 20h30

Je serai absent du 20/12/2018 au 23/12/2018 23:00
En poste aux urgences de l'hôpital de Thann de 8h30 à 20h30

Gale : traitement et

Gale : traitement et "nettoyage de printemps" pour toute ma famille

La gale est une affection cutanée contagieuse. Elle se traite bien. Certains gestes permettent de se débarrasser de tout risque de recontamination.

Qu'est-ce que la gale ?

C'est une maladie très contagieuse de la peau due à un parasite nommé le sarcopte.

La femelle du sarcopte vit dans l'épiderme et y creuse des galeries dans lesquelles elle pond des oeufs. Deux ou trois semaines plus tard, ceux-ci donnent naissance à une nouvelle génération de sarcoptes adultes.

Est-ce contagieux ?

Oui.

La transmission se fait par un contact "peau à peau", prolongé et/ou intime d'un individu contaminé à un autre. Elle se fait également de façon indirecte par le linge ou par de la literie (matelas, couette...).

 

Les ganglions axillaires sont situés sous l'aisselle.

 

Quelles sont les manifestations ?

Après une incubation de 30 jours, une démangeaison intense (prurit) se manifeste, surtout la nuit.

Elle réveille celui qui en souffre.

Les zones touchées sont caractéristiques et les démangeaisons siègent dans les plis cutanés, entre les doigts, au niveau des aisselles, sur la face antérieure des poignets, sur les chevilles, au niveau des seins, des organes génitaux.

La gale étant contagieuse, l'ensemble des personnes vivant sous le même toit décriront les mêmes signes.

Quel est le traitement ?

Il sera adapté selon que la gale est commune ou profuse.

Dans le cas de gale commune, il faut traiter tous les membres de votre famille vivant sous votre toit, voire les personnes avec lesquelles vous êtes en contact. On recherche ce que l'on appelle les sujets-contacts. 

Chacun sera traité localement et éventuellement par voie orale mais surtout simultanément.

Vous repecterez bien les prescriptions de votre médecin ou de votre dermatologue.

 

Il faut dans le même temps décontaminer le linge. Les vêtements portés depuis une semaine doivent être lavés, si possible en machine à 60 degrés.

Une désinfection de l’environnement n'est pas indiquée dans le cas de gale commune.

 

48 heures après le traitement, la contagion n'est plus à craindre.   Mais le prurit peut persister encore quelques jours à plusieurs semaines.

Si le traitement n'est pas bien réalisé, il faudra le renouveler jusqu'à éradication complète du parasite.

Dans les collectivités, les décisions seront différentes et prises par le médecin traitant, le responsable de l’établissement et les autorités sanitaires.

Un nettoyage de « printemps » sera nécessaire : lavage du linge, des vêtements, voire des draps.

Vous penserez à bien vous laver les mains à chaque fois.

Et point important : traitement pour vous et pour tous vos proches ! Votre médecin vous aidera à les identifier.

SAMU 68


Médecin Régulateur libéral, Mulhouse,

Polyclinique


Centre de soins non programmés, 1 Rue Saint-Jacques,
68800 Thann, France

Cabinet Médical Du Dr Claude Deroussent

10 Rue du Rhin,
(impasse Du Rhin),
68320 Muntzenheim, France

Contacts

  • Fixe : 0389477093
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Eliminer les larves de moustiques : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser les endroits où l’eau peut stagner et où les larves de moustiques pourraient se développer. Plusieurs vignettes vous rappellent que vous devez supprimer les soucoupes des pots de fleurs, vérifier le bon écoulement des eaux de pluie, couvrir les réservoirs d’eau, couvrir les piscines hors d’usage, etc.

    Lire la suite
  • Je réduis mes ballonnements : un schéma pour comprendre

    Ces schémas permettent de visualiser simplement comment réduire vos ballonnements. Les ballonnements abdominaux correspondent à une sensation de gonflement de l’abdomen dû à une accumulation de gaz dans votre tube digestif. Vous pouvez limiter leur apparition, ou les réduire, en diminuant votre consommation d’aliments qui produisent beaucoup de gaz en fermentant. Il est également très important d’avoir une activité physique régulière. Votre médecin pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite
  • Je lutte contre les acariens : les bons conseils

    Les acariens sont des allergènes fréquents qui peuvent provoquer des crises d’asthme. Maîtriser votre environnement pour limiter leur présence et prévenir vos crises est essentiel. Voici quelques conseils simples à suivre.

    Lire la suite
  • Je constitue ma pharmacie familiale : que mettre pour soigner les bobos ?

    Votre lieu de vie est un endroit où peuvent survenir, un jour ou l’autre, des accidents plus ou moins graves. Pour faire face aux bobos du quotidien, différents produits sont à conserver dans votre pharmacie familiale. Voici la liste des produits utiles.

    Lire la suite
  • J'offre un bon sommeil à mon bébé

    Pendant son sommeil, le cerveau de bébé fabrique de l’hormone de croissance et son système nerveux achève son développement. Un bon sommeil est donc garant d’une bonne croissance.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale