Le site du Docteur Claude DEROUSSENT

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée

Je serai absent du 15/11/2018 au 16/11/2018 23:00
En poste aux urgences de l'hôpital de Thann de 8h30 à 20h30

Je serai absent du 26/11/2018 au 02/12/2018 23:00
En poste aux urgences de l'hôpital de Thann de 8h30 à 20h30

Je serai absent du 13/12/2018 au 16/12/2018 23:00
En poste aux urgences de l'hôpital de Thann de 8h30 à 20h30

Je connais les dispositifs d'accueil pour la scolarité de mon enfant handicapé - Le site du Docteur Claude DEROUSSENT - Docvadis

Je connais les dispositifs d'accueil pour la scolarité de mon enfant handicapé

La scolarisation de votre enfant handicapé est possible dès l’âge de 3 ans si vous, parents, en faites la demande. A partir de l’école élémentaire, la scolarité peut se faire dans une classe ordinaire ou dans une classe d’intégration.

Mon enfant est handicapé, peut-il aller à l’école ?

Pour votre enfant, différents types de scolarisation sont possibles. Il convient pour cela de vous adresser à la Maison départementale des Personnes handicapées (M.D.P.H.) la plus proche de votre domicile, qui vous indiquera les formalités à accomplir.
Une équipe pluridisciplinaire d’évaluation, attachée à la Commission des droits et de l’autonomie (C.D.A.), définit alors ses besoins spécifiques.
Votre enfant peut bénéficier d’un projet personnalisé de scolarisation (P.P.S.).
Le P.P.S. détermine la scolarité la plus favorable selon son type de handicap.
Il peut être intégré dans une classe ordinaire ou dans une classe d’intégration scolaire (C.L.I.S.).

Comment mon enfant peut-il suivre une scolarité normale ?

Dans le cadre du projet personnalisé de scolarisation, si son handicap le permet, votre enfant est intégré dans une classe ordinaire.
Il peut bénéficier de mesures d’accompagnement :

  • Des aménagements scolaires.

  • La présence d’une auxiliaire de vie scolaire.

Quelle aide peut apporter l’auxiliaire de vie scolaire ?

L’auxiliaire de vie scolaire, ou A.V.S., ne se substitue pas aux enseignants.
Selon le handicap de votre enfant, elle l’aide pour écrire et manipuler le matériel scolaire.
Elle l’accompagne lors de sorties scolaires ou durant les séances d’éducation physique.
Elle peut être présente à la cantine ou lors des récréations.

Que se passe-t-il si mon enfant ne peut pas être scolarisé dans une classe traditionnelle ?

Votre enfant peut intégrer une classe spécifique au sein de l’école ou du collège.

  • En primaire, une classe d’intégration scolaire (C.L.I.S.).

  • Au collège, une unité pédagogique d’intégration (U.P.I.).

Votre enfant est dans une classe à effectif réduit (10 à 12 élèves).
Il est encadré par un enseignant spécialisé.
Il est régulièrement intégré aux autres classes dans certaines disciplines.

Puis-je bénéficier de certaines aides financières pour mon enfant ?

Une carte d’invalidité peut être délivrée au nom de votre enfant. Adressez-vous à la M.D.P.H. la plus proche.
Votre enfant peut bénéficier d’un transport individuel adapté pour la durée de l’année scolaire.
Vous pouvez bénéficier de l’allocation pour enfant handicapé.

Mon enfant pourra-t-il passer des examens ?

Votre enfant peut bénéficier de conditions d’examen aménagées. Elles sont variables selon le type de handicap :

  • Installation dans une salle d’examen spéciale.

  • Temps de l’épreuve augmenté.

  • Autorisation d’utiliser un ordinateur.

La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances a encore renforcé les dispositifs mis en place afin d’accueillir tous les enfants à l’école. Pour connaître les dispositifs d’intégration qui existent, vous pouvez vous renseigner sur différents sites.

SAMU 68


Médecin Régulateur libéral, Mulhouse,

Polyclinique


Centre de soins non programmés, 1 Rue Saint-Jacques,
68800 Thann, France

Cabinet Médical Du Dr Claude Deroussent

10 Rue du Rhin,
(impasse Du Rhin),
68320 Muntzenheim, France

Contacts

  • Fixe : 0389477093
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Eliminer les larves de moustiques : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser les endroits où l’eau peut stagner et où les larves de moustiques pourraient se développer. Plusieurs vignettes vous rappellent que vous devez supprimer les soucoupes des pots de fleurs, vérifier le bon écoulement des eaux de pluie, couvrir les réservoirs d’eau, couvrir les piscines hors d’usage, etc.

    Lire la suite
  • Je réduis mes ballonnements : un schéma pour comprendre

    Ces schémas permettent de visualiser simplement comment réduire vos ballonnements. Les ballonnements abdominaux correspondent à une sensation de gonflement de l’abdomen dû à une accumulation de gaz dans votre tube digestif. Vous pouvez limiter leur apparition, ou les réduire, en diminuant votre consommation d’aliments qui produisent beaucoup de gaz en fermentant. Il est également très important d’avoir une activité physique régulière. Votre médecin pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite
  • Je lutte contre les acariens : les bons conseils

    Les acariens sont des allergènes fréquents qui peuvent provoquer des crises d’asthme. Maîtriser votre environnement pour limiter leur présence et prévenir vos crises est essentiel. Voici quelques conseils simples à suivre.

    Lire la suite
  • Je constitue ma pharmacie familiale : que mettre pour soigner les bobos ?

    Votre lieu de vie est un endroit où peuvent survenir, un jour ou l’autre, des accidents plus ou moins graves. Pour faire face aux bobos du quotidien, différents produits sont à conserver dans votre pharmacie familiale. Voici la liste des produits utiles.

    Lire la suite
  • J'offre un bon sommeil à mon bébé

    Pendant son sommeil, le cerveau de bébé fabrique de l’hormone de croissance et son système nerveux achève son développement. Un bon sommeil est donc garant d’une bonne croissance.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale