Le site du Docteur Claude DEROUSSENT

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée

Je serai absent du 20/09/2018 au 22/09/2018 23:00
En poste aux urgences de l'hôpital de Thann de 8h30 à 20h30

Je serai absent du 04/10/2018 au 07/10/2018 23:00
En poste aux urgences de l'hôpital de Thann de 8h30 à 20h30

Je serai absent du 11/10/2018 au 14/10/2018 23:00
En cas de nécessité durant mon absence, vous pouvez joindre le Cabinet Médical de KUNHEIM au 03 89 78 85 00

Quiz : savez-vous quoi faire pour adopter de bonnes habitudes alimentaires ? - Le site du Docteur Claude DEROUSSENT - Docvadis

Quiz : savez-vous quoi faire pour adopter de bonnes habitudes alimentaires ?

Avoir de bonnes habitudes alimentaires est primordial pour votre santé et limite les risques de maladies comme le diabète, l’hypercholestérolémie, mais aussi le surpoids et l’obésité. Avez-vous bien retenu toutes les informations essentielles données par votre médecin? Evaluez vos connaissances en répondant à ce quiz !


savez-vous quoi faire pour adopter de bonnes habitudes alimentaires ?

 

Question 1 : 

Avoir de bonnes habitudes alimentaires,c'est:

1ère réponse :FAUX

En pratique : Un diner léger peut se composer de soupe de légumes « maison », viande blanche, un peu de pain, laitage et fruit.

A éviter : les plats en sauce (bolognaise, béchamel, mayonnaise..) trop gras.

En savoir plus : Un repas trop léger le soir ou sans glucides (pain, céréales, fruits ...) peut entraîner une hypoglycémie la nuit avec comme réaction une glycémie augmentée le matin et ensuite une sécrétion d’insuline … qui si elle est trop importante peut entraîner une hypoglycémie. Au repos, et même en dormant, l'organisme consomme de l'énergie pour maintenir nos fonctions vitales de base (coeur, cerveau, respiration, digestion). Il faut vraiment faire un diner le soir !

2ème réponse :VRAI

En pratique : Evitez de grignoter dans la journée. Manger entre les repas fait grossir ! Un petit creux ? Sachez que consommer des fruits ou des laitages est tout à fait possible.

En savoir plus : Le grignotage est souvent fait de barres chocolatées, de biscuits, de chips, de cacahuètes … des aliments gras /sucrés ou gras /salés. Ce sont des aliments très caloriques et il peut y avoir une prise de poids si la consommation est régulière.

Si votre alimentation est équilibrée, vous ne devriez pas ressentir le besoin de grignoter. Si c’est le cas, n’hésitez pas à consulter un professionnel de santé pour analyser ce besoin de grignoter entre les repas.

3ème réponse :FAUX

En pratique : mangez de tout mais raisonnablement et sans vous priver !

En savoir plus : Surveiller son alimentation ne doit pas être vécu comme une contrainte : un écart de temps en temps est possible, à condition de surveiller son alimentation au quotidien. Sauf contreindication médicale, faites-vous plaisir de temps en temps. Le plaisir est un élément très important.Il faut savoir se faire plaisir et ne pas culpabiliser. Alors, oui de temps en temps à un dessert de type pâtisserie ou glace. Ne vous empêchez pas d’aller au restaurant : les cartes sont généralement assez variées pour vous offrir des plats adaptés, ni trop gras ni trop sucrés. Au restaurant, on évitera les plats en sauce, les feuilletés, la mayonnaise. Un verre de vin est tout à fait possible au cours d’un repas festif.

4ème réponse :FAUX

En pratique : Pendant ou entre les repas, l’eau, c’est à volonté : boissons chaudes ou froides, mais attention aux boissons sucrées et alcoolisées !

En savoir plus : L’eau, le thé, les tisanes peu ou pas sucrés sont à conseiller. Les jus de fruit, les sodas et les boissons alcoolisées doivent être occasionnelles.

L’eau assure le bon fonctionnement du corps et les échanges entre les différents organes. L’eau est le composant le plus important de notre organisme. On doit penser à boire régulièrement. Avec l’âge, la sensation de soif diminue. On ne doit pas attendre d’avoir soif pour boire.

5ème réponse :VRAI

En pratique : Limitez la consommation d’aliments gras, sucrés, souvent délicieux mais qui font grossir.

En savoir plus : Indispensables à votre organisme, ils sont néanmoins à consommer en petite quantité car ils sont très caloriques. Il faut absolument éviter les produits gras et sucrés en dehors des repas. Le grignotage d’aliments gras et sucrés ne va pas rassasier et va apporter un grand nombre de calories.

Question 2 : 

Pour limiter les matières grasses dans mon alimentation, il est préférable de :

1ère réponse :VRAI

En pratique : Attention à la charcuterie, à la viande rouge grasse, aux abats, aux plats préparés à base de viande, consommés trop souvent et en trop grande quantité.

Doucement sur les pâtisseries, les viennoiseries, les biscuits, les barres chocolatées et les desserts en général.

Et les plats industriels c’est le moins possible.

En savoir plus : Attention, tous les acides gras saturés ne se valent pas.Le beurre qui est un produit d’origine laitière contient des acides gras saturés pas du tout nocifs pour la santé cardio vasculaire … mais trop de beurre apporte trop de calories et donc entraine un risque de prise de poids.

Les plats préparés industriels à base de viande souvent grasse ou de charcuterie contiennent un autre type d’acides gras saturés et leur consommation peut être néfaste. Consommés en excès et de façon régulière, ils favorisent une augmentation du mauvais cholestérol dans le sang, qui se dépose sur la paroi de vos artères et met alors votre santé en danger. Et ceci, d’autant, qu’il y a d’autres facteurs de risque : diabète, tabac…

Ces acides gras saturés se trouvent également dans les pâtisseries, les viennoiseries, les biscuits, les barres chocolatées et les desserts en général.

2ème réponse :FAUX

En pratique :Cuisinez des poissons comme le hareng, le saumon, la sardine et le maquereau.

Découvrez l’huile de colza (la moins chère), l’huile de noix et l’huile de lin.

En savoir plus : Tous les acides gras ne sont pas nocifs, certains sont même essentiels à notre organismes, comme les acides gras polyinsaturés. Les oméga-3, par exemple, protègent des maladies cardio-vasculaires. Ils fluidifient le sang, abaissent la tension artérielle et font baisser le mauvais cholestérol (LDL) sans modifier le bon cholestérol (HDL). Il est donc conseillé de les privilégier dansvotre alimentation : les oméga-3 se trouvent dans les poissons gras (hareng, saumon, sardine et maquereau) et les huiles de colza, de lin et de noix.

3ème réponse :VRAI

En pratique : Préférez faire vos courses et cuisinez ! Ne vous laissez pas tenter par les viennoiseries et les plats cuisinés en faisant vos courses. Allez au rayon produits frais ou bien au rayon des surgeléspour acheter les légumes « nature », non cuisinés et qui apporteront minéraux et vitamines.

Autre bonne idée : achetez des filets de poisson ou des escalopes de poulet.

La surgélation n’altère pas la qualité nutritionnelle des aliments. Cuisiner avec des produits surgelés est beaucoup moins onéreux que consommer des plats préparés. En plus, c’est meilleur pour la santé et au goût !

On peut aussi acheter des conserves de légumes « nature », non cuisinés. Mais on prendra soin de les rincer pour enlever le sel.

4ème réponse :FAUX

En pratique : Ayez dans votre cuisine plusieurs huiles différentes. Elles ont toutes leurs qualités. Il faut donc les mélanger dans une vinaigrette ou alterner leur consommation.

Exemple concret :

Par jour : 2 cuillères à soupe d’huile de colza … pour les omégas 3 et 1 cuillère à soupe d’huile d’olive

pour les omégas 9.

En savoir plus

• Que contiennent les différentes huiles :

Huiles de colza : riche en oméga 3. Il faut 2 cuillères par jour de colza pour avoir une quantité correcte d’oméga 3, car au-delà, les apports caloriques seraient trop importants.Huile d'olive : riche en acides gras mono insaturés, les oméga 9. L’huile d’olive en apporte beaucoup, ce qui est bénéfique pour le coeur.Huiles de pépins de raisin, de tournesol et de maïs : contiennent des oméga-6, des acides gras polyinsaturés mais attention pas si bons que çà pour l’organisme.Les huiles de lin et de noix comme l’huile de colza: contiennent des oméga-3.

• Que savons-nous de notre consommation en France :

La consommation d’acides gras poly insaturés oméga 6 est trop importante et la consommation d’oméga 3 est trop faible.Il faut donc augmenter notre consommation en oméga 3 avec de l’huile de colza, huile de noix, huile de lin, des noix,… des poissons gras (saumon thon sardine flétan maquereau.)

5ème réponse :VRAI

En pratique : Découvrez plusieurs façons de cuisiner sans matière grasse, c’est bon au goût et bon pour la santé.Il existe de nombreux modes de cuissons qui ne nécessitent pas l’ajout de matières grasses : cuisson à l’eau, au bain-marie, à la vapeur, à l’étouffée, etc. Si on veut utiliser une poêle de préférence anti adhésive, on mettra une cuillère à café d’huile que l’on étalera avec un morceau d’essuie tout.


 

 






SAMU 68


Médecin Régulateur libéral, Mulhouse,

Polyclinique


Centre de soins non programmés, 1 Rue Saint-Jacques,
68800 Thann, France

Cabinet Médical Du Dr Claude Deroussent

10 Rue du Rhin,
(impasse Du Rhin),
68320 Muntzenheim, France

Contacts

  • Fixe : 0389477093
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Dois-je prendre des compléments alimentaires ?

    Les compléments alimentaires sont des sources concentrées de micronutriments, qui regroupent les vitamines, les minéraux et les oligoéléments. Ils n’apportent pas de calories mais sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme en facilitant les réactions énergétiques. Est-il nécessaire d’en consommer en dehors de notre assiette ?

    Lire la suite
  • Un test pour évaluer mes habitudes alimentaires

    Pour assurer un bon équilibre alimentaire, il faut associer un apport calorique, en quantité adaptée à votre âge et à votre activité, et un comportement alimentaire harmonieux, qui allie plaisir et équilibre. Evaluez vos habitudes alimentaires en faisant ce test et selon vos résultats parlez-en avec votre médecin.

    Lire la suite
  • Pendant ma grossesse, je veille à mon alimentation

    Tout au long de votre grossesse, vous devrez accorder une importance particulière à votre alimentation pour la santé de votre enfant et la vôtre.

    Lire la suite
  • J’équilibre mon diabète au quotidien : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser les bonnes pratiques à mettre en place dans votre vie pour contrôler votre diabète. Pour cela il faut pratiquer une activité physique, avoir un suivi diététique, surveiller votre poids et vous faire aider pour arrêter de fumer si nécessaire. Puis, selon les cas, la prise quotidienne de médicaments, l'auto surveillance glycémique et la surveillance de vos pieds seront nécessaires. Votre médecin pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale