Le site du Docteur Claude DEROUSSENT

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée

Je serai absent du 15/11/2018 au 16/11/2018 23:00
En poste aux urgences de l'hôpital de Thann de 8h30 à 20h30

Je serai absent du 26/11/2018 au 02/12/2018 23:00
En poste aux urgences de l'hôpital de Thann de 8h30 à 20h30

Je serai absent du 13/12/2018 au 16/12/2018 23:00
En poste aux urgences de l'hôpital de Thann de 8h30 à 20h30

Mon bébé est constipé - Le site du Docteur Claude DEROUSSENT - Docvadis

Mon bébé est constipé

La constipation du nourrisson est source de douleur pour le bébé et d’inquiétude pour les parents. Bien que ce phénomène soit bénin, il ne faut pas le laisser s’installer.

Qu’est-ce que la constipation ?

Il s’agit de la raréfaction de l’émission de selles. La matière fécale est déshydratée et ne présente plus un volume suffisant pour permettre le transit. Les selles de votre bébé sont dures, sèches et se présentent sous forme de petites billes qu’il a du mal à évacuer.
On parle de constipation lorsque l’émission de matières fécales est inférieure à une selle par jour si vous allaitez votre bébé, et à partir de quatre jours sans selles s’il est nourri au biberon.

Y a-t-il des circonstances favorisantes ?

La constipation peut intervenir au moment du sevrage, dans les premiers jours de la diversification alimentaire, lors de l’entrée à la crèche, d’un déplacement...

Si bébé est constipé, sachez quels légumes et quels fruits vous devez privilégier et quels sont ceux qu'il faut diminuer. Si la constipation persiste, consultez votre médecin.Si bébé est constipé, sachez quels légumes et quels fruits vous devez privilégier et quels sont ceux qu'il faut diminuer. Si la constipation persiste, consultez votre médecin.

Comment puis-je soulager mon bébé ?

Si vous allaitez votre bébé, consommez plus de fibres. Mettez des jus de fruits et des légumes à votre menu et buvez beaucoup.
Si vous le nourrissez au biberon, assurez-vous que vous respectez bien les proportions d’eau et de lait. Un biberon insuffisamment dilué peut entraîner une constipation passagère. Vous pouvez également utiliser une eau riche en magnésium ou avoir recours à des laits maternisés spécifiques qui améliorent le transit.
Si la diversification alimentaire est commencée, proposez-lui régulièrement de l’eau, du bouillon de légumes, des légumes verts, des pruneaux et du jus d’orange. Diminuez les pommes et les carottes, ainsi que le riz.

Est-ce grave ?

La plupart du temps, la constipation est sans gravité car elle n’est pas liée à une pathologie. Il s’agit alors d’une constipation fonctionnelle passagère. Il est néanmoins important de soulager rapidement votre enfant, car il peut associer la douleur à la défécation et se retenir, aggravant ainsi saconstipation.

Quels sont les signes d’aggravation qui peuvent m’alerter ?

Une constipation associée à des vomissements, une perte de poids, une asthénie générale, des douleurs abdominales lorsqu’on lui palpe le ventre, une fièvre : si vous constatez un de ces symptômes, il est impératif de consulter un médecin.

Quand dois-je faire appel à un médecin ?

Si la constipation persiste au-delà d’une semaine, il faut consulter votre médecin. Il palpera l’abdomen de votre enfant, s’informera de ses habitudes alimentaires avant de décider d’un traitement ou de simples modifications alimentaires.

Ne faites jamais de lavement à votre bébé et ne lui administrez surtout pas de laxatif sans avis médical.

SAMU 68


Médecin Régulateur libéral, Mulhouse,

Polyclinique


Centre de soins non programmés, 1 Rue Saint-Jacques,
68800 Thann, France

Cabinet Médical Du Dr Claude Deroussent

10 Rue du Rhin,
(impasse Du Rhin),
68320 Muntzenheim, France

Contacts

  • Fixe : 0389477093
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Dois-je prendre des compléments alimentaires ?

    Les compléments alimentaires sont des sources concentrées de micronutriments, qui regroupent les vitamines, les minéraux et les oligoéléments. Ils n’apportent pas de calories mais sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme en facilitant les réactions énergétiques. Est-il nécessaire d’en consommer en dehors de notre assiette ?

    Lire la suite
  • Un test pour évaluer mes habitudes alimentaires

    Pour assurer un bon équilibre alimentaire, il faut associer un apport calorique, en quantité adaptée à votre âge et à votre activité, et un comportement alimentaire harmonieux, qui allie plaisir et équilibre. Evaluez vos habitudes alimentaires en faisant ce test et selon vos résultats parlez-en avec votre médecin.

    Lire la suite
  • Pendant ma grossesse, je veille à mon alimentation

    Tout au long de votre grossesse, vous devrez accorder une importance particulière à votre alimentation pour la santé de votre enfant et la vôtre.

    Lire la suite
  • J’équilibre mon diabète au quotidien : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser les bonnes pratiques à mettre en place dans votre vie pour contrôler votre diabète. Pour cela il faut pratiquer une activité physique, avoir un suivi diététique, surveiller votre poids et vous faire aider pour arrêter de fumer si nécessaire. Puis, selon les cas, la prise quotidienne de médicaments, l'auto surveillance glycémique et la surveillance de vos pieds seront nécessaires. Votre médecin pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale