Le site du Docteur Claude DEROUSSENT

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée

Je serai absent du 20/09/2018 au 22/09/2018 23:00
En poste aux urgences de l'hôpital de Thann de 8h30 à 20h30

Je serai absent du 04/10/2018 au 07/10/2018 23:00
En poste aux urgences de l'hôpital de Thann de 8h30 à 20h30

Je serai absent du 11/10/2018 au 14/10/2018 23:00
En cas de nécessité durant mon absence, vous pouvez joindre le Cabinet Médical de KUNHEIM au 03 89 78 85 00

Je me demande si mon bébé mange comme il faut - Le site du Docteur Claude DEROUSSENT - Docvadis

Je me demande si mon bébé mange comme il faut

L’alimentation de votre bébé est essentielle à son développement, mais les troubles du comportement alimentaire perturbent parfois cet équilibre.

Mon bébé est un petit mangeur

C’est l’une des angoisses les plus fréquemment évoquées par les parents. Tant qu’il n’y a pas de répercussion sur sa courbe de croissance (taille-poids), il n’y a pas lieu de s’inquiéter.
Si votre bébé est allaité, continuez à le nourrir à la demande.

 

S’il est nourri au biberon, ne le forcez pas à terminer. La durée d’une tétée est variable, tout en évitant de dépasser 45 minutes. Son appétit peut varier comme le vôtre !
Laissez un laps de temps suffisant entre chaque biberon (de 3 à 6/8 heures maximum selon son âge). Dans les deux cas, ne le réveillez pas pour manger.

 

Lors de la diversification alimentaire, son comportement peut changer, car il doit s’adapter à de nouvelles saveurs. Soyez patients et ne le forcez pas à finir une portion. Proposez-lui un plat et, s’il le refuse, attendez le prochain repas. S’il a faim peu de temps après la précédente tentative, n’insistez pas et proposez-lui autre chose… Evitez les conflits autour de l’alimentation.


Votre comportement alimentaire familial peut également jouer un rôle. Il est essentiel d’inscrire le repas dans un cadre détendu et collectif.
Votre peur de mal faire ou votre crainte qu’« il ne mange pas assez » peut être angoissante pour tous et conduire à l’effet inverse de celui recherché.

 

 Mois après mois, l'alimentation de bébé se diversifie. Il faudra parfois adapter son alimentation en fonction de son comportement. Vous saurez certainement trouver les bonnes solutions, sinon votre médecin vous conseillera.Mois après mois, l'alimentation de bébé se diversifie. Il faudra parfois adapter son alimentation en fonction de son comportement. Vous saurez certainement trouver les bonnes solutions, sinon votre médecin vous conseillera.

 

Mon bébé refuse de manger

Il s’agit soit d’un trouble morphologique (malformation, difficultés de déglutition) ou d’un problème digestif.
Un trouble morphologique devra être éliminé par votre médecin. Souvent, il s’agit plutôt d’un problème comportemental. Des conseils avisés de mamans expérimentées pourront vous aider. Parfois, ces conseils sont trop nombreux et votre pédiatre devrait pouvoir vous rassurer.
L’anorexie infantile est une pathologie rare qui commence à se manifester généralement vers 6 mois au moment de la diversification. Elle nécessite un suivi par un médecin pédiatre ou un pédopsychiatre.

Mon bébé régurgite

Le reflux gastro-œsophagien (RGO) est fréquent chez les bébés jusqu’à 1 an environ, en particulier chez les bébés nourris au biberon. Tout à fait bénin, ce trouble inquiète néanmoins les parents et complique l’alimentation de bébé. Veillez à ce qu’il éructe régulièrement et à le faire manger en position semi-assise. Autant que possible, ne le couchez pas juste après la tétée. Vous pouvez également avoir recours à des laits épaissis.

Mon bébé a toujours faim

L’alimentation est liée au plaisir et c’est aussi un moment de partage intense entre celui qui donne la nourriture et celui qui la reçoit. Il est donc normal qu’un enfant ait envie de manger. Néanmoins, c’est à vous de réguler ses envies afin de le nourrir en fonction plutôt de ses besoins que de ses seules envies. La frustration et la patience font partie de l’apprentissage. Une bonne courbe de poids, ni excessive ni ralentie, est le meilleur témoin que tout va bien ! Veillez à ne pas confondre nourrir et aimer. Certains pleurs signifient « j’ai faim », d’autres, « j’ai besoin de toi ».

Mon bébé est allergique

Si vous-même ou vos autres enfants sont allergiques, et que votre enfant présente un risque d’allergie, l’allaitement prolongé est le meilleur moyen et le plus naturel pour diminuer ce risque. Si toutefois cela n’est pas possible, suivez les conseils de votre médecin.
L’introduction de différents aliments doit être progressive et contrôlée, surtout s’il y a un risque d’allergie.

Tout trouble du comportement alimentaire chez l’enfant, lorsqu’il se prolonge, doit faire l’objetd’une consultation. N’hésitez pas à en parler à votre médecin et à tenir un cahier des différentes manifestations du trouble pour faciliter le diagnostic. Le recours à un pédopsychiatre, en accord avec votre médecin ou votre pédiatre, est parfois nécessaire.

SAMU 68


Médecin Régulateur libéral, Mulhouse,

Polyclinique


Centre de soins non programmés, 1 Rue Saint-Jacques,
68800 Thann, France

Cabinet Médical Du Dr Claude Deroussent

10 Rue du Rhin,
(impasse Du Rhin),
68320 Muntzenheim, France

Contacts

  • Fixe : 0389477093
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Dois-je prendre des compléments alimentaires ?

    Les compléments alimentaires sont des sources concentrées de micronutriments, qui regroupent les vitamines, les minéraux et les oligoéléments. Ils n’apportent pas de calories mais sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme en facilitant les réactions énergétiques. Est-il nécessaire d’en consommer en dehors de notre assiette ?

    Lire la suite
  • Un test pour évaluer mes habitudes alimentaires

    Pour assurer un bon équilibre alimentaire, il faut associer un apport calorique, en quantité adaptée à votre âge et à votre activité, et un comportement alimentaire harmonieux, qui allie plaisir et équilibre. Evaluez vos habitudes alimentaires en faisant ce test et selon vos résultats parlez-en avec votre médecin.

    Lire la suite
  • Pendant ma grossesse, je veille à mon alimentation

    Tout au long de votre grossesse, vous devrez accorder une importance particulière à votre alimentation pour la santé de votre enfant et la vôtre.

    Lire la suite
  • J’équilibre mon diabète au quotidien : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser les bonnes pratiques à mettre en place dans votre vie pour contrôler votre diabète. Pour cela il faut pratiquer une activité physique, avoir un suivi diététique, surveiller votre poids et vous faire aider pour arrêter de fumer si nécessaire. Puis, selon les cas, la prise quotidienne de médicaments, l'auto surveillance glycémique et la surveillance de vos pieds seront nécessaires. Votre médecin pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale