Le site du Docteur Claude DEROUSSENT

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée

Je serai absent du 26/11/2018 au 02/12/2018 23:00
En poste aux urgences de l'hôpital de Thann de 8h30 à 20h30

Je serai absent du 13/12/2018 au 16/12/2018 23:00
En poste aux urgences de l'hôpital de Thann de 8h30 à 20h30

Je serai absent du 20/12/2018 au 23/12/2018 23:00
En poste aux urgences de l'hôpital de Thann de 8h30 à 20h30

Je dois suivre un régime pauvre en sel - Le site du Docteur Claude DEROUSSENT - Docvadis

Je dois suivre un régime pauvre en sel

Le régime pauvre en sel consiste à éviter le plus possible l’ajout de sel de cuisson et d’assaisonnement, ainsi que tous les aliments riches en sel. Ce régime est important, car le sel a une influence directe sur la tension artérielle et le cœur.

Qu’est-ce qu’un régime pauvre en sel ?

Un régime normalement salé apporte chaque jour de 5 à 6 g de sodium.
Un régime pauvre en sel devrait apporter de 1,5 à 2,5 g de sodium au maximum par jour.
Le sodium est la dénomination chimique du sel, d’où le terme de « régime hyposodé », lorsqu’il s’agit d’un régime pauvre en sel.

Pourquoi dois-je suivre un régime pauvre en sel ?

Un régime pauvre en sel contribue à réduire votre hypertension artérielle et améliore le fonctionnement de votre cœur. Ce régime vous est donc demandé dans le cadre de votre traitement (hypertension artérielle, insuffisance cardiaque…).

Comment réduire mon apport en sel ?

Il ne faut absolument pas saler à table ni ajouter de sel à l’eau de cuisson.
Il faut éviter les aliments très riches en sel comme la viande et les poissons fumés ou les aliments en conserve ; diminuer la consommation de condiments (cornichons, olives, ketchup, moutarde, sauces et vinaigrettes…), et ne pas abuser de la consommation d’huîtres.

Certaines eaux minérales contiennent une quantité importante de sel (exprimée en mg/l de sodium).

Quelques aliments à éviter et ceux à privilégierQuelques aliments à éviter et ceux à privilégier 

Comment savoir quels aliments contiennent du sel ?

La mention « sodium » doit vous alerter sur la présence de sel.
Les étiquettes alimentaires notent la teneur en sodium des aliments, exprimée en milligrammes (mg). Cette teneur en sodium peut varier d’une marque à une autre.
Consommez des aliments frais et limitez la consommation d’aliments transformés : soupes en sachet ou en conserve, versions « instantanées », fromages à tartiner, etc.
Certains fromages sont naturellement pauvres en sel (chèvre frais, comté, emmenthal).
Préférez les produits mentionnant « teneur réduite en sel » ou « sans sel additionné ».
La nourriture des chaînes de restauration rapide est très riche en sel. Au restaurant, choisissez les plats qui en contiennent le moins ou renseignez-vous auprès du serveur.

Comment donner du goût à mes aliments ?

Assaisonnez les aliments avec du jus de citron, des fines herbes et des épices, en évitant celles qui contiennent du sel (ex : sel à l’ail, sel aux épices).
Si le goût salé vous manque, achetez du sel de remplacement, mais n’en abusez pas car il est très riche en potassium.
Il existe des condiments sans sel, vendus dans les magasins spécialisés ou dans les rayons diététiques des grandes surfaces.

Suivre un régime pauvre en sel (ou hyposodé) fait partie de votre traitement. Il contribuera à un meilleur équilibre de votre pression artérielle et de votre cœur.

SAMU 68


Médecin Régulateur libéral, Mulhouse,

Polyclinique


Centre de soins non programmés, 1 Rue Saint-Jacques,
68800 Thann, France

Cabinet Médical Du Dr Claude Deroussent

10 Rue du Rhin,
(impasse Du Rhin),
68320 Muntzenheim, France

Contacts

  • Fixe : 0389477093
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Dois-je prendre des compléments alimentaires ?

    Les compléments alimentaires sont des sources concentrées de micronutriments, qui regroupent les vitamines, les minéraux et les oligoéléments. Ils n’apportent pas de calories mais sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme en facilitant les réactions énergétiques. Est-il nécessaire d’en consommer en dehors de notre assiette ?

    Lire la suite
  • Un test pour évaluer mes habitudes alimentaires

    Pour assurer un bon équilibre alimentaire, il faut associer un apport calorique, en quantité adaptée à votre âge et à votre activité, et un comportement alimentaire harmonieux, qui allie plaisir et équilibre. Evaluez vos habitudes alimentaires en faisant ce test et selon vos résultats parlez-en avec votre médecin.

    Lire la suite
  • Pendant ma grossesse, je veille à mon alimentation

    Tout au long de votre grossesse, vous devrez accorder une importance particulière à votre alimentation pour la santé de votre enfant et la vôtre.

    Lire la suite
  • J’équilibre mon diabète au quotidien : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser les bonnes pratiques à mettre en place dans votre vie pour contrôler votre diabète. Pour cela il faut pratiquer une activité physique, avoir un suivi diététique, surveiller votre poids et vous faire aider pour arrêter de fumer si nécessaire. Puis, selon les cas, la prise quotidienne de médicaments, l'auto surveillance glycémique et la surveillance de vos pieds seront nécessaires. Votre médecin pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale