Le site du Docteur Claude DEROUSSENT

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée

Je serai absent du 20/09/2018 au 22/09/2018 23:00
En poste aux urgences de l'hôpital de Thann de 8h30 à 20h30

Je serai absent du 04/10/2018 au 07/10/2018 23:00
En poste aux urgences de l'hôpital de Thann de 8h30 à 20h30

Je serai absent du 11/10/2018 au 14/10/2018 23:00
En cas de nécessité durant mon absence, vous pouvez joindre le Cabinet Médical de KUNHEIM au 03 89 78 85 00

Y a-t-il un lien entre la consommation d'alcool et les rhumatismes ? - Le site du Docteur Claude DEROUSSENT - Docvadis

Y a-t-il un lien entre la consommation d'alcool et les rhumatismes ?

L’alcool peut être impliqué dans la survenue de certaines pathologies rhumatismales, en modifier certains symptômes, voire interagir avec leurs traitements.

L’alcool peut-il avoir un impact sur l’os ?

Il a été montré que l’alcool agit directement sur les cellules qui forment l’os, que l’on appelle les ostéoblastes. L’alcool a une incidence sur la minéralisation de l’os. Avec le tabac, c’est l’une des substances toxiques qui nuit le plus à la santé du squelette (risque d’ostéoporose).
Dans certains cas, une consommation excessive d’alcool peut conduire à un risque de nécrose osseuse (en particulier la tête des fémurs).

J’ai de la goutte, mais je ne bois pas, quel est le véritable lien entre la goutte et l’alcool ?

Suspecté de longue date, le rôle de l’alcool dans l’apparition d’une crise de goutte a été confirmé par plusieurs études. Ce risque augmente avec la quantité ingérée. Mais des travaux récents démontrent des effets différents selon la nature de l’alcool consommé :

  • Le risque le plus élevé est rencontré avec la bière.

  • Viennent ensuite les spiritueux.

  • Le vin (notamment rouge) n’est pas associé à une augmentation du risque de goutte. Cependant, il peut exercer un rôle sur l'apparition de pathologies hépatiques.

L’alcool augmente le risque de crise de goutte, mais il n’est pas le seul responsable.

J’ai de la polyarthrite, puis-je consommer de l’alcool ?

La consommation d’alcool diminue le risque d’apparition de la polyarthrite rhumatoïde.
En cas de polyarthrite, la consommation modérée d’alcool semble diminuer la gravité de la maladie.

Néanmoins, en cas de prise de médicaments notamment dans le cadre d'un traitement de la polyarthrite, il est déconseillé de consommer de l’alcool. En effet, l’association alcool-médicaments peut être toxique pour le foie.

D’une manière générale, la consommation d’alcool est déconseillée en cas de prise de médicaments pour des traitements de pathologies rhumatismales.

SAMU 68


Médecin Régulateur libéral, Mulhouse,

Polyclinique


Centre de soins non programmés, 1 Rue Saint-Jacques,
68800 Thann, France

Cabinet Médical Du Dr Claude Deroussent

10 Rue du Rhin,
(impasse Du Rhin),
68320 Muntzenheim, France

Contacts

  • Fixe : 0389477093
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale