Le site du Docteur Catherine BELAIR Neurologue

Neurologie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Allergies : ce que je dois savoir - Le site du Docteur Catherine BELAIR Neurologue - Docvadis

Allergies : ce que je dois savoir

L’allergie est une réaction inadaptée de l’organisme en présence d’une substance déterminée. L’allergie peut être respiratoire, alimentaire ou de contact.

Pourquoi suis-je allergique ?

L’origine précise des allergies est mal connue, mais certains facteurs déclenchants sont identifiés.

  • Facteur héréditaire : il existedes familles d’allergiques.

  • Facteur environnemental : la pollution et le contact avec l’agent allergène.

  • Facteur personnel qui peut être dû à une réaction ou à une diversification alimentaire trop précoce.

Dans tous les cas, lors de la sensibilisation, c’est-à-dire lors du premier contact avec l’agent allergène, votre organisme a produit des anticorps prêts à réagir lors d’un prochain contact.
A chaque nouveau contact avec cet agent allergène, votre organisme déclenche la réaction allergique.

Comment savoir à quoi je suis allergique ?

Des réactions cutanées (rougeurs de la peau), digestives ou respiratoires sont les signes de phénomène allergique.
Un médecin allergologue pourra vous proposer un test cutané et, éventuellement, des examens sanguins pour déterminer l’allergène en cause.

Qu’est-ce qui peut me provoquer une allergie ?

Les allergènes respiratoires les plus courants sont :

  • Les acariens de la poussière, les pollens, les poils et les plumes d’animaux domestiques.

Les allergènes alimentaires les plus courants sont :

  • Le lait, les œufs, l’arachide, les cacahuètes, la farine de blé, le poisson, la crevette et autres crustacés, le kiwi.

  • D’autres produits sont fréquemment incriminés, car ils contiennent des substances allergisantes. Shampooings, cosmétiques, produits ménagers (lessives).

D’autres allergies peuvent être provoquées par :

  • Des piqûres d’insectes (guêpes, abeilles, frelons).

  • Certains médicaments.

Mon allergie peut-elle être dangereuse ?

Qu’ils’agisse d’une allergie respiratoire (pollens, poussière…), de contact (laine, produit cosmétique), médicamenteuse ou alimentaire (gluten, arachide…), votre organisme considère la substance étrangère comme un ennemi.
La plupart du temps, les manifestations sont diverses mais bénignes : eczéma, urticaire, troubles respiratoires ou digestifs.
Il arrive qu’une allergie prenne des proportions plus importantes. Dans les cas les plus graves, le pronostic vital peut être engagé : il s’agit du choc anaphylactique qui est une urgence absolue. Composez le 15, le 18 ou le 112. Les signes d’alerte possibles sont les suivants :

  • Battements rapides du cœur, pouls faible.

  • Difficultés à respirer.

  • Gonflement (œdème) au niveau du cou, du visage et qui peut gagner la langue.

Vous devez impérativement informer votre entourage de votre ou de vos allergies et conserver sur vous un document indiquant les substances médicamenteuses auxquelles vous êtes allergique.
Si vous devez voir un nouveau médecin ou si vous devez être hospitalisé, informez-les de votre allergie.

Comment va évoluer mon allergie ?

Les cas sont variables. L’allergie peut disparaître. Elle peut se développer au contact d’autres allergènes. Elle peut être traitée.

Comment dois-je traiter mon allergie ?

Supprimez autant que possible tout contact avec l’agent allergène si celui-ci est identifié.
Un traitement anti-allergique peut vous être prescrit afin de prévenir ou de traiter les conséquences de votre allergie. Il existe également des trousses d’urgence. Parlons-en en consultation.
Dans certains cas, une désensibilisation peut également vous être proposée. Il s’agit d’une mise en contact progressive de votre organisme avec l’agent allergène en faibles quantités. C’est un traitement long pratiqué par un médecin allergologue.

Pour savoir à quoi vous êtes allergique, des tests cutanés peuvent être pratiquésPour savoir à quoi vous êtes allergique, des tests cutanés peuvent être pratiqués

Si vous êtes allergique, ayez toujours sur vous le médicament anti-allergique prescrit par votre médecin traitant. N’hésitez pas à consulter en cas de forte réaction ou même à appeler le Samu.
Si vous avez déjà fait une réaction allergique, vous devez prévenir l’équipe médicale avant toute intervention médicale ou chirurgicale.

Cabinet médical du Docteur Catherine BELAIR

1 Place Paul JAMOT ,
1er Etage,
51100 REIMS, France

Contacts

  • Fixe : 03 26 47 47 70
  • Fax : 03 26 88 53 70
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

CHU de REIMS Hôpital Maison Blanche


Neurologie Professeur BAKCHINE, Rue Cognac JAY ,
51100 REIMS, France

Contacts

  • Fixe : 03 26 78 70 87
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Centre Hospitalier Régional

Contacts

  • Fixe : 03 23 24 33 33

Documents similaires

  • Pourquoi dois-je consulter avant de partir en voyage

    Séjourner dans un pays étranger peut vous exposer à des accidents, des maladies transmises par des insectes, par l’eau ou par la nourriture, des morsures d’animaux, etc. Ces risques éventuels dépendent du lieu, de la durée et des conditions de votre séjour, et de votre état de santé. Une visite médicale est alors essentielle pour faire le point et vous aider à les prévenir.

    Lire la suite
  • Voyage en avion : que dois-je savoir ?

    Le voyage en avion est parfois synonyme de désagréments, voire de graves complications et peut, dans certains cas, être contre-indiqué. Les risques seront réduits si vous préparez votre voyage et prenez quelques précautions durant le vol.

    Lire la suite
  • Je prépare une trousse médicale adaptée à mes vacances

    Les voyages sont synonymes de détente. Pourtant, le moindre ennui de santé peut perturber le déroulement de vos vacances. Mieux vaut donc emporter une trousse médicale.

    Lire la suite
  • Je cuisine avec moins de matières grasses

    En adoptant des astuces et certains modes de cuisson, vous pouvez réduire les matières grasses dans vos préparations.

    Lire la suite
  • Prophylaxie pré-exposition au VIH: de quoi s’agit-il ?

    Malgré les moyens de prévention existants contre le VIH, de nouvelles contaminations surviennent encore. Il est donc nécessaire de disposer de méthodes supplémentaires de prévention pour les personnes à haut risque. La prophylaxie pré-exposition fait partie de ces stratégies et permet de réduire le risque de contamination par le VIH. Elle est désormais proposée en France aux personnes à risque. Sa prescription obéit à un cadre réglementaire hospitalier qui pourra être étendu aux centres de dépistage et centres de santé sexuelle. Ses modalités de remboursement sont en cours de négociation. Elle s’inscrit dans une démarche de santé sexuelle globale, et doit être considérée dans le cadre d’une prévention combinée.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale